37e Cérémonie Des César 2012

Debut du festival le 24 Février 2012
La Grand-messe du cinéma français ! Cérémonie animée par Antoine De Caunes et présidée par Guillaume Canet.

Résumé

Et voilà, c'est fini ! Cérémonie pleine de surprises qui voit The Artist de Michel Hazanavicius s'envoler avec six prix (dont meilleur film, meilleur réalisateur, meilleure actrice et meilleure musique... mais qui voit Jean Dujardin repartir bredouille) et Polisse s'éclipser avec seulement deux récompenses (sur treize citations). A noter que L'Exercice De L'Etat repart avec trois prix.

César 2012 : Le Palmarès en direct


Le Palmarès Complet

Meilleur Film : The Artist de Michel Hazanavicius

Les autres nommés :
Intouchables d'Eric Toledano et Olivier Nakache
Polisse de Maiwenn
L'Exercice De L'Etat de Pierre Schoeller
La Guerre Est Déclarée de Valérie Donzelli
Le Havre de Aki Kaurismäki
Pater d'Alain Cavalier


Meilleur Réalisateur : Michel Hazanavicius pour The Artist

Les autres nommés :
Alain Cavalier pour Pater
Valérie Donzelli pour La Guerre Est Déclarée
Aki Kaurismäki pour Le Havre
Maiwenn pour Polisse
Pierre Schoeller pour L'Exercice De L'Etat
Eric Toledano et Olivier Nakache pour Intouchables


Meilleur Acteur : Omar Sy dans Intouchables

Les autres nommés :
Sami Bouajila dans O mar m'a tuer
François Cluzet dans Intouchables
Jean Dujardin dans The Artist
Olivier Gourmet dans L'Exercice De L'Etat
Denis Podalydès dans La Conquête
Philippe Torreton dans Présumé Coupable


Meilleure Actrice : Bérénice Béjo dans The Artist

Les autres nommées :
Ariane Ascaride dans Les Neiges Du Kilimandjaro
Leïla Bekhti dans La Source Des Femmes
Valérie Donzelli dans La Guerre Est Déclarée
Marina Foïs dans Polisse
Marie Gillain dans Toutes Nos Envies
Karin Viard dans Polisse


Meilleur Acteur dans un Second Rôle : Michel Blanc dans L'Exercice De L'Etat

Les autres nommés :
Nicolas Duvauchelle dans Polisse
Joey Starr dans Polisse
Bernard Le Coq dans La Conquête
Frédéric Pierrot dans Polisse


Meilleure Actrice dans un Second Rôle : Carmen Maura dans Les Femmes Du 6e Étage

Les autres nommés :
Zabou Breitman dans L'Exercice De L'Etat
Anne Le Ny dans dans Intouchables
Noémie Lvovsky dans L'Apollonide, Souvenirs De La Maison Close
Karole Rocher dans Polisse


Meilleur Espoir Féminin : Naidra Ayadi dans Polisse et Clotilde Hesme dans Angèle Et Tony ex aequo

Les autres nommées :
Adèle Haenel dans L'Apollonide, Souvenirs De La Maison Close
Céline Sallette dans L'Apollonide, Souvenirs De La Maison Close
Christa Théret dans La Brindille


Meilleur Espoir Masculin : Grégory Gadebois dans Angèle Et Tony

Les autres nommés :
Nicolas Bridet dans Tu Seras Mon Fils
Guillaume Gouix dans Jimmy Rivière
Pierre Niney dans J'Aime Regarder Les Filles
Dimitri Storoge dans Les Lyonnais



Les autres nommés :
Catherine Baba pour My Little Princess
Mark Bridges pour The Artist
Christian Gasc pour Les Femmes Du 6e Étage
Viorica Petrovici pour La Source Des Femmes


Meilleurs Décors : Laurence Bennett pour The Artist

Les autres nommés :
Alain Guffroy pour L'Apollonide, Souvenirs De La Maison Close
Jean-François Limbosch pour Les Femmes Du 6e Étage
Jean-marc Tran Tan Ba pour L'Exercice De L'Etat
Wouter Zoon pour Le Havre


Meilleur Film d'animation : Le Chat Du Rabbin de Joann Sfar, Antoine Delesvaux

Les autres nommés :
Le Cirque de Nicolas Brault
La Queue De La Souris de Benjamin Renner
Le Tableau de Jean-françois Laguionie
Un Monstre À Paris de Bibo Bergeron


