Valérian et la Cité des Mille Planètes
Genre : Science-Fiction - Durée : 2H16 mn
Sortie en salles le 26 Juillet 2017
Presse
Spectateurs

Critiques

  • ★★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★
  • ★★★

Critiques : Valérian et la Cité des Mille Planètes 1 étoile

  • Le Parisien
    Le Parisien
    4 étoiles
    "Une fois de plus, Luc Besson nous en met plein la vue."
    La rédaction (article entier disponible dans Le Parisien du 26/07/2017)
  • Studio
    Studio
    3 étoiles
    "Une réussite à la hauteur de son immense ambition."
    T.C. (article entier disponible dans le Studio Ciné Live n°91 p.83)

  • Télérama
    Télérama
    3 étoiles
    "Alors, oui, peut-être, comme souvent chez Besson, le scénario est simpliste : le bien, le mal, avec des flash-back pour être sûr que tout le monde a bien compris. Mais il y a quelque chose qui fait un bien fou dans ce blockbuster : la candeur."
    Guillemette Odicino (article entier disponible dans le Télérama du 26 juillet 2017)
  • Les Inrockuptibles
    Les Inrockuptibles
    3 étoiles
    "Si le nouveau Besson connaît des ratés (en premier lieu un vrai fléchissement dans la conduite du récit dans sa seconde partie), il a aussi, dans sa première demi-heure, son grand morceau de bravoure : une impressionnante scène d’action jouée à différents paliers de réalité augmentée, où les assaillants actuels et virtuels s’écharpent dans une confusion savamment gérée."
    Jean-Marc Lalanne (article entier disponible dans Les Inrockuptibles du 26 juillet 2017)
  • Le Journal du Dimanche
    Le Journal du Dimanche
    3 étoiles
    "Luc Besson adapte au cinéma la bande dessinée culte de son enfance et remplit son cahier des charges."
    S.B. (article entier disponible dans Le Journal du Dimanche du 26/07/2017)
  • Cnews Matin
    Cnews Matin
    2 étoiles
    "«Valérian et la Cité des mille planètes» sonne les retrouvailles du réalisateur avec le genre qu'il affectionne sans doute le plus : le space-opera. Il y a vingt ans, «Le Cinquième élément» faisait de lui un cinéaste majeur sur le plan international car le film avait su marquer de son empreinte toute une époque. Aujourd'hui, aucun réalisateur français n'est de taille à rivaliser avec lui."
    (article entier disponible dans CNews Matin du 26 juillet 2017)
  • L'Obs
    L'Obs
    2 étoiles
    "Il n'empêche : on n'a pas vu le temps passer, l'absence de garde-fous de cette méga-production aux enjeux financiers énormes inspirant une relative sympathie."
    Nicolas Schaller (article entier disponible dans L'Obs du 26/07/2017)
  • Le Monde
    Le Monde
    1 étoile
    "Luc Besson ne s’intéresse qu’à une chose : la multiplication des tableaux où évoluent ses personnages. Puisant ses références dans tout le cinéma de science-fiction (Star Wars, Blade Runner, Star Trek, Avatar, The Edge of Tomorrow, Total Recall, tout y passe) et même plus (une touche de James Bond, un zest de Ziggy Stardust, mâtiné de Starmania…), il bourre son film de tout ce qui lui passe par la tête."
    Isabelle Regnier (article entier disponible dans Le Monde du 26 juillet 2017)
  • Libération
    Libération
    1 étoile
    "On a souvent l’impression de voir bouillonner dans une marmite un peu dégueu des centaines d’ingrédients incompatibles (...) les enfants ou les derniers adultes regressifs sont susceptibles d’adorer."
    Didier Péron (article entier disponible dans Libération du 26/07/2017)
Remonter