The Birth Of A Nation (Naissance d'une Nation)
Genre : Drame - Durée : 2H mn
Sortie en salles le 11 Janvier 2017
Presse
Spectateurs

Critiques

  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★

Critiques : The Birth Of A Nation (Naissance d'une Nation) 1 étoile

  • Cinema Teaser
    Cinema Teaser
    3 étoiles
     " Après une première partie un peu trop hollywoodienne (…), Nate Parker finit par faire un cinéma beaucoup plus original et personnel. "
    E.S. (article entier disponible dans Cinema Teaser n°60, page 46)
  • Le Parisien
    Le Parisien
    3 étoiles
    " La réalisation parfois lyrique et le jeu habité des comédiens servent eux aussi ce film puissant."
    C.Ba. (article entier disponible dans Le Parisien du 11/01/17)
  • Studio CinéLive (Pour)
    Studio CinéLive (Pour)
    3 étoiles
     " Le film de Nate Parker (…) propose une relecture de l’histoire américaine nécessaire et presque obligatoire."
    So.B. (article entier disponible dans Studio Ciné Live n°86, page 88)
  • Trois couleurs
    Trois couleurs
    2 étoiles
    "Et [si Nate Parker] abuse parfois d'un sursymbolisme christique pour signifier chaque avancée de son protagoniste ivre de justice, on lui sait gré d'avoir exhumé de manière louable et viscérale cette terrible destinée écrite en lettres de sang."
    Mehdi Omaïs (article entier disponible dans Trois couleurs n°147, page 96)
  • Les Fiches du Cinéma
    Les Fiches du Cinéma
    2 étoiles
    " Parfois touchant mais souvent trop démonstratif."
    M.Q. (article entier disponible dans Les Fiches du Cinéma n°2103, page 18)
  • 20 Minutes
    20 Minutes
    2 étoiles
    " Si cette fresque pourra sembler un brin démonstrative au public français, elle se révèle profondément ancrée dans la culture afro-américaine notamment dans sa représentation de la religion."
    Caroline Vié (article entier disponible dans 20 minutes du 11/01/17)
  • Le Monde
    Le Monde
    2 étoiles
    " A ces reproches historiques, il faut ajouter des facilités d’expression cinématographiques, montage accéléré, compositions sulpiciennes et – surtout – une partition musicale (du Britannique Henry Jackman) d’un mauvais goût effrayant. "
    Thomas Sotinel (article entier disponible dans Le Monde du 10 janvier 2017)
  • Première
    Première
    2 étoiles
     " Récit sanglant d’une révolte d’esclaves ratée, The Birth of a Nation ne réalise pas totalement toutes ses ambitions mais ne manque pas d’idées.
    S.P. (article entier disponible dans Première n°475, page 107)
  • Le Journal du Dimanche
    Le Journal du Dimanche
    2 étoiles
    " Ici, pas de discours politiquement correct ni de romantisme dans le drame, juste la brutalité, la cruauté, l’entente impossible entre deux communautés. Si tout se passe il y a deux cents ans, le racisme d’hier explique celui d’aujourd’hui et le film rappelle qu’il n’est pas trop tard pour faire encore la révolution. "
    Barbara Théate (article entier disponible dans le Journal du Dimanche du 8 janvier 2017)
  • Libération
    Libération
    1 étoile
    " (…)The Birth of a Nation témoigne avant tout du narcissisme de son auteur, obsédé par son alter ego messianique qu’il interprète d’une lèvre perpétuellement tremblante - de peur, de frustration, de rage…"
    Guillaume Gendron (article entier disponible dans Libération du 10/01/17)
  • Les Inrockuptibles
    Les Inrockuptibles
    1 étoile
    " Performances d’acteurs XXL, musique symphonique abrutissante, ton sentencieux et morceaux de bravoure lacrymaux : tout ici pue le calcul opportuniste, le catalogue exhaustif des codes du prestige movie tels que redéfinis par le carton 12 Years a Slave. "
    Romain Blondeau (article entier disponible dans Les Inrocks du 11 janvier 2017)
  • Télérama
    Télérama
    1 étoile
    " La mégalomanie du réalisateur, qui se confond avec son personnage-prophète (il a des visions pour son peuple...), a de quoi agacer. "
    Samuel Douhaire (article entier disponible dans le Télérama du 11 janvier 2017)
  • Studio CinéLive (Contre)
    Studio CinéLive (Contre)
    1 étoile
     " Scénario manichéen, personnages réduits à leur plus simple appareil dramatique, musique écrasante et enfilade de clichés et d’images d’Épinal sur la période… "
    Thomas Baurez (article entier disponible dans Studio Ciné Live n°86, page 88)
  • Positif
    Positif
    1 étoile
    "Avec un sujet aussi grave, une telle absence de réflexion politique et cinématographique confine à la faute morale. N'est pas Steve McQueen qui veut."
    Yannick Lemarié (article entier disponible dans le Positif N°672, page 50)
Remonter