CommeAuCinema

Batman Begins

    en DVD le 11 Janvier 2006
Un film de , avec , , , , , , , &
Titre original : BATMAN BEGINS (Etats-Unis)
Genre : Super-héros, Action - Duree : 2H14 mn
Distributeur : Warner Bros - Editeur DVD : Warner Home Vidéo
Sortie à la Vente en DVD le 11 Janvier 2006
Sortie Blu-Ray le 06 Août 2008
Sortie à la Vente en UMD le 11 Janvier 2006
Sortie à la Location en DVD le 11 Janvier 2006
Sortie en salles le 15 Juin 2005
Avis spectateurs : 3 étoiles 3.4/5(741 notes)

Résumé du film Batman Begins

Comment un homme seul peut-il changer le monde ? Telle est la question qui hante Bruce Wayne () depuis cette nuit tragique où ses parents furent abattus sous ses yeux, dans une ruelle de Gotham City. Torturé par un profond sentiment de colère et de culpabilité, le jeune héritier de cette richissime famille fuit Gotham pour un long et discret voyage à travers le monde. Le but de ses pérégrinations : sublimer sa soif de vengeance en trouvant de nouveaux moyens de lutter contre l'injustice et de répandre la terreur dans le cœur de ceux qui exploitent nos faiblesses et nos peurs. Durant cette quête où il cherche à se familiariser avec la mentalité et le comportement criminels, Bruce rencontre le mystérieux Ducard. Devenu son mentor, celui-ci l'initie aux disciplines physiques et mentales nécessaires à ses futurs combats. Bruce est bientôt invité à rejoindre la Ligue des Ombres, une puissante organisation subversive, adepte d'une justice expéditive, que dirige l'énigmatique Ra's Al Ghul…
De retour à Gotham, Bruce retrouve une ville en décomposition, ravagée par le crime et la corruption. Avec l'aide de son fidèle maître d'hôtel Alfred (), de l'inspecteur Jim Gordon () - l'un des rares policiers honnêtes de la ville - et de Lucius Fox (), son allié au sein de département des Sciences Appliquées des Wayne Entreprises, Bruce se fabrique un terrifiant alter ego : Batman, le justicier masqué qui utilise sa puissance, son intelligence et sa vast panoplie high-tech pour combattre les forces maléfiques qui menacent sa ville de destruction…

Galerie Photos ( 54 photos )

  • Batman Begins
  • Batman Begins
  • Batman Begins
  • Batman Begins
  • Batman Begins
  • Batman Begins
  • Batman Begins
  • Batman Begins
  • Batman Begins
  • Batman Begins
  • Batman Begins
  • Batman Begins
  • Batman Begins
  • Batman Begins
  • Batman Begins

Les avis sur le film Batman Begins

 

    Notre rencontre avec l'équipe du film !

    Mardi 14 juin 2005 : Une chauve sourit dans la capitale…

    Batman Begins, l'une des plus grosses productions de cet été 2005, arrive sur nos écrans aujourd'hui et pour l'occasion, une grande partie de l'équipe avait fait le déplacement à Paris pour une petite journée de marathon-promo. Tout commence en début d'après-midi avec une conférence de presse où l'on retrouvait, aux côtés du réalisateur et des producteurs, les comédiens , , et .

    Critiques : Batman Begins 3 étoiles

    • L'écran fantastique
      L'écran fantastique
      4 étoiles
      " Avec le film de Nolan, la psychologie du héros prend une place centrale méritée, donnant une épaisseur au film que l'on osait plus attendre. "
      Julie Deh (article entier disponible dans L'écran fantastique n°256, page 18)
    • Libération
      Libération
      3 étoiles
      " La métamorphose de l'orphelin rentier en vengeur masqué solitaire et torturé occupe une bonne partie des 2 h 20 de ce métrage dense et presqu'un peu long"
      Alexis Bernier (article entier disponible sur le site de Libération)
    • Le Figaro
      Le Figaro
      3 étoiles
      " Batman Begins est un film sombre, réaliste, psychanalytique. Et dans lequel l'introspection prime plus que l'action."
      Frois Emmanuèle (article entier disponible sur le site du Figaro).
    • Ouest France
      Ouest France
      3 étoiles
      " Une vraie réussite qui va sûrement appeler une suite."
      (article entier disponible sur le site de Ouest France).
    • Brazil
      Brazil
      3 étoiles
      " Voilà une bonne surprise. "
      C.V (article entier disponible dans Brazil n°33, page 127)

    Caractéristiques du DVD

    Disponible en édition simple et collector.

    Image : DVD 9 - 16/9 compatible 4/3 – Format 1.85
    Son : Dolby Digital 5.1 Anglais, Français
    Sous-titres : Français, Anglais


    Bonus - Disque 2 (Edition collector) :
    - La genèse de Batman
    - La cape et le masque
    - Les dossiers confidentiels
    - Batman, l'aventure commence
    - Former le corps et l'esprit : la transformation de
    - Batman, le voltigeur : la Batmobile réinventée
    - La construction de Gotham City
    - "Sauver Gotham City"
    - Bande annonce

    Notes Techniques

    SonImagePackagingMenuBonus
    5/55/52/54/54/5

    Test DVD

    0 étoile

    En 1999, lorsque Tim Burton a sorti sur grand écran sa première version des aventures de la chauve-souris, il n'y avait guère que Superman sur le marché - mais aujourd'hui, la concurrence est rude au pays des super héros. Si bien que lorsque déterre le mythe de Batman, les craintes et les doutes sont nombreux... Et pourtant. Redonner vie à mythe ébranlé, un pari fou remporté haut la main par un cinéaste qui nous a offert un opus à couper le souffle… et nous propose aujourd'hui un DVD du même acabit.

    Disque 1 : le film
    Les images du long-métrage s'enchaînent en fondu, la chauve-souris pointe le bout de son nez, la musique va crescendo… La présentation des menus est simple mais belle, agréable et pratique. En quelques secondes, voilà votre salon transporté en plein Gotham ! D'autant que le rendu technique du film relève de la quasi perfection. Les contrastes sont éblouissants, les couleurs intenses, la profondeur de champ et le jeu de lumière si propres à Nolan parfaitement respectés, la définition toujours nette… Mais Batman ne faisant pas non plus dans la dentelle côté bande sonore, ce DVD nous propose une version 5.1 de toute beauté, parfaitement équilibrée du début à la fin, aussi bien en VO qu'en VF, durant les scènes de bataille, de dialogue et l'envol des chauve-souris. Un résultat tout bonnement éblouissant !

    Disque 2 : les bonus
    On ne peut cacher une petite déception en jetant un coup d'œil au packaging de l'édition collector… Le coffret cartonné, reprenant une des nombreuses affiches du film est plutôt attractif, mais la jaquette du DVD en lui-même est épurée à l'extrême ! On aurait aimé un peu plus de fantaisie… Question originalité, c'est plus du côté de l'interactivité qu'il faut se tourner : les menus du DVD 2 sont en réalité une succession de planches de bandes dessinées animées par des effets visuels ! A vous de trouver les différents suppléments, disséminés au gré de la BD ! Et pour ceux qui n'aiment pas vraiment fouiner, le DVD propose un lien vers les différents reportages à la fin des quatorze pages de la petite histoire de Batman. En tout cas, le jeu en vaut la chandelle car les bonus proposés sont tout simplement passionnants.

    Difficile de parler de l'intégralité des reportages sans en écrire plusieurs pages ! D'autant qu'ils sont justes, sans effets promotionnels, sans jet de fleurs ni fioriture, et qu'ils évitent le piège facile de la répétition… Après visionnage, vous saurez tout sur la genèse d'un projet classé top secret, sur l'écriture, le casting, le choix des décors, les longues heures de recherches, le choix des cascades, le costume en équipement militaire, l'alliance de l'action et de la tragédie, le pourquoi du comment et le comment du pourquoi…

    D'autant que ces documentaires sont parsemées d'anecdotes, comme celle de qui prend tellement de poids que l'équipe lui demande s'il joue "Batman ou Fatman", des techniciens qui construisent Gotham City en cent jours, la collection d'un million de photos de Chicago du chef décorateur, les caprices de mère Nature qui dégèle le lac trop vite, un scénario d'abord intitulé "The intimidation game" pour raisons de confidentialité, ou encore qui comprend la fascination des hommes pour les voitures en découvrant la Batmobile… !

    Grâce à des interventions toujours pertinentes de toute l'équipe et des experts en la matière, des commentaires intéressants et bien illustrés, un montage attractif, et un lot non négligeable de secrets dévoilés, ces reportages ne peuvent que passionner les curieux comme les amateurs du super-homme. De quoi savoir, enfin, ce qui se cache derrière le masque et le mythe de Batman...
    Un DVD à ne pas manquer.
    Aurélie Maulard

    Notes de Prod.

    Les origines de Batman

    Les criminels sont gens superstitieux et lâches.
    Mon déguisement devra donc leur inspirer une profonde terreur.
    Je dois devenir une créature de la nuit.
    - Bruce Wayne, alias Batman, Detective Comics, n° 33


    C'est en 1939 que sa noire et inquiétante silhouette surgit pour la première fois dans le ciel de sa ville. Mystérieux et menaçant, "The Bat-Man" s'autoproclamait gardien de Gotham City, mais nul ne pouvait encore dire si cet homme ailé surgi des ténèbres était un héros ou quelque "vigilante", adepte d'une justice expéditive. Durant les six décennies suivantes, celui qu'on appelle désormais Batman ou le Dark Knight n'a cessé de gagner en complexité, de se transformer par la seule force de sa volonté en un symbole d'espoir et de justice dressé contre la pourriture et la corruption urbaine.

    Le monde de Bruce Wayne

    Il est décidé à nettoyer une ville qui aime être sale. Il ne pourra le faire seul…
    - Batman : Year One


    La distribution de Batman Begins reflète l'orientation épique/réaliste de l'ensemble du film.
    :
    "Nous nous sommes souvenus du brillant casting du Superman de Richard Donner : Marlon Brando, Gene Hackman, Ned Beatty et tant de grands acteurs dans les rôles secondaires… C'est dans cet esprit que nous avons œuvré, en réunissant une brochette de merveilleux comédiens qui apportent à leurs personnages une profondeur, une vérité et une complexité propres à crédibiliser encore un peu plus le monde de Bruce Wayne."

    La Batmobile

    Vous ne l'auriez pas en noir? - Bruce Wayne, Batman Begins

    La Batmobile faisant partie intégrante de la légende de Batman, le design de ce nouveau modèle devait être en parfait accord avec l'option "réaliste" de .
    :