CommeAuCinema

Critiques : Toute la beauté du Monde

    en DVD le 06 Septembre 2006

Notre critique : Toute la beauté du Monde

    …. Tout l'amour de la Terre.

  • Comme Au Cinema
    Comme Au Cinema
    0 étoile
    Il y a trois ans, Marc Esposito nous dévoilait Le Coeur des Hommes et ce qui s'y cachait, mettant à jour leurs pensées les plus secrètes, et expliquant enfin leurs réactions parfois si incompréhensibles pour la gente féminine… Il nous livrait alors une œuvre touchante, émouvante, qui plût, bizarrement, plus aux femmes qu'aux hommes. Avec Toute la beauté du monde, l'expérience risque d'être réitéré car c'est bien une pure et belle histoire d'Amour avec un grand A que nous chuchote le cinéaste.
    En effet, Marc Esposito nous donne une nouvelle fois les clés du bonheur - des clés qui sont cette fois-ci beaucoup plus communes. Alors, quitte à utiliser des trousseaux de nombreuses fois usités, autant le faire à l'autre bout de la planète, dans un petit coin de paradis sur Terre…

    Nous voilà ainsi embarqués dans un merveilleux voyage au goût sucré de conte de fées, où s'étalent les plus beaux, les plus simples et les plus chastes des sentiments, où l'amour se mêle à la mort, la colère, la tristesse, la dépression et finalement, à nouveau, le goût de la vie. Certes, l'histoire n'est pas originale pour un sou, elle serait même totalement universelle, le film n'évite pas quelques longueurs - alors on se console avec les paysages de carte postale, et la découverte d'une culture et d'un pays, réfrénant du mieux qu'on peut l'envie irrépressible de sauter dans le premier avion pour s'envoler vers Bali. L'autre point fort du film, c'est le casting, puisque Marc Lavoine n'a qu'à faire entendre le son de sa voix pour faire s'évanouir la moitié de la population féminine, et ce même si son jeu n'est pas toujours très juste. Mais c'est également grâce à la belle Zoé Félix, à qui l'on n'avait proposé jusque-là que des rôles de jolies bimbos, qui explose littéralement l'écran par sa simplicité, son charme, sa prestance, son aura si froide et pourtant si émouvante.

    Il m'aime un peu, beaucoup, passionnément, à la folie… Vous l'aurez compris, il faut avoir gardé son âme d'adolescente qui croit toujours (encore ?) au prince charmant, pour ressentir un très gros pincement au cœur à la vision de Toute la beauté du monde. Juste histoire de croire, encore un tout petit peu, qu'un jour, nous aussi, nos princes viendront…

Critiques : Toute la beauté du Monde 1 étoile

  • Studio Magazine
    Studio Magazine
    3 étoiles
    " Eux aussi, ils nous font aimer l'amour. Belle promesse. "
    Jean-Pierre Lavoignat (article entier disponible dans Studio n°220, page 25)
  • Zurban
    Zurban
    2 étoiles
    " Marc Esposito parvient encore à jouer de son talent à montrer les hommes sous un autre jour : aimants, sincères (…) toutefois pas un grand film. "
    V.L.B. (article entier disponible dans Zurban n°285, page 37)
  • TéléCinéObs
    TéléCinéObs
    2 étoiles
    " (…) Réussi à exister à l 'écran grâce au charme conjugué des comédiens (…). "
    J.-P.G. (article entier disponible dans TéléCinéObs)
  • Les Inrocks
    Les Inrocks
    1 étoile
    " (…) Un film profondément gentil - au sens lucbessonien du terme. "
    Jean-Baptiste Morain (article entier disponible dans Les Inrocks n°532, page 36)
  • Ouest France
    Ouest France
    1 étoile
    " (…) Les paysages, aussi sublimes soient-ils, ne font pas un film."
    (article entier disponible sur le site de Ouest France).
  • L'express
    L'express
    1 étoile
    " (…) Joliment interprété mais sans consistance. "
    C.Ca. (article entier disponible dans L'express Mag n°2849, page 52)
  • Paris Match
    Paris Match
    1 étoile
    " (…) Un grand bol d'eau de rose d'une niaiserie confondante. "
    Alain Spira (article entier disponible dans Paris Match n°2960, page 24)
  • Score
    Score
    1 étoile
    " La collection Harlequin adaptée au cinéma, les scènes de cul en moins (…). "
    Emmanuelle Spadacenta (article entier disponible dans Score n°17, page 76)
  • Télérama
    Télérama
    1 étoile
    " (..) un roman photo de cinquième zone."
    G.O.-O. (article entier disponible sur le site de Télérama)
  • Positif
    Positif
    1 étoile
    " Devant une telle accumulation de gentillesse confinant à la niaiserie, on aimerait sincèrement qu’il y ait quelque chose à sauver (..). "
    G. V. (article entier disponible dans Positif n°541, page 52)