Bienvenue à Bord
Genre : Comedie - Durée : 1H30 mn
Sortie en salles le 05 Octobre 2011 - en VOD/DVD le 08 Février 2012
Presse
Spectateurs

Résumé du film

Isabelle () DRH d’une grande compagnie maritime, a commis l'erreur de choisir pour amant son patron (); Avant d'embarquer pour la croisière inaugurale du fleuron de la flotte, il décide de la débarquer de sa vie et de son boulot! Certaines femmes se vengent par le poison, l'arme à feu, ou la calomnie. Elle, elle choisit Rémy (), chômeur flamboyant qui a tout raté sur terre et qui se dit qu'après tout sur mer.... Isabelle le recrute comme animateur. Il va d'abord se révéler être le pire cauchemar du PDG et du Directeur de Croisière (), puis, peu à peu sur ce palais des mers, Rémy va trouver sa voie, l'amour et le succès. Il changera sa vie et celle de tous ceux qui croiseront sa route à bord...
Nationalité : France
Duree : 1H30 mn
Sortie à la Vente en VOD/DVD le 08 Février 2012
Sortie en salles le 05 Octobre 2011
Année de production : 2010
Votre avis sur ce film ?
Ma note :
Exprimez-vous
mon dieu !!!!!! les blagues pourries !!!! "ça vous dirait d'etre mon cavalier ... ho non j'ai peur des chevaux ... " ouaou mais quelle horreur ! cyril hanouna je tiens tes blagues les plus pourries pour ta prochaine emission !!
0 0 Commenter
le 29 septembre 2011 à 22:07

Critiques

  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★

Actu à propos de Bienvenue à Bord

Box-office France : Dubosc et compagnie bienvenus en tête

Box-office France : Dubosc et compagnie bienvenus en tête

Les beaux jours sont finis, et les français se réconfortent avec la comédie de croisière de Franck Dubosc, Bienvenue à bord, ce qui ne les empêche pas de s'imprégner d'un peu de sensations fortes à travers le film d'auteur de Nicolas Winding Refn, Drive, tout en n'oubliant pas les plus jeunes avec La nouvelle guerre des boutons de Christophe Barratier. (13/10/11) > Suite
Box-office 14h : Drive démarre à toute allure

Box-office 14h : Drive démarre à toute allure

Décidément Ryan Gosling n'en a pas finit d'envahir nos écrans et permet au film de Nicolas Winding Refn de réaliser le meilleur démarrage à 14h sur Paris avec Drive. Le film, prix de la mise en scène du 64ème Festival International Du Film De Cannes 2011 se retrouve assez loin devant la nouvelle comédie de Franck Dubosc Bienvenue à bord suivit de la comédie familiale de Julie Delpy Le skylab. (05/10/11) > Suite

En savoir plus sur Bienvenue à Bord

Entretien avec Éric Lavaine

Comment est née l’idée de Bienvenue à Bord ?
En voyant des reportages sur les croisières. Neuf fois sur dix, elles étaient présentées sous un aspect ringard, avec de vieux chanteurs et des passagers grabataires. Je me suis dit que ça ne pouvait pas être que ça et qu’il y avait un scénario à développer dans cet univers-là. Un bateau est une île flottante, un huis clos, où les gens se croisent nécessairement au cours de la journée. Dans ce contexte, je pouvais raconter quantité d’histoires, humaines, d’amour. Avec , mon scénariste, nous avons participé à une croisière d’une semaine pour nous imprégner de l’ambiance et nous nous sommes aperçus que les gens s’amusent, ils se déguisent, ils dansent, ils sont heureux.

Entretien avec Franck Dubosc

Comment vous a-t-il présenté le projet de Bienvenue À Bord?
Au départ, il avait envie de faire revivre Francis, mon personnage d’Incognito, dans un autre contexte. L’idée était que Francis, qui rêvait toujours d’être acteur, tentait sa chance sur la mer puisque ça ne marchait pas sur la terre. Donc, il était embauché sur un paquebot croisière en tant qu’animateur et c’était une catastrophe. Mais en y réfléchissant, on s’est dit qu’il valait mieux s’éloigner de Francis, gommer ses excès, élargir la palette et lui donner un autre prénom, Rémy. Ensuite, on aréalisé que Rémy était trop présent, qu’il fallait l’entourer d’autres personnages, pour faire ressortir sa drôlerie et distiller l’humour. Au fur et à mesure, Rémy et les autres se sont étoffés, des histoires parallèles se sont amorcées et c’est devenu un film choral. Rémy et la DRH ouvrent en quelque sorte les portes de cette parenthèse d’une semaine et plusieurs aventures en découlent.

Entretien avec Vamérie Lemercier

Qu’est-ce qui vous a incité à jouer le rôle d’Isabelle, la DRH dans Bienvenue à Bord ?
. Il m’avait envoyé son script accompagné d’un mot, mais je n’avais ouvert ni l’un ni l’autre. Je ne devais pas avoir envie de tourner à ce moment-là, je ne sais pas. Quelque temps plus tard, j’ai rencontré Éric à la soirée d’anniversaire de Jonathan Lambert. En riant, il m’a dit : «Alors, on ne lit pas les scénarios ?», puis on a parlé. Je l’ai trouvé drôle, très sympathique, j’ai pensé qu’on devait bien s’amuser sur ses tournages. Ce n’est pas le moteur principal sur un plateau, mais c’est important. Je lui ai assuré que s’il me renvoyait le scénario, je le lirais. L’histoire m’a beaucoup fait rire. J’ai retrouvé l’univers d’Éric, sa série H et Incognito en particulier.

Entretien avec Gérard Darmon

Qu’est ce qui vous a séduit dans le scénario ?
C’est une histoire simple mais atypique, parce qu’elle se déroule sur un paquebot, une petite ville flottante où tout devient possible,pendant une croisière où toutes sortes de gens peuvent se rencontrer. Il y a de purs moments de comédie, de l’émotion, des petits grains d’humanité et de tendresse. C’est ce mélange qui me plaisait. Au-delà du scénario, j’avais envie de travailler avec parce que j’avais beaucoup aