Festival de gerardmer 2001

8ème édition - du 24 au 28 Janvier 2001

Debut du festival le 24 Janvier 2001

Résumé du festival Festival de gerardmer 2001

EDITORIAL :

L’extraordinaire est ce qui est en dehors du temps, en dehors des heures.
Ainsi, les mondes parallèles seraient en dehors de notre réalité. Pourtant, si on y regarde de plus près, ce n’est qu’une question de point de vue, selon l’abîme où l’on se trouve. On pourrait très bien imaginer, par exemple, que notre monde est parallèle à d’autres, et que nous sommes à l’envers d’un décor, où les protagonistes seraient les elfes, les sylphes, les salamandres, les gnomes, les anges – bons ou mauvais – le tout mis en scène par un architecte porteur d’un tel génie que nous en ignorerions les plans.
Si cela était, ces mondes parallèles, que certains qualifient d’illusion, se rapporteraient à notre bonne vieille terre, qui du même coup deviendrait illusoire !
Alors, les habitants de cette planète -nommés temporairement humains- se feraient un devoir d’inventer un art fictif, où se mêleraient l’illusion et le réel, nourris des légendes et métaphores universelles, que l’on pourrait appeler par exemple … le cinéma.

Bruno Barde
Directeur du Festival




LES LONGS METRAGES


LA COMPETITION

CHASING SLEEP (Insomnies) de Michael Walker (Etats-Unis)
avec Jeff Daniels, Emily Bergl, Gil Bellows et Zach Grenier

Ed Saxon se réveille en pleine nuit et se rend compte que sa femme n’est toujours pas rentrée.Inquiet, il finit par appeler la police qui vient prendre sa déposition quelques minutes plus tard. N’arrivant pas à se rendormir, Ed prend des somnifères et commence à entendre des bruits étranges venant des canalisations de sa maison. Le lendemain, l’agent de police Derm lui annonce que l’on a retrouvé la voiture de sa femme, sans aucune trace de cette dernière…


THE GIFT (Intuitions) de Sam Raimi (Etats-Unis)
avec Cate Blanchett, Keanu Reeves et Hilary Swank

Depuis la mort accidentelle de son mari, Annie Wilson élève toute seule ses trois garçons. Afin de subvenir à leurs besoins, et ayant des dons de perceptions sensorielles, elle lit dans les cartes de tarot et donne des conseils de voyance aux habitants de la petite ville rurale dans laquelle elle habite. Un jour, la police fait appel à elle afin de retrouver une jeune femme disparue…


Ginger Snaps (Ginger Wolf) de John Fawcett (Canada)
avec Emily Perkins, Katharine Isabelle et Mimi Rogers

Les sœurs Fitzgerald, Ginger et Brigitte, sont deux adolescentes peu intéressées par les gens de leur âge et qui cherchent à fuir leur morne quotidien. Obsédées par des histoires moribondes, elles passent la plupart de leur temps à prendre des photos, mettant en scène leur propre suicide. Par un soir de pleine lune, alors qu’elles sont dans les bois, Ginger se fait mordre par une étrange créature venue de nulle part. Cette attaque va complètement bouleverser la vie et les attitudes de Ginger et celles de sa sœur Brigitte.


Terror Tract de Lance W. Dreesen et Clint Hutchison, (Etats-Unis)
avec John Ritter, Rachel York, Frederic Lane et Bryan Cranston

L’agent immobilier Bob Carter doit absolument faire une vente d’ici la fin de la journée. Heureusement, c’est son jour de chance : un jeune couple recherche la maison de leur rêve. Bob leur fait alors visiter trois splendides demeures. Le couple est enthousiasmé par ce qu’il voit jusqu’à ce que Bob raconte le destin macabre des anciens propriétaires : la veuve Sarah Freemont qui a vu revenir son mari d’entre les morts, le bon père de famille Ron Gatley qui a découvert à ses dépens qu’un animal domestique pouvait s’avérer très dangereux et le jeune Sean Goodwin qui pouvait prévoir les meurtres d’un tueur psychopathe...


SEVEN DAYS TO LIVE (Sept Jours A Vivre) de Sebastian Niemann (Allemagne)
avec Amanda Plummer, Sean Pertwee, Nick Brimble et Amanda Walker

Ellen et Martin Shaw s’installent dans une maison isolée et inhabitée depuis plus de vingt ans, espérant ainsi repartir à zéro après la mort tragique de leur fils unique. Enchanté par la campagne environnante, le jeune couple est persuadé qu’il pourra oublier le passé. Mais rapidement, des événements inquiétants commencent à s'enchaîner. Ellen reçoit de mystérieux présages de sa propre mort que personne, en dehors d'elle-même, ne semble percevoir.


Tales Of The Unusual de Hisao Ogura, Masayuki Suzuki, Masayuki Ochiai et Mamoru Hosji (Japon)
avec Akiko Yada, Kazuma Suzuki , Kiichi Nakai et Shinji Takeda

Dans les années quatre-vingt dix, la télévision japonaise, Fuji TV met au point un nouveau concept d’émission : des films d’environ trente minutes racontant toutes des histoires hors du commun et présentées par un animateur. Ce même procédé est repris par le grand écran relatant dans un seul long métrage, quatre histoires distinctes et différentes les unes des autres. Chaque séquence est signé par un réalisateur différent : " One Snowy Night ", " Samuraï Cellular ", " Chess " et " The Mariage Simulator ".


Thomas Est Amoureux de Pierre-Paul Renders (Belgique-France)
avec Benoît Verhaert, Magali Pinglaut, Aylin Yay et Micheline Hardy

C’est aujourd’hui demain. Thomas, 32 ans, souffre d’agoraphobie aiguë. Depuis huit ans, il vit reclus chez lui sans laisser entrer personne. Il ne voit les gens que par l’écran de son ordinateur. Il a confié la gestion de sa vie à la Globale, une société d’assurances qui veille sur son bien-être matériel et psychologique. C’est le bonheur ou presque. Mais Thomas est seul.



LES AVANT-PREMIERES

THE EXORCIST – DIRECTOR’S CUT (L'Exorciste Version Integrale) de William Friedkin (Etats-Unis)
avec Ellen Burstyn, Max Von Sydow, Linda Blair, Kitty Winn et Jack MacGowran
OUVERTURE

Dans un quartier résidentiel de Georgetown à Washington, l’actrice Chris MacNeil entretien une relation de tendre complicité avec sa fille Regan, adolescente de douze ans à laquelle elle s ‘efforce de procurer une existence normale, sans parvenir à lui faire totalement oublier le départ et les négligences répétées de son père. La maison des MacNeil, jusqu’ici paisible, est troublée par des phénomènes étranges…


Cherry Falls de Geoffrey Wright (Etats-Unis)
avec Brittany Murphy, Jay Mohr, Michael Biehn et Candy Clark

Cherry Falls est une petite ville tranquille et paisible jusqu’au jour où un serial killer prend pour cible les jeunes du lycée et commence à les exterminer un par un. Menant l’enquête, le shérif Brent Marken, préoccupé par la sécurité des adolescents, dont celle de sa fille Jody, se rend compte que toutes les victimes sont vierges. Jody, également vierge, se sent très concernée par ces crimes et décide de prendre les choses en main afin de découvrir l’identité du tueur.


Les Morsures De L'Aube d’Antoine de Caunes (France)
avec Asia Argento, Guillaume Canet, Gérard Lanvin, Gilbert Melki, José Garcia et Vincent Perez.

Roi de Paris, le temps de le dire, Antoine, vingt-neuf ans, a subi un revers de fortune qui l’a fait renoncer, sinon aux plaisirs de la nuit parisienne, du moins à se battre dans le jeu social. Il vit maintenant dans un compromis acceptable : parasite la nuit, dormeur le jour, épaulé par son vieil ami Etienne, que sa gouaille, son ironie, et son élégance fitzgéraldienne continuent à faire sourire. Un soir, pourtant, Antoine franchit la ligne jaune. Prétendant être l’intime d’un mystérieux Jordan, dont le nom ouvre les portes des festivités les plus prisées de la capitale, il se fait prendre au mot par un homme qui, lui, ne plaisante pas, et, menaces à l’appui, l’engage à le retrouver afin de régler certains comptes.


Bruiser de George A. Romero (Etats-Unis)
avec Jason Fleming, Peter Stormar, Leslie Hope, Nina Garbiras et Tom Atkins
CLOTURE

Henry Creedlow a toujours essayé d’être un homme convenable. Il suit toutes les règles de bonne conduite et fait tout ce qu’il faut faire pour être intègre. Un matin, il se rend compte que sa figure est dénuée d’expressions ; les traits de son visage ont disparu, perdant ainsi sa propre identité. Il est en train de devenir un anonyme, sans personnalité ni caractère.



