CommeAuCinema

300

    en DVD le 26 Septembre 2007
Que demande le peuple ? 300 !!!
Un film de avec , , ...
Titre original : 300 (Etats-Unis)
Genre : Peplum, Fantastique - Duree : 1H57 mn
Distributeur : Warner Bros - Editeur DVD : Warner Home Vidéo
Sortie à la Vente en DVD le 26 Septembre 2007
Sortie Blu-Ray le 21 Octobre 2009
Sortie en salles le 21 Mars 2007
Année de production : 2006
Avis spectateurs : 4 étoiles 3.69/5 (2231 notes)
Adaptation du roman graphique de

Résumé du film 300

Xercès, le roi Perse, veut conquérir le monde. Avec son armée d’un million d’hommes, il fait soumettre des centaines de nations à sa volonté. Le tyran menace, aujourd’hui, les cités grecques et en particulier, Sparte. La folie colonisatrice de ce souverain le mènera à insulter l’honneur du roi Léonidas. Son arrogance et sa soif de pouvoir lui feront oublier les faiblesses de son armée. Xercès possède un million d’hommes, mais Léonidas, lui, commande 300 guerriers, prêts à tout pour défendre leur liberté… Le jour de la bataille de « Thermopyles », la terre tremblera, les boucliers se briseront, le sang coulera… Mais les spartiates ne tomberont pas…

Galerie Photos ( 62 photos )

  • 300300
  • 300300
  • 300300
  • 300300
  • 300300300
  • 300300
  • 300300
  • 300300
  • 300300
  • 300300
  • 300300
  • 300300
  • 300300
  • 300300
  • 300300
  • 300300
  • 300300
  • 300300300
  • 300300300
  • 300300300

Interview 300 : On avait rendez-vous avec des Spartiates à moitié nus !

Jeudi 15 mars.
On commence à préparer son week-end tranquillement. Certains se donnent du courage pour aller chez mamie, d’autres passent au pressing récupérer leur maillot de rugby (match France/Ecosse samedi 17), d’autres encore préparent leur maquillage vert en attendant la St Patrick (samedi 17 itou). Pfff… ils n’ont rien compris. Jeudi 15 mars, il fallait être à Londres – London pour les intimes – afin d’assister à l’avant-première de la Bombe Ciné de la semaine : 300.

Notre critique : 300

    Que demande le peuple ? 300 !!!

  • Comme Au Cinema
    Comme Au Cinema
    0 étoile
    Peut-on encore faire rêver avec un péplum ? Si le GLADIATOR de Ridley Scott nous avait laissé espérer un quelconque renouveau, le TROIE de monsieur Petersen nous avait clairement refroidis. Hum, Hum… Pas gagnée cette histoire-là.
    Bref, les gens sérieux n’y croyaient plus. Pourtant, depuis des semaines (des mois ?), un buzz courait sur la toile : 300, l’autre BD culte de Frank Miller (Sin City), allait bénéficier d’une adaptation ciné, signée par l’un des nouveaux petits prodiges d’Hollywood, Zack Snyder (L’armée des morts). Trop beau pour être vrai ?

    Préparez-vous car Snyder ne rigole pas et c’est avec une maîtrise visuelle et narrative folles qu’il prend son sujet à bras le corps, qu’il le magnifie, et qu’il le balance sur grand écran, alignant une série de tableaux à couper le souffle et dont l’image va rester imprimée longtemps sur la toile. Fan du comic, Snyder en reprend religieusement le style et la mythologie, laissant de côté la véracité historique. Le style visuel s’en ressent : les soldats ont des poses de dieux Grecs, le film joue sur trois couleurs (rouge, jaune, noir) à l’instar des peintures antiques sur amphores, les combats sont irréellement spectaculaires, les ennemis immortels, etc.

    Méticuleux et respectueux, Snyder n’en sacrifie pas pour autant une histoire somme toute simple (le récit d’un combat légendaire) grâce à des psychologies cohérentes, mais complexes (un roi libérateur, mais piégé par sa soif de gloire ; une reine prête à tout pour aider son époux).
    Se déroule alors devant nos yeux une fresque puissante et audacieuse (ne boudez pas la bande son), peinte par un réalisateur culotté et servi par une bande d’acteurs encore méconnus, mais dont on risque fort d’entendre parler très prochainement.

    Trop beau pour être vrai ? Trop beau pour ne pas l’être !

Critiques : 300 3 étoiles

  • Cinélive
    Cinélive
    4 étoiles
    " Lyrique et baroque, entre mythologie et Histoire, une fresque épique d’une stupéfiante puissance visuelle. "
    Marc Toullec (article entier disponible dans Cinélive n°110, page 48)
  • L'écran fantastique
    L'écran fantastique
    4 étoiles
    " 300, mieux qu’un film de plus à regarder du fond de son fauteuil, nous plonge en plein cœur d’une expérience sensitive inédite, au centre du chaos régissant un âge de fer et de sang. "
    Gilles Penso (article entier disponible dans L'écran fantastique n°274, page 16)
  • Paris Match
    Paris Match
    4 étoiles
    " A côté, les combats du « Seigneur des anneaux » ou de « Troie » sont des jeux de maternelle. En propulsant le péplum dans le IIIe millénaire, ce film entre lui-même dans la légende."
    Alain Spira (article entier disponible dans Paris Match n°3018, page 28)
  • Première
    Première
    3 étoiles
    " (…) Une illustration virtuose. "
    G.D. (article entier disponible dans Première n°361, page 41.)
  • Le Journal du Dimanche
    Le Journal du Dimanche
    3 étoiles
    " En revisitant un épisode de l’Antiquité, Zack Snyder offre un spectacle tout simplement jouissif. "
    Stéphanie Belpêche (article entier disponible sur le site du Journal du Dimanche)

