Critiques : Sécurité rapprochée

    en DVD le 24 Juillet 2012

Notre critique : Sécurité rapprochée

    Ryan Reynolds aux trousses de Denzel Washington

  • Comme Au Cinema
    Comme Au Cinema
    0 étoile
    On peut commencer par dire que Denzel Washington est parfait en "presque méchant". Cela faisait longtemps qu'on ne l'avait pas vu dans un premier-rôle aussi bon. Son dernier aussi bon rôle remonte à cinq ans auparavant, lorsqu'il jouait Franck Lucas dans le film de Ridley Scott, American Gangster.

    Il faut bien avouer que j'ai choisi de voir ce film pour une seule et unique raison : Ryan Reynolds. Je ne regrette pas ce choix car ce dernier a un jeu aussi juste que dans Buried où il se retrouvait enterrer vivant en Irak. Cela fait plaisir parce qu'après Green Lantern (même s'il était très beau en collant) et Echange Standard, on se demandait s'il allait de nouveau tourner dans un bon film.


    Sinon, dommage que Sécurité Rapprochée soit entrecoupé en permanence par des scènes inutiles, à commencer par la première où on voit Ryan Reynolds avec sa petite amie en train de déjeuner en terrasse. On apprend qu'il lui ment sur son métier et cela donne du coup, quand ils se retrouvent au milieu du film, une scène extrêmement niaise où l'amoureux lui dévoile enfin la vérité et envoie sa belle à Paris pour la protéger. D'ailleurs on ne comprend pas le rapport avec le reste du film. Bref, je dirai aussi que la dernière scène est également en trop. Le film aurait mérité au moins cette scène en moins...

    Malgré le fait que le thriller ne dure que deux heures, on a l'impression qu'il dure une éternité et l'ennuie pointe le bout de son nez (le sommeil aussi d'ailleurs). De plus on ne comprend pas grand chose dans les dix premières minutes du film et c'est plutôt frustrant. Il faut avouer qu'après ces dix minutes, on comprend tout et on devine même la fin du film à quelques choses près.


    Dirigé par le réalisateur suédois, Daniel Espinosa, qui s'était fait remarquer avec son thriller Easy Money et s'est exporté à Hollywood avec ce nouveau film, Sécurité Rapprochée, en fait trop. Trop d'actions qui partent dans tous les sens, trop de bagarres, trop de sang... En somme un film qui veut trop surfer sur la vague blockbuster et qui mériterait d'être beaucoup plus réfléchi et posé.

    Merci, donc, aux deux acteurs principaux, et aussi à Brendan Gleeson (très bon en agent plus que pourri) de nous donner un si bon jeu, et de rendre le film Sécurité Rapprochée un minimum appréciable et divertissant.

Critiques : Sécurité rapprochée 1 étoile

  • Les Fiches du Cinéma
    Les Fiches du Cinéma
    3 étoiles
    " Autant dire que pour une première aventure américaine, Espinosa s'en tire haut la main, contrairement à d'autres transfuges européens... "
    Mi.G. (article entier disponible dans Les Fiches du Cinéma n°2021, page 21 )
  • Le Parisien
    Le Parisien
    2 étoiles
    " Tout y est : poursuites, cascades, fusillades, bagarres musclées. Mais ce film vaut surtout par les rapports antagoniques de l’ex-espion, incarné par Denzel Washington en grande forme, avec le jeunot lancé à ses trousses, joué par l’excellent Ryan Reynolds. "
    (article entier disponible dans Le Parisien du 22/02/2012)
  • Télérama
    Télérama
    2 étoiles
    " Dans le genre viril sans être idiot, le film se tient (...). Denzel Washington est très bien : physiquement comme mentalement, il parait si fort qu'il fait vraiment peur. "
    J.M. (article entier disponible dans Télérama n°3241, page 48)

  • VSD
    VSD
    2 étoiles
    " Un thriller nerveux mais vite éventé par un Denzel Washington paresseux. "
    (article entier disponible dans VSD n°1800, page 62)
  • Figaroscope
    Figaroscope
    1 étoile
    " Sur le papier, l’idée d’opposer un vieil agent double à un «bleu» du FBI était séduisante. Las, après un premier quart d’heure prometteur, ce film d’espionnage bâclé sombre dans la banalité."
    Olivier Delcroix (article entier disponible dans Figaroscope du 22/02/2012)
  • Studio Ciné Live
    Studio Ciné Live
    1 étoile
    " Entre les twists attendus et un Denzel Washington "jm'en fous, j'paie mes traites" ce blockbuster n'accélère guère le palpitant. "
    L. D. (article entier disponible dans Studio Ciné Live n°35, page 36)
  • Télé7Jours
    Télé7Jours
    1 étoile
    " (...) voilà une série B solide à défaut d'être originale. "
    Philippe Ross (article entier disponible dans Télé7Jours n°2701, page 130)
  • Positif
    Positif
    1 étoile
    " Seuls les spectateurs férus de films aux personnages exsangues, aux multiples scènes d'action (...) y trouveront un intérêt. "
    M. Ca. (article entier disponible dans Positif n°614, page 42)