Meilleur Premier Film : Le Cochon De Gaza de Sylvain Estibal

Les autres nommés :
17 Filles de Delphine Coulin, Muriel Coulin
Angèle Et Tony d'Alix Delaporte
La Délicatesse de David Foenkinos, Stéphane Foenkinos
My Little Princess d'Eva Ionesco


Meilleur Film Documentaire : Tous Au Larzac de Christian Rouaud

Les autres nommés :
Le Bal Des Menteurs, Le Procès Clearstream de Daniel Leconte
Crazy Horse de Frederick Wiseman
Ici, On Noie Les Algériens de Yasmina Adi
Michel Petrucciani de Michael Radford


Meilleure Musique Ecrite pour Un Film : Ludovic Bource pour The Artist

Les autres nommés :
Alex Beaupain pour Les Bien-aimés
Bertrand Bonello pour L'Apollonide, Souvenirs De La Maison Close
Mathieu Chedid et Patrice Renson pour Un Monstre À Paris
Pierre Schoeller pour L'Exercice De L'Etat


Meilleur Court-Métrage : L'Accordeur d'Olivier Treiner

Les autres nommés :
La France Qui Se Lève Tôt de Hugo Chesnard
J'Aurais Pu Être Une Pute de Baya Kasmi
Je Pourrais Être Votre Grand-mère de Bernard Tanguy
Un Monde Sans Femmes de Guillaume Brac


Meilleur Scénario Original : Pierre Schoeller pour L'Exercice De L'Etat

Les autres nommés :
Valérie Donzelli et Jérémie Elkaïm pour La Guerre Est Déclarée
Michel Hazanavicius pour The Artist
Maiwenn et Emmanuelle Bercot pourPolisse
Eric Toledano et Olivier Nakache pour Intouchables


Meilleure Photo : Guillaume Schiffman pour The Artist

Les autres nommés :
Pierre Aïm pour Polisse
Josée Deshaies pour L'Apollonide, Souvenirs De La Maison Close
Julien Hirsch pour L'Exercice De L'Etat
Mathieu Vadepied pour Intouchables


Meilleure Adaptation : Yasmine Reza et Roman Polanski pour Carnage

Les autres nommés :
David Foenkinos pour La Délicatesse
Vincent Garenq pour Présumé Coupable
Olivier Gorce, Roschdy Zem, Rachid Bouchareb et Olivier Lorelle pour O mar m'a tuer
Mathieu Kassovitz, Pierre Geller et Benoît Jaubert pour L'Ordre Et La Morale


Meilleur Montage : Laure Gardette et Yann Dedet pour Polisse

Les autres nommés :
Anne-sophie Bion et Michel Hazanavicius pour The Artist
Laurence Briaud pour L'Exercice De L'Etat
Pauline Gaillard pour La Guerre Est Déclarée
Dorian Rigal Ansous pour Intouchables



Les autres nommés :
Pascal Armant, Jean Goudier et Jean-paul Hurier pour Intouchables
Jean-pierre Duret, Nicolas Moreau et Jean-pierre Laforce pour L'Apollonide, Souvenirs De La Maison Close
Nicolas Provost, Rym Debbarh-mounir et Emmanuel Croset pour Polisse
André Rigaut, Sébastien Savine et Laurent Gabiot pour La Guerre Est Déclarée


Meilleur Film Etranger : Une Séparation de Asghar Farhadi

Les autres nommés :
Black Swan de Darren Aronofsky
Le Discours D'Un Roi de Tom Hooper
Le Gamin Au Vélo de Jean-pierre Dardenne et Luc Dardenne
Drive de Nicolas Winding Refn
Incendies de Denis Villeneuve
Melancholia de Lars Von Trier


César d'honneur
Kate Winslet




23h42 : Enfin, cerise sur le gros gâteau, c'est le moment de remettre le César du Meilleur Film et c'est Guillaume Canet qui s'en charge. And the winner is... The Artist de Michel Hazanavicius !!!

23h33 : SURPRISE ! La réalisatrice Nicole Garcia remet le César du meilleur Acteur à Omar Sy dans Intouchables devant - le pourtant favori - Jean Dujardin.

23h26 : Gilles Lellouche, grognon, vient remettre le César de la Meilleure Actrice à une Bérénice Béjo (incroyablement émue) dans The Artist ! (NB : Antoine De Caunes offre également un gros pétard à Karin Viard qui repart bredouille)

23h21 : La tension monte d'un cran lorsque Julie Depardieu et Eric Elmosnino apparaissent pour remettre le César du Meilleur Réalisateur à Michel Hazanavicius pour The Artist !

