CommeAuCinema

Critiques : Skyfall

    en DVD le 01 Mars 2013

Notre critique : Skyfall

    Renaissance d'un mythe

  • Comme Au Cinema
    Comme Au Cinema
    0 étoile
    On dit souvent que le troisième James Bond pour un acteur est le meilleur. La règle semble se confirmer pour Daniel Craig avec l'immense succès aussi bien critique que public de Skyfall. Film anniversaire (la saga a 50 ans) ce 23ème James Bond se devait d'être à la hauteur de l'occasion.
    Après être laissé pour mort lors d'une mission à Istanbul, James Bond décide de se retirer du monde de l'espionnage. Mais lorsque le MI6 est attaqué il n'a pas d'autre choix que de revenir sur le devant de la scène afin d'aider l'agence, et surtout M.
    Après le succès en demi-teinte de Quantum of Solace, ce nouveau film se devait de redresser le niveau. Et c'est ce qu'il fait en prenant une idée simple mais imparable : la renaissance de son héros.



    Au début du film Bond est au plus bas, il échoue dans sa mission, se fait tirer dessus, etc… Laissé pour mort, l'agent revient au MI6 lorsque sa nation est en danger. Cependant tout n'est pas si simple, affaibli par l'âge et sa blessure, 007 devra plus que jamais se surpasser pour mener a bien sa mission, mais aussi pour se reconstruire. Le film se ressent alors comme un chemin initiatique semé d'embuches que James Bond doit surmonter jusqu'à l'épreuve finale, ou Bond devra affronter son passé. À noter que c'est la première fois que l'enfance de l'agent est évoquée.
    Cette nouvelle dimension du personnage apporte un œil nouveau sur Bond jusqu'ici présenté comme un agent séducteur voir misogyne n'ayant aucune attache. Cette dimension plus introspective se ressent jusque dans le personnage de Silva (Javier Bardem). Rarement un vilain n'aura été aussi proche de Bond. Car Silva n'est il pas une sorte de double, un miroir ou James Bond pourrait découvrir une vision possible de lui-même ?



    Mais que les puristes de la saga se rassurent, les éléments qui ont fait le succès de la saga sont toujours là : James Bond Girls (Bérénice Marlohe et Naomi Harris), alcool, voiture (la fameuse Austin Martin) et un peu d'exotisme (Istanbul, Chine) sont le cocktail de ce 23ème James Bond.
    De plus, les fans devraient être ravis, ce 23ème James Bond fêtant les 50 ans de la saga, plusieurs hommages au mythe 007 se sont glissés dans le film. Que ce soit le retour de certains personnages (Q et Moneypenny) ou d'une certaine Austin Martin….
    Le film, bien que très respectueux de son héritage, s'autorise aussi quelques notes d'humour, notamment sur les anciens comme Pierce Brosman. Un des exemples les plus frappants reste une réplique de Q (Ben Whishaw), voyant James Bond déçu par le peu de gadgets que lui offre l'ingénieur, ce dernier lui répond "Vous espériez un stylo à bille qui explose ? On ne donne plus trop dans ce genre de truc." Tout est dit…

    En plus d'un scénario plus noir que d'habitude (en même temps c'est la mode en ce moment), l'espion anglais s'est offert les services de Sam Mendes, réalisateur notamment d'American Beauty. Mendes a su s'adapter au style de mise en scène que requiert un James Bond (scènes d'action impressionnantes, notamment celle du début), tout en apportant une esthétique un peu plus recherchée dans certaines séquences (la scène de Shanghai très Blade Runner dans son style).


    Conclusion : Skyfall est un James Bond qui a su redonner un coup de jeune à la saga et réconcilier amateurs et fans de l'agent secret.

Critiques : Skyfall 1 étoile