Paris Cinéma 2012

Le Festival Paris Cinéma donne rendez-vous aux spectateurs pour un début d'été cinématographique.

Festival du 30 Juin 2012 au 10 Juillet 2012

Résumé du festival Paris Cinéma 2012

La dixième édition du Festival Paris Cinéma se tiendra du 29 juin au 10 juillet prochains. Quatorze lieux de la capitale accueilleront la manifestation, qui conciliera encore une fois cinéma d'auteur et grosses machines.

Le 10ème festival Paris Cinéma avec Hong Kong en invité d'honneur


Les cinéphiles parisiens pourront découvrir pas moins d'une quarantaine d'avant-premières Le meilleur du dernier Festival de Cannes sera de passage sur le bitume de la capitale, avec entre autresLaurence Anyways de Xavier Dolan, The We And The I par Michel Gondry, la Palme d'or Amour signé Michael Haneke et Holy Motors de Leos Carax. Ce dernier fera l'objet d'une intégrale, à l'instar d'Olivier Assayas.

Le panorama des avant-premières balaiera également des titres comme la comédie Les Kaïra, le musical Rock Forever, proposé dans le cadre d'une soirée spéciale le samedi 30 juin au Grand Rex (2e arrondissement). Le film d'animation Pixar Rebelle sera également proposé en avant-première le 8 juillet, à l'UGC Bercy (12e arrondissement). La compétition longs métrages se constituera, elle, de huit films.

Hong Kong à l'honneur

Après le Mexique, Hong Kong sera au centre de Paris Cinéma pour cette dixième édition. Le festival proposera un retour sur l'âge d'or de ce 7e Art, de 1948 à aujourd'hui. Les années 50 et 60 seront à l'honneur au Forum des images (12e arrondissement), alors que le MK2 Bibliothèque (13e arrondissement) s'intéressera à la Nouvelle Vague de la fin des années 70.
Le 10ème festival Paris Cinéma avec Hong Kong en invité d'honneur


Plusieurs personnalités phares du cinéma hongkongais seront célébrées, dont Johnnie To, spécialiste ès polars. Le réalisateur fera le déplacement pour un des programmes de la Nuit Hong Kong, organisée au Forum des images du 29 au 30 juin. Les amateurs pourront y découvrir le dernier film du maître, La Vie Sans Principe, qui a la crise économique pour toile de fond.

Un programme baptisé Catégorie III mettra à l'honneur, lui, cette classification attribuée à Hong Kong aux films les plus explicites en termes de violence et de sexe. Enfin, toujours pour les noctambules, Les 3 Luxembourg dans le sixième arrondissement diffuseront la trilogie Infernal Affairs, la nuit du 7 au 8 juillet, à partir de 0h15. Pour rappel, le premier volet a inspiré Martin Scorsese pour son thriller multi oscarisé Les Infiltrés.

Un programme anniversaire

Pour ses dix ans, Paris Cinéma entendra démontrer la nécessité et le succès de sa mission, avec une sélection intitulée 10 ans de découvertes, organisée du 6 au 8 juillet au Grand Auditorium de la BNF (13e arrondissement). Neuf longs métrages primés par la manifestation seront diffusés, dont Quand La Mer Monte, This Is England ou encore La Guerre Est Déclarée.

Photos de Paris Cinéma 2012 (57)

Notes de Prod. de Paris Cinéma 2012

Le Palmarès

Le Festival Paris Cinéma 2012 s'achève sur les sacres notables de Just The Wind, A Simple Life et Tabu.

Paris Cinéma 2012 : le palmarès


Le jury de la manifestation parisienne a choisi de saluer Just The Wind de Bence Fliegauf, une plongée dans le calvaire de la communauté tsigane en Hongrie, avec des familles entières menacées et assassinées au quotidien. Le long métrage avait déjà permis à son réalisateur de décrocher le Grand Prix du jury de la dernière Berlinale.

Composé de Louis-Do de Lencquesaing, Emilie Simon ou encore Laetitia Masson, le jury a offert un coup de coeur au stylisé Tabu du portugais Miguel Gomes. Le long métrage est aussi reparti avec le Prix des blogueurs et du web. Le cinéaste canadien Kim Nguyen a soulevé le Prix Numericable pour Rebelle, consacré aux enfants-soldats.

Quant au public, il a opté pour A Simple Life de la cinéaste hongkongaise Ann Hui, qui explore le vieillissement mais aussi le rapport des riches aux pauvres et inversement dans une société en pleine mutation.

Dernières news à propos de Paris Cinéma 2012

Réagir sur Paris Cinéma 2012