Beauty

Un film d'.
Genre : Drame - Durée : 1H38 mn
Sortie en salles le 12 Octobre 2011 - en VOD/DVD le 12 Juillet 2012
Presse ★★★★
Spectateurs ★★★
Déjà vu ce film ?
Ma note :

Résumé

François mène une vie bien rangée à Bloemfontein, en Afrique du Sud. Père de deux filles et mari dévoué, il est pris de court quand une rencontre fortuite bouleverse son existence propre et parfaitement ordonnée.

Christian, 23 ans, est le fils d'un vieil ami perdu de vue. De l’avis de tous, il est l'incarnation du beau jeune homme dans la fleur de l'âge. François s’en trouve secrètement désarmé, consumé par une passion dévorante et une convoitise malvenue.

S’étant toujours appliqué à se complaire dans le dégoût de lui-même, le voilà qui laisse sortir des émotions contenues depuis toujours, tentant désespérément d'obtenir de la vie ce qu'il a toujours désiré : le bonheur.

Titre original : SKOONHEID (Afrique du sud)
Duree : 1H38 mn
Sortie à la Vente en VOD/DVD le 12 Juillet 2012
Sortie en salles le 12 Octobre 2011
Année de production : 2011
Présenté en Sélection Officielle, Un Certain Regard au Festival de Cannes le 17 Mai 2011

Critiques

  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★

Actu à propos de Beauty

Le film sud-africain, Skoonheid, récompensé par la Palme Gay

Le film sud-africain, Skoonheid, récompensé par la Palme Gay

Skoonheid (Beauty), film sud-africain de Olivier Hermanus, présenté au Festival de Cannes dans la section Un Certain Regard, a été récompensé samedi par la "Queer Palm 2011" qui distingue une oeuvre pour sa contribution aux questions de sexualités et de genres. > Suite

En savoir plus sur Beauty

Caractéristiques du DVD

Bonus :
- Interview du réalisateur Oliver Hermanus (13 min.)
- Dossier : Les Afrikaners et la langue afrikaans
- Biographie du réalisateur
- Bande-annonce > Plus

Notes de Production

Cette histoire relate l’autodestruction d’un homme. Le dédain qu’il a pour lui-même. Sa propre haine. Nous découvrons petit à petit les différents aspects de sa vie, très compartimentée, ses secrets, ses désirs. Nous sommes témoins de sa violence, de ses peurs et de sa jalousie.
Le personnage de François ne doit pas être rejeté, ou relégué au rang de « personnage négatif ». Mon intention en tant que réalisateur est d’explorer son existen > Plus

Avis sur Beauty

    Remonter