23h13 : Le pétillant Laurent Lafitte vient - par erreur - remettre le César du Meilleur Français dans une Actrice Américaine (Benjamin Millepied dans Natalie Portman, etc.) puis le César du Meilleur Film Étranger à l'Ours d'Or à la Berlinale 2011 Une Séparation de Asghar Farhadi.

23h02 : Valérie Bonneton, s'avance ensuite pour remettre le César du Meilleur Montage à Laure Gardette et Yann Dedet pour Polisse, puis le César du Meilleur Son à Olivier Hespel, Julie Brenta, Jean-pierre Laforce pour L'Exercice De L'Etat.

22h57 : Frédéric Beigbeder chambre Antoine De Caunes, fait la promo de son premier film L'Amour Dure Trois Ans et remet le César de la Meilleure Adaptation à Yasmine Reza et Roman Polanski pour Carnage. Absents, c'est Kate Winslet qui vient récupérer le prix.

22h52 : Hommage à Annie Girardot.

22h48 : ... qui apparaît sur scène pour remettre le César de la Meilleure Photographie à Guillaume Schiffman pour The Artist (à qui Antoine De Caunes propose un joint !).

22h46 : Grâce à "l'appli César" pour tablettes numériques, on découvre un Live from Bollywood pour Valérie Lemercier avant que le maître de cérémonie en mettre plein la tronche à François Berléand... et à Mathieu Kassovitz (qui "enc... le cinéma français")...

22h40 : Après après avoir salué la fin du quinquennat et rhabillé Carla Bruni-Sarkozy pour la fin de l'hiver, Antoine De Caunes accueille Sara Forestier qui vient remettre - avec humour - le César du Meilleur Scénario Original à Pierre Schoeller pour L'Exercice De L'Etat.

22h34 : Zoé Felix, Audrey Fleurot et Olivia Bonamy montent sur scène pour remettre le César du Meilleur Court-Métrage à L'Accordeur d'Olivier Treiner.

22h30 : Kad Merad déboule en trombe, démolit le décor... avant de remettre le César de la Meilleure Actrice dans un Second Rôle à la comédienne espagnole Carmen Maura dans Les Femmes Du 6e Étage .

22h26 : C'est le moment de rendre hommage aux artistes disparus en 2011 dont Maurice Garrel, Annie Girardot, Marie-France Pisier, Robert Lamoureux ou Raoul Ruiz.

22h12 : Antoine De Caunes switche à l'anglais pour remettre le César d'Honneur à Kate Winslet (tout en saluant, avec humour, son engagement pour la beauté au naturel - donc anti-chirurgie esthétique - chez les acteurs) en compagnie de Michel Gondry. Après un montage de ses plus beaux rôles, c'est la standing ovation !

22h07 : Alice Taglioni rend hommage aux grandes bandes-son du cinéma avant de remettre le César de la Meilleure Musique Écrite pour un Film à Ludovic Bource pour The Artist.

22h01 : Le temps d'ôter sa perruque, l'humoriste remet ensuite le César du Meilleur Documentaire à Tous Au Larzac de Christian Rouaud. Le réalisateur salue les protagonistes de son film.

21h54 : Julie Ferrier - grimée en Sarah Van der Buss, dresseuse - offre un sketch-plaidoyer aux "petits métiers" du 7ème Art (le rire d'Omar Sy résonne dans le Théâtre du Châtelet), puis présente une démonstration avec Dame la Chienne (petit clin d'oeil au chien Uggie de The Artist).

21h48 : Sylvie Testud (scintillante et - presque - tous seins dehors) entre ensuite en scène pour remettre le César du Meilleur Premier Film à Le Cochon De Gaza de Sylvain Estibal.

21h45 : Aure Atika (après un jeu de mots sur le trafic d'"or" des récompenses en cette période de crise) s'avance ensuite pour remettre le César du Meilleur Espoir Masculin à Grégory Gadebois dans Angèle Et Tony.

21h35 : Alexandre Astier déboule en costume... au grand désarroi d'Antoine De Caunes (qui l'aurait préféré en armure). Et paf ! Des chevaliers, des gentes dames ET un dragon apparaissent ! C'est l'heure de remettre le César du Meilleur Film d'Animation à Le Chat Du Rabbin de Joann Sfar et Antoine Delesvaux (qui conclut par un "Vive l'animation").

