American Gigolo

    en DVD le 08 Mars 2001
Un film de avec
Titre original : AMERICAN GIGOLO (Etats-Unis)
Genre : Drame - Duree : 117 mn
Sortie à la Vente en DVD le 08 Mars 2001
Sortie Blu-Ray le 11 Septembre 2013
Sortie en salles le 11 Juin 1980
Année de production : 1980
Avis spectateurs : 3 étoiles 2.59 / 5 (127 notes)

Résumé de American Gigolo

Jeune, beau, élégant, Julian Kay () promène sa trentaine racée dans un Beverly Hills de papier glacé. De plus, il est cultivé, parle cinq ou six langues avec la plus grande décontraction. Il a tout pour plaire. Vous voulez le rencontrer, vous souhaitez sa compagnie ? Il vous en coûtera mille dollars la nuit. Dans son cabriolet Mercedes, Julian gagne sa vie en louant ses services à des femmes riches esseulées ou délaissées par leurs époux. C'est un gigolo.
C'est Anne, une redoutable femme d'affaires, qui, de sa magnifique villa de Malibu, gère le "planning" du bel étalon. Elle lui arrange ses rendez-vous, fixe le montant des rémunérations sans oublier de prélever un confortable pourcentage au passage. Tout irait pour le mieux si deux événements ne venaient pas troubler la vie bien huilée de ce drôle de séducteur. Julian fait la connaissance de Michelle, (), l'épouse d'un puissant sénateur, au moment où il accepte de faire un " extra " chez un financier sadique et voyeur. Un sale boulot qui va lui attirer des ennuis. Le surlendemain, une femme est retrouvée morte, après avoir été battue et violée. Tout accuse Julian, son univers doré s'écroule quand, par peur du scandale, tout le monde se détourne de lui. Il luttera seul pour sauver sa peau, trouver sa rédemption et, qui sait, peut-être enfin croiser sur sa route le grand amour.

Photos de American Gigolo (2)

Avis des Spectateurs

Moyenne : 3 étoiles (2.59 / 5)
40 avis 4 étoiles
18 avis 3 étoiles
46 avis 2 étoiles
23 avis 1 étoiles

Notes de Prod. de American Gigolo

Le film qui fit de Richard Gere une bombe sexuelle

Gueule d'ange, sourire diabolique, démarche féline, le de ce début des années 80 en "American Gigolo" avait de quoi faire rêver les vieilles rombières, et les autres, en mal d'interdits. En lui donnant le rôle de Julian Kay, ce gigolo trop parfait pour être vrai, le réalisateur (scénariste notamment de " Taxi Driver ") ne pouvait faire fausse route. Et pourtant, ce n'était pas Gere qui devait occuper la tête d'affiche de ce thriller érotico policier mais, John Travolta !

Réagir sur American Gigolo