Voir la mer
Genre : Comedie Dramatique - Durée : 1H31 mn
Sortie en salles le 04 Mai 2011 - en VOD/DVD le 20 Septembre 2011
Presse
Spectateurs

Critiques

  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★

Notre critique : Voir la mer

    L'amour c'est mieux à trois

  • Comme Au Cinema
    Comme Au Cinema
    0 étoile
    Après une période plutôt creuse (Les Bronzés 3 Amis Pour La Vie, Mes stars et moi, La guerre des miss) Patrice Leconte démontre ici une réelle volonté de renouer avec la légèreté et la liberté dont étaient emprunts les excellents Tango, Tandem ou encore Le mari de la coiffeuse ; se passionnant encore une fois pour une de ces délicates héroïnes fraîches et énigmatiques qu'il affectionne tant et qui avait fait la part belle à Vanessa Paradis dans La fille sur le pont.

    L'envie y est donc, mais Voir la mer ne permet malheureusement pas ce retour au film plus personnel. La mise en scène simple, pure, et naturaliste était pourtant prometteuse et assurait ainsi une grâce naturellement envoûtante ; mais associée à des dialogues trop bien écrits - qui contrastent dès lors avec la légèreté qu'insuffle la réalisation - et à l'inexpressivité de l'ancienne Miss météo (visiblement pas à la hauteur d'un tel rôle), elle perd de son potentiel.

    Voir la mer


    Quel dommage, qui plus est, que le triangle amoureux ne soit qu'une simple ébauche. La complexité de cette relation qui n'est pas suffisamment exploitée laisse un goût d'inachevé et manque cruellement de vraisemblance. Le duo que forment les deux frères (Clément Sibony et Nicolas Giraud), lui, est pourtant crédible et c'est dans leurs échanges que l'on trouvera les meilleurs dialogues.
    Mais il aurait fallu - pour que le trio fonctionne - leur trouver plus étonnante et captivante (une vraie actrice quoi) que Pauline Lefèvre qui, malgré son joli minois, ne parvient pas à dégager quoi que ce soit. On s'ennuie finalement à regarder les vagabondages de ce trio qui ne suscitent pas un grand intérêt. Heureusement que l'excellent Gilles Cohen, qui incarne l'ancien petit ami possessif de Prudence, assure quelques rebondissement même si cela ne suffit pas.

    - " Elle a jamais vu la mer "
    - " Tu sais la mer c'est beau mais après en s'en lasse "

    On se lasse effectivement très vite de cette jolie carte postale, certes pas sans charme, mais qui manque férocement de profondeur.

Critiques : Voir la mer 1 étoile

  • Le Parisien
    Le Parisien
    3 étoiles
    " Leconte filme avec simplicité, légèreté et sensualité ce ménage à trois qui se révèle assez rapidement drôle et attachant. D’autant que cette descente vers l’océan sur les routes de juillet marque les débuts réussis d’une ex-Miss Météo de Canal +, la lumineuse et solaire Pauline Lefèvre."
    A.G. (article entier disponible dans Le Parisien du 04/05/2011)
  • Ouest France
    Ouest France
    3 étoiles
    " Une histoire légère jusqu'à la candeur, racontée dans la grâce d'un sourire attendrissant. "
    (article entier disponible dans Ouest France du 04/05/2011)
  • Brazil
    Brazil
    3 étoiles
    " Voir La Mer n’a pas d’autre propos que de nous faire voyager et de nous faire aimer un trio qui fonctionne à merveille. "
    Eric Coubard (article entier disponible dans Brazil n°40, page 27)
  • Figaroscope
    Figaroscope
    3 étoiles
    "On est entre Jules et Jim et Les Valseuses, autant dire dans un registre périlleux. Pourtant, le charme opère, grâce à trois acteurs très naturels, dont une ex-Miss météo, Pauline Lefèvre qui, à défaut de parler, se met beaucoup à nu."
    Jean-Luc Wachthausen (article entier disponible dans Figaroscope du 03/05/2011)
  • L'Express
    L'Express
    3 étoiles
    " Une bulle de cinéma aussi charmante que sans importance. "
    Eric Libiot (article entier disponible dans L'Express Styles n°3122, page 30)
  • Studio CinéLive
    Studio CinéLive
    3 étoiles
    " Un film lumineux qui réunit ce qui fait le sel du cinéma de son auteur : son goût pour les héroïnes venues de nulle part, sa gourmandise à filmer la sensualité et sa capacité à émouvoir. "
    Thierry Cheze (article entier disponible dans Studio Ciné Live n°26, p. 42)
  • Positif
    Positif
    3 étoiles
    "Si Voir la mère plaît autant, c’est que Patrice Leconte propose, sinon une philosophie de l’existence, du moins un style de vie. Il revendique le plaisir de jouer… pour ses personnages comme pour lui. Après ses déconvenues, il redécouvre le bonheur de filmer et de s’amuser avec les mots, les situations, les images."
    Yannick Lemarié (article entier disponible dans Positif n°603, page 33)
  • Elle
    Elle
    2 étoiles
    " Le réalisateur du Mari de la coiffeuse nous offre ici un remake très personnel des Valseuses."
    Marie-Françoise Colombani (article entier disponible dans Elle n°3409, page 60)
  • Télé 7 jours
    Télé 7 jours
    2 étoiles
    " Un film lumineux, plein d'insouciance porté par une tornade blonde et sensuelle: Pauline Lefèvre "
    Uriell Ceillier (article entier disponible dans Télé7Jours n°2856, page 138)
  • Télérama
    Télérama
    2 étoiles
    "Faute de vrai scénario, le réalisateur charme de ses jeunes acteurs (…) Mais celui qui « ramasse » tout c’est l’amant jaloux (Gilles Cohen) (…) Dommage que Patrice Leconte n’ait pas osé le plonger dans l’absurde, l’hystérie totale ou le non-sens absolu..."
    Pierre Murat (article entier disponible dans Télérama n°3199, page 60)
  • TéléCinéObs
    TéléCinéObs
    2 étoiles
    "Leconte filme de manière frontale ce trio avec fraîcheur et une douceur inhabituelles et signe une variation épanouie et gourmande de "jules et jim" en mode road-movie. "
    X.L (article entier disponible dans TéléCinéObs n°2426, page 39)
  • Première
    Première
    1 étoile
    " Malheureusement, le film ne tient pas sa promesse de road-movie déglingué à la Tango. Ce ménage à trois, ambigu sur le papier, est narré de façon trop artificielle pour susciter l’intérêt. Au manque de sensualité, maladroitement esquissée, s’ajoutent des dialogues trop écrits et en décalage avec la mise en scène naturaliste de Leconte. "
    Christophe Narbonne (article entier disponible dans Première n°410, page 47.)
  • Le Monde
    Le Monde
    1 étoile
    " Voir la mer reste poussif, d'une candeur gênante, loin des réussites que ce type de projets a pu inspirer au cinéma américain ou à la Nouvelle Vague française, peu transcendé par ses interprètes, et hanté par l'ambition vaine de se situer dans une veine proche de Bertrand Blier. "
    Jean-Luc Douin (article entier disponible dans Monde du 03/05/2011)
  • VSD
    VSD
    1 étoile
    " Un road-movie rectiligne, torpillé par l'inexpressivité de l’ex-Miss Météo de Canal+, Pauline Lefèvre. "
    B. A. (article entier disponible dans VSD n°1758, page 77)
Remonter