LES SEANCES SPECIALES

Audition de Takashi Miike (Japon)
avec Ryo Ishibashi, Eihi Shina, Jun Kunimura et Miyuki Matsumura

Aoyama, quarante-deux ans, est producteur de films. Sa femme est morte depuis sept ans, mais il vit toujours sa disparition avec difficulté. Un jour, suivant les conseils d’un vieil ami, il décide de se remarier et organise une audition pour un film fictif, afin de trouver sa nouvelle compagne parmi les candidates. La dernière à se présenter, Yamazaki Asami, est une jeune femme d'une troublante beauté. Aoyama en tombe instantanément amoureux. Il la rappelle et dîne en tête à tête avec elle. Quelques jours plus tard, Aoyama décide d'appeler à nouveau l'actrice. Celle-ci est chez elle, prostrée dans l'obscurité, comme si elle attendait son coup de téléphone. Elle est seule… ou presque. Commence alors pour Aoyama une plongée vertigineuse dans un enfer sanglant, dont les retombées seront excessivement douloureuses.


Memento Mori de Kim Tae-yong et Min Kyu-dong (Corée du Sud)
avec Kim Min-sun, Park Yen-jin, Lee Young-jin, Kim Min-hee et Gong Hyo-jin


Min-ah découvre par hasard un journal intime. Alors qu’elle en prend connaissance, elle est la proie d’étranges hallucinations. Afin de pouvoir le lire plus en détail, Min-ah feint un malaise pour être transportée à l’infirmerie. Elle y est le témoin involontaire d’une étreinte entre Hyo-shin et son amoureuse Shi-eun, auteurs du journal. Quelques heures plus tard, alors que toutes les jeunes filles sont excitées à l’idée de passer leur examen de santé annuel, un grand cri retentit : Hyo-shin vient de se jeter par la fenêtre. Contre toute attente, son amie Shi-eun ne semble pas être affectée par cet accident. Dans les jours qui suivent, d’étranges événements commencent à se manifester dans l’école, affectant plus particulièrement Min-ah.



LA NUIT TRASH

Pour la première fois cette année le Festival de Gérardmer organise une nuit dédiée aux films sang-pour-sang fantastiques. Amis du Trash, voici le cocktail sanglant qui vous attend en avant-première française!


The Irrefutable Truth About Demons de Glenn Standring (Nouvelle-Zélande)
avec Karl Urban, Katie Wolfe, Jonathon Hendry , Sally Stockwell et Tony Mac Iver

Harry Ballard est un professeur passionné d’ésotérisme et de satanisme. Un jour il reçoit une cassette vidéo d’une secte maléfique dont le gourou lui annonce sa mort prochaine. Le soir même, il est kidnappé par les membres de cette communauté. Il réussit à s’échapper mais en arrivant à son domicile il découvre le corps inerte de sa petite amie.


VERSUS de Ryuhei Kitamura (Japon)
avec Tak Sakaguchi, Hideo Sakaki, Chieko Misaka, Kenji Matsuda et Yuichiro Arai

Aidé par un co-détenu, le prisonnier n° KSC2-303 réussit à s’échapper de l’une des prisons les mieux protégées du Japon. Afin de se réfugier en lieu sûr, il se fait escorter par un groupe de bandits. Mais plutôt que de l’aider, le groupe le prend en otage ainsi qu’une jeune fille très énigmatique. Profitant d’un instant d’inattention, le fugitif réussit à s’enfuir avec la jeune fille en tuant l’un des bandits. Poursuivis par ceux-ci, ils se retrouvent dans un bois sinistre où des événements de plus en plus étranges se multiplient. Un combat sans merci s’engage alors dans cette forêt des ténèbres, révélant ainsi le secret de tous ces mystères.


THE CONVENT (Le Couvent) de Mike Mendez (Etats-Unis)
avec Joanna Canton, Coolio, Jason Dax Miller, Megahn Perry et Richard Trapp

Nous sommes en 1959, et des choses plutôt désagréables se passent dans le sinistre pensionnat pour jeunes filles de St Francis. Des choses si affreuses que Christine, une jeune fille en colère, n'a d'autre choix que de faire irruption chez les nonnes plongées dans leurs prières, de sortir une carabine tronçonnée et de les transformer en petites gouttelettes pieuses et écarlates….

Diffusion d’un court-métrage : " The all Adventures of Chastity Blade " de Julien Magnat (France) – 32’



LA NUIT RING

Dans le cadre des Nuits de Gérardmer, venez découvrir en avant-première française, RING 0 de Norio Tsuruta, RING et RING 2 de Hideo Nakata. Ces trois films sont déjà cultes au Japon. Mais, surtout, n’essayez jamais de vous procurez la fameuse cassette….


