CommeAuCinema

Critiques : We Don't Live Here Anymore

Notre critique : We Don't Live Here Anymore

  • Comme Au Cinema
    Comme Au Cinema
    0 étoile
    Deux couples, deux mariages et donc deux histoires d'adultère, We don't live here anymore met à nu la complexité des relations modernes. L'être parfait n'existe pas, l'herbe est toujours plus verte chez son voisin et c'est ce constat qui va entraîner un dangereux jeu de séduction entre les quatre protagonistes du film : Jack, Terry, Hank et Edith. Le long-métrage de John Curran dissèque la nature humaine pour peindre un tableau assez triste et cynique du mariage. Au cœur de We don't live here anymore : le thème récurrent est celui de l'amour. L'amour sous toutes ses formes : entre deux êtres, clandestin, paternel et maternel ou encore l'amitié. C'est l'homme qui détruit ou qui encense ce qu'il possède. We don't live here anymore essaie par de longs dialogues et des discussions incessantes de trouver une vérité, la vérité sur la vie de couple. Pourtant, une fois le film fini, cette vérité reste inexistante. Seul le déchirement de deux familles saute aux yeux du spectateur. Il reste cette impression que malgré la profondeur intense des relations dont nous sommes les témoins, le réalisateur ne nous emmène pas au-delà des mots. Le spectateur se sent flotter à la surface des conséquences qu'engendre l'infidélité.
    Les quatre acteurs : Mark Ruffalo, Laura Dern, Peter Krause et Naomi Watts font preuve d'une force et d'une justesse étonnante. Leur jeu est aiguisé et ils ont réussi à investir les faiblesses de leur personnage respectif. Le jeu de miroirs dans la narration offre une vision authentique des points de vue des quatre protagonistes et apporte une vraie consistance au film.
    We don't live here anymore est un long-métrage sans concessions, qui caractérise bien l'époque dans laquelle nous vivons.

Critiques : We Don't Live Here Anymore 1 étoile

  • Crossroads
    Crossroads
    4 étoiles
    " Cette rare sobriété rejaillit sur un quatuor d'acteurs aussi juste que le scénario d'un film qui ne fait pas de vagues, mais s'avère un excellent mélo moderne. "
    Alex Masson (article entier disponible dans Crossroads n°37, page 30)
  • CinéLive
    CinéLive
    3 étoiles
    " Jamais unilatéraux, les personnages brillent d'une singulière universalité (…) John Curran, réalisateur à suivre. "
    Christophe Chadefaud (article entier disponible dans Cinélive n°96, page 56)
  • Score
    Score
    3 étoiles
    " John Curran, libéré d'une interprétation frisant la perfection, peut donc vêtir son film d'une élégance formelle, où les images s'affranchissent des mots tant le sens est probant. "
    Emmanuelle Spadacenta (article entier disponible dans Score n°15, page 138)
  • Le Point
    Le Point
    3 étoiles
    " (…) Ce même cinéma (…) frise encore en psychologie, la mention très bien. "
    F.-G.L. (article entier disponible dans Le Point n°1734, page 134)
  • Première
    Première
    2 étoiles
    " Si la perspective de voir des couples se déchirer va à l'encontre de l'idée que vous vous faites d'un bon moment au cinéma, vous risquez de trouver le film bavard. Pour les autres il regorge de qualités. "
    Christian Jauberty (article entier disponible dans Première n°346, page 70.)
  • Paris Match
    Paris Match
    2 étoiles
    " L'honnêteté brutale du film laisse alors la place à une méditation salutaire sur la crise en tant qu'étape dans la construction humaine. "
    Christine Haas (article entier disponible dans Paris Match n°2951, page 32)
  • Positif
    Positif
    2 étoiles
    " Le film a un mérite : traiter de l'adultère sans tomber dans le chantage moralisant (…) et la bondieuserie enflée (…). "
    J.-C.F. (article entier disponible dans Positif n°539, page 52)
  • Studio Magazine
    Studio Magazine
    1 étoile
    " Attention au mal de tête ! le film se noie dans des bavardages insipides et hystériques... "
    Thierry Chèze (article entier disponible dans Studio n°218, page 44)
  • Le Monde
    Le Monde
    1 étoile
    " Cette peinture d'un quatuor malheureux qui ferme les parenthèses de l'infidélité par morale, respect du conjoint et amour des enfants est malheureusement traitée d'une façon assez terne. "
    Jean-Luc Douin (article entier disponible sur le site du Monde)
  • Ouest France
    Ouest France
    1 étoile
    " Parce qu'un casting royal (Naomi Watts, Laura Dern, Mark Ruffalo, Peter Krause) est bien mal employé dans un mélo bavard et agité. "
    (article entier disponible sur le site de Ouest France).
  • Les Inrocks
    Les Inrocks
    1 étoile
    " Ces tranches de vie se succèdent telles les vignettes sommaires et prévisibles d'un roman-photo remis au goût du jour (…) . "
    Amélie Dubois (article entier disponible dans Les Inrocks n°523, page 42)
  • Télérama
    Télérama
    1 étoile
    " (…) Manque flagrant d'humour, tentation prononcée du pathos, goût du symbole (…) . "
    Aurélien Ferenczi (article entier disponible sur le site de Télérama)
  • Zurban
    Zurban
    1 étoile
    " Manque cette étincelle, le grain de folie qui aurait fait la différence entre les autres films du même genre. "
    Y.Y. (article entier disponible dans Zurban n°276, page 38)
  • TéléCinéObs
    TéléCinéObs
    1 étoile
    " À l'arrivée, un plat sans saveur sur les difficultés de la vie à deux. "
    M.-E.R. (article entier disponible dans TéléCinéObs)