21h32 : ... suivi du César des Meilleurs Décors à Laurence Bennett pour The Artist (qui monte accompagné de Ludovic Bource (le compositeur du film).

21h30 : Petite salve anti-piratage de la part du Maître de cérémonie puis la magnifique Helena Noguerra vient remettre le César des Meilleurs Costumes à Anaïs Romand pour L'Apollonide, Souvenirs De La Maison Close...

21h21 : Après une première série de vannes d'Antoine De Caunes (à l'attention, notamment, d'Omar Sy), Mathilde Seigner remet le César du Meilleur Acteur dans un Second Rôle à Michel Blanc dans L'Exercice De L'Etat malgré les trois citations de Polisse ! L'actrice a ensuite la drôle d'idée (qui s'avère sans suite) de vouloir faire monter Joeystarr sur scène...

21h15 : Tahar Rahim (double César en 2009 pour sa performance dans Un Prophète) remet le César du Meilleur Espoir Féminin à Naidra Ayadi dans Polisse et Clotilde Hesme dans Angèle Et Tony ex aequo ! Le moins que l'on puisse dire, c'est que - au delà de la surprise de voir deux actrices monter sur scène - les deux jeunes femmes sont très émues.

21h10 : Antoine De Caunes apparaît à l'écran dans un montage présentant les longs-métrages ayant marqué l'année... qui finit en apothéose avec un numéro de danse sur la BO de Polisse avec la complicité de Joeystarr !

21h05 : Après un discours saluant la belle année 2011 du cinéma français et un hommage à l'ingénieur du son disparu Pierre Gamet, Guillaume Canet ouvre le bal.

21h : Le direct est lancé avec l'entrée en scène de Guillaume Canet, maître de cérémonie !

20h50 : Bonsoir à tous ! Et voilà, c'est le jour J... Tous les regards sont tournés vers le Théâtre du Châtelet à Paris pour cette grand-messe annuelle des César.

Sept-longs métrages se disputent le titre de meilleur film français, à l'occasion de la 37e Cérémonie Des César 2012. Parmi eux figurent les grands favoris comme Polisse de Maiwenn crédité de pas moins de treize nominations (dont sept pour les acteurs), The Artist de Michel Hazanavicius (également dans les starting-blocks pour les Oscars dimanche soir) et L'Exercice De L'Etat de Pierre Schoeller (onze nominations chacun), mais aussi le chouchou du public Intouchables d'Eric Toledano et Olivier Nakache (neuf citations).

Ces poids lourds croiseront sur leur route des outsiders plutôt bien sentis comme le bouleversant La Guerre Est Déclarée de Valérie Donzelli, Pater d'Alain Cavalier et Le Havre d'Aki Kaurismäki. Il faudra, en outre, garder un oeil sur le discret L'Apollonide, Souvenirs De La Maison Close de Bertrand Bonello (nommé huit fois), en embuscade dans les autres catégories...

L'événement, retransmis en direct sur Canal +, est présidé par Guillaume Canet et animé par Antoine De Caunes.

Actu à propos de 37e Cérémonie Des César 2012

Focus sur les grands favoris des César 2012 (dossier)

Focus sur les grands favoris des César 2012 (dossier)

Le cinéma français nous a apporté de grands crus durant l'année 2011. Par conséquent, des films bourrés de talents (scénaristes, acteurs, réalisateurs, musiciens, techniciens,...) vont s'affronter durant la 37e Cérémonie Des César 2012. L'occasion de revenir sur les grands favoris de cette année ! (22/02/12) > Suite
Faites vos pronostics pour les Oscars et les César 2012

Faites vos pronostics pour les Oscars et les César 2012

Vous comptez les heures qui vous séparent encore de la 37e Cérémonie Des César 2012 (le 24 février) et de la 84ème Cérémonie des Oscars 2012 (26 février) ? (17/02/2012) > Suite
L'Apollonide, souvenirs émus d'une maison pas si close (test DVD)

L'Apollonide, souvenirs émus d'une maison pas si close (test DVD)

Concurrent malheureux lors du 64ème Festival International Du Film De Cannes 2011 et nommé discret - mais solide, avec huit citations - de la prochaine 37e Cérémonie Des César 2012, L'apollonide, souvenirs de la maison close de Bertrand Bonello débarque dans les bacs, pour le plaisir des yeux et des oreilles. (13/02/2012) > Suite

Avis sur 37e Cérémonie Des César 2012

    Remonter