RING 0 de Norio Tsuruta (Japon)
avec Yukie Nakama, Seiichi Tanabe, Kumiko Aso et Yoshiko Tanaka

" Ring 0 " débute trente ans avant les sombres événements mis en scène par " Ring " et " Ring 2 ". L’adolescente Yamamura Sadako aspire à une carrière d’actrice de théâtre. Mais elle a d’abord des problèmes personnels à résoudre. La jeune fille possède en effet d’étranges pouvoirs paranormaux. Elle voit régulièrement le docteur Kuna, étrange ami et unique individu à connaître la véritable étendue des pouvoirs de sa patiente.


Ring de Hideo Nakata (Japon)
avec Nanako Matsushima, Hiroyuki Sanada, Miki Nakatani et Yuko Takeuchi

Avec une synchronisation qui une fois de plus démontre le génie de l’horlogerie asiatique, plusieurs personnes meurent subitement le même jour, à la même heure mais dans des endroits différents. Tout de suite, Reiko, une journaliste ambitieuse qui flaire la matière à un scoop retentissant, cherche à découvrir les raisons de cette mystérieuse hécatombe. Ses recherches l’amènent à visionner une mystérieuse cassette vidéo qui contient une malédiction : toute personne qui la regarde mourra au bout de sept jours. Terrorisée, elle décide de faire équipe avec son ex-mari pour stopper l’horloge de la mort qui a, une fois de plus, commencé son compte à rebours. Ils feraient d’ailleurs bien de retrouver le mystérieux vidéaste, car le fils de Reiko a lui aussi jeté un œil sur la cassette maudite.


RING 2 de Hideo Nakata (Japon)
avec Miki Nakatani, Hitomi Sato, Nanako Matsushima, Hiroyuki Sanada, Kyoko Fukada

Le professeur Takayama passe mystérieusement de vie à trépas après avoir découvert la dépouille de la fille de Monsieur Yamamura, unique lien de parenté de la défunte encore de ce monde. Mai, assistante et petite amie de Takayama veut éclaircir ce décès. Elle tente de retrouver l’ex-femme du professeur qui l’accompagnait au moment de la funeste découverte. Mais cette femme reste introuvable, de même que son fils Yoichi. Mai apprend que la victime préparait un reportage sur une vidéo maudite, qui tuerait ceux qui la regardent, à moins que ceux-ci ne la montrent à quelqu’un d’autre.



Le Festival c’est aussi…..

LES COURTS METRAGES FRANCOPHONES

Canal Plus et LVT sont les parrains de cette compétition de courts métrages francophones. Deux prix seront décernés lors de la cérémonie de clôture du Festival : le Grand Prix (un sous-titrage offert par LVT) et Le Prix Canal Plus.

Le jury des courts métrages jugera le programme compétitif de courts métrages fantastiques francophones suivant :

ANTINOME de Grégory Morin (France) – 2’30
COUP DE LUNE de Yann Piquer (France) – 6’
LE DERNIER REVE d’Emmanuel Jespers (Belgique) - 15’
LA DIVINE INSPIRATION de Claus Drexel (France) – 12’
LA DOUCHE de Michel Kammoun (France -Liban) – 10’30
EPIDERMIQUE de Celia Canning ( France) – 18’
QUAND ON EST AMOUREUX C’EST MERVEILLEUX de Fabrice du Welz (Belgique) – 26’
LA REINE DE NACRE de Bernard Werber et Sébastien Drouin (France) –16’


LE DIGITAL SHOWCASE

Pour la première fois cette année, le Festival de Gérardmer s’ouvre vers les nouvelles technologies en consacrant une séance par jour au cinéma numérique. Grâce au soutien des sociétés Barco France et LVT, la Maison de la Culture et des Loisirs sera spécialement équipée d’un système de projection numérique et diffusera un programme international composé de films courts fantastiques tournés exclusivement en numérique.

Les films numériques sélectionnés cette année sont :

Etranger (durée : 49’) :

- Sentinelles de Guy Lampron (7' - Canada)
- Protest de S. D. Katz (2'30 - Etats-Unis)
- Pump Action de Captain 3D (4’ - Grande-Bretagne)
- Stationen de Christian Sawade-Meyer et Tobias Alpert (6' - Allemagne)
- Bunny de Chris Wedge (7' - Etats-Unis)
- Bingo de Chris Landreth (5' - Etats-Unis)
- Tightrope de Daniel Robichaud (5' - Etats-Unis)
- Ray Tracey in Full Tilt de Aristomenis Tsirbas (2’30 - Etats-Unis)
- Eroica de Roberto Ziche (4' - Etats-Unis)
- Little G de Brendan Gallagher (3' - Etats-Unis)
- Dream One de JeremyW (2'30 - Etats-Unis)

France (durée : 20’30) :
- Dust City de Sébastien Drouin, Olivier Dumont et Christophe Mutin (5'30 - France)
- Paf, le moustique de Jérôme Calvet et Jean-François Bourrel (3' - France)
- La bête de Christophe Bordet-Ferranti (2’30 - France)
- Pâques Man de Michel Leray (9’30 - France)



LES JURYS

Longs Métrages

Le Président est : ROLAND JOFFE (réalisateur)

Né à Londres, Roland Joffé travaille longtemps pour le théâtre et la télévision britanniques. En 1984, il entame une carrière de réalisateur avec son premier long métrage, LA DECHIRURE, qui décrit l’horreur suivant la chute de Phnom Penh et pour lequel il obtient trois Oscars. En 1986, il reçoit la Palme d’or à Cannes pour MISSION qui relate l’arrivée brutale des Conquistadors espagnols en Amérique du Sud. Son long métrage LES MAITRES DU MONDE, réalisé en 1989, fait l’objet de nombreuses polémiques car il dénonce la mainmise des militaires sur le programme nucléaire américain pendant la Seconde Guerre Mondiale. En 1992, il lève le voile sur le quotidien des bidonvilles en Inde dans LA CITE DE LA JOIE, puis sur l’intolérance de la société puritaine américaine du 17ème siècle dans LES AMANTS DU NOUVEAU MONDE. Il signe également des projets plus ludiques en co-produisant notamment en 1993, l’adaptation cinématographique du jeu vidéo SUPER MARIO BROS . En 1999, avec GOODBYE LOVER, il dirige Patricia Arquette dans une histoire d’amour fatale. Il revient l’année dernière à Cannes pour présenter en ouverture du Festival son dernier long métrage, VATEL, avec Gérard Depardieu, Tim Roth et Uma Thurman.

Il sera entouré de :
JULIETTE LEWIS (comédienne)
MATHILDA MAY (comédienne)
ELSA ZYLBERSTEIN (comédienne)
FREDERIC BEZIAN (dessinateur, scénariste)
TICKY HOLGADO (comédien)
JEAN-PIERRE KALFON (comédien)
SERGE LAMA (chanteur)
MARC LEVY (écrivain)
BILL PULLMAN (comédien)
FREDERIK TRISTAN (écrivain)


Courts Métrages

Le Président est : RICHARD BOHRINGER (comédien)

Il sera entouré de :
HELENE DE FOUGEROLLES (comédienne)
SOPHIE MOUNICOT (comédienne)
CHARLOTTE VALANDREY (comédienne)
LORANT DEUTSCH (comédien)
ATMEN KELIF (comédien)


Vidéo-clips

Le Président est : LAURENT BOYER (animateur)

Il sera entouré à ce jour de :
MAREVA GALANTER (comédienne)
PHILIPPE KELLY (animateur)
ADELINE BLONDIAU (comédienne)
LAURENT PETITGUILLAUME (animateur)



LE PROGRAMME DU FESTIVAL DE GERARDMER EN QUELQUES MOTS C’EST :

Mercredi 24 janvier
- Film d’Ouverture : L’EXORCISTE (version intégrale) de William Friedkin

Jeudi 25 janvier
- Début de la compétition des Longs Métrages
- Début de la compétition des Inédits Vidéo
- Remise du Prix Littéraire à:
François Angelier pour " Le Templier " / Editions du Masque
- Inauguration de l’exposition d’Arts Plastiques

Vendredi 26 janvier
- Exposition des œuvres du dessinateur Frédéric Bézian et séance de dédicaces
- Colloque sur " L’EXTRA - ORDINAIRE OU LES MONDES PARALLELES "
avec l’intervention de :
. Frédérick Tristan : Médiateur du colloque. Ecrivain. Prix Goncourt 83.
. Jean Didier : Médiumité, voyance et magnétisme
. Solange de Mailly Nesles : Astrologue
. Paul- Georges Sansonnetti : Spécialiste de l’Histoire des Mythes dans le Cinéma
- La Nuit RING présentée par Jean-Pierre Dionnet

Samedi 27 janvier
- Projection des Courts Métrages
- Projection de la sélection des Vidéo Clips à la Salle Paradiso
- Projection du Digital Showcase
- Projection en Avant- Première Mondiale du film
LES MORSURES DE L’AUBE d’Antoine de Caunes
- La Nuit TRASH

Dimanche 28 janvier 2001
- Film de Clôture : BRUISER de George A. Romero

Réagir sur Festival de gerardmer 2001