Caractéristiques du DVD

Blu-ray

Edition collector

Dvd

Image : 16/9 - 2.4 pour tous
Son : Dolby Digital 5.1pour tous et Dolby Digital Plus 5.1 sur le HD Anglais, Français.
Sous-titres : Français

Bonus :
- Scènes inédites avec le traître bossu Ephialtès et des guerriers géants encore jamais vus
- et son influence sur le film
- 300 : réalité ou fiction ? A la découverte de la terrible vie des Spartiates
- Qui étaient les Spartiates ? Comment les acteurs ont construit leurs personnages en appliquant des méthodes de Spartiates
- Webisodes : sur le plateau avec les acteurs et k'équipe de production
- Décors, costumes, cascadeurs, adaptation de la BD, entraînement des acteurs, la culture de Sparte, les coulisses, études de scènes, des créatures fantastiques
-Commentaires audio par le réalisateur
Plus sur le HD :
- Activités jeu (vengeance et courage)
- L'envers du décor (utilisation du fond bleu)

Notes Techniques

SonImagePackagingMenuBonus
5/54/54/53/54/5

Test DVD

Double0 étoile

Belle édition double pour un DVD très attendu par les fans de , de et d’hommes bodybuildés en jupettes.
Il serait presque inutile de préciser que, côté technique, l’éditeur a mis le paquet afin d’être au niveau d’excellence qu’avait le film lors de sa sortie en salles. Pistes son et rendus visuels remplissent ainsi parfaitement le (lourd) cahier des charges que l’on espérait. Très beau rendu de la palette couleurs et D.D. 5.1 à en faire péter le home cinéma, même les puristes devraient être satisfaits.

Côté Bonus, on n’a pas lésiné non plus. Sur le disque 1, on retrouve l’incontournable commentaire audio – mené ici par Snyder – plutôt informatif, notamment d’un point de vue technique (concernant surtout le traitement de l’image).
L’artillerie lourde est déployée sur le second disque avec près de deux heures de bonus !
On retrouve à dispo différents modules et reportages, tous toujours très agréables à découvrir (sauf peut-être l’espèce de clip étrange Le tournage en images), avec notamment une bonne dose d’interviews de toutes sortes et de tous bords. Passons les éternelles scènes coupées qui, même présentées par himself, ne sont pas d’un grand intérêt, pour se plonger dans le très bon 300 : Réalité ou
Fiction
. Sûrement le module le plus intéressant, ce document entrecroise les témoignages d’acteurs, de techniciens, d’historiens et du cultissime . Tous les éléments clés du film sont abordés (éducation de jeunes spartiates, guerre, combats, relations avec les ennemis, place de la femme, véracité historique des personnages, etc.) afin de tenter différents parallèles entre Histoire, comic et film.

Viennent ensuite divers modules (notamment les édifiants webisodes, sortes de mini docus un temps diffusés sur la toile) et making of (Qui étaient les spartiates ?, Les coulisses), avant de se plonger dans Les Essais de , véritable ode au travail du dessinateur. On y découvre ses influences (pour 300, il se serait inspiré des films noirs de Sam Peckinpah !), sa formation, etc.

Bref, du caviar pour les amoureux du genre…
Eléonore Guerra

Notes de Prod.

La génèse du film

Adapté du roman graphique de , 300 est un récit épique de la Bataille des Thermopyles, qui opposa en l'an - 480 le roi Léonidas et 300 soldats spartiates à Xerxès et l'immense armée perse. Face à un invincible ennemi, les 300 déployèrent jusqu'à leur dernier souffle un courage surhumain ; leur vaillance et leur héroïque sacrifice inspirèrent toute la Grèce à se dresser contre la Perse, posant ainsi les premières pierres de la démocratie.

Sparte et ses lois

:
"Lorsque la Warner m'a demandé de venir discuter de ce projet, il m'a suffi d'entendre "300" pour savoir que ce serait un film à part. Zack m'est immédiatement apparu comme quelqu'un qui avait capté les aspects les plus obscurs de cette histoire, et savait comment les mettre en évidence. Je pourrais consacrer un livre entier à sa personnalité, à son talent, à son intelligence, à sa passion et à sa générosité."

La préparation du film

Pour former ses troupes, enrôla deux hommes avec lesquels il s'est souvent entraîné : l'ancien alpiniste Mark Twight, détenteur de plusieurs records mondiaux, qu'il chargea d'assurer la formation physique des comédiens, et le vétéran chef cascadeur Damon Caro pour le réglage des séquences de combat.

L'équipe

L'équipe de 300 comprend le chef opérateur Larry Fong, le chef décorateur James Bissell (Good Night And Good Luck), le chef monteur William Hoy, le chef costumier Michael Wilkinson, le superviseur des effets visuels Chris Watts, les superviseurs des maquillages Shaun Smith et Mark Rappaport. 300 nécessitait une approche radicalement nouvelle, du fait de l'emploi massif de décors virtuels et de la décision d'adhérer au style visuel "plus lyrique que réaliste" de .

La musique : un hymne à la gloire

La musique de 300 a été composée et produite par Tyler Bates, qui avait déjà collaboré avec sur L'Armée Des Morts. Snyder demanda une partition de grande ampleur célébrant l'héroïsme et le sacrifice des Spartiates. Bates créa un vaste paysage orchestral et choral, doté d'une palette tonale inusitée. Azam Ali, chanteur d'origine iranienne, apporte à la voix de Sparte et à la menace perse une fascinante touche d'exotisme et une présence envoûtante.

Les avis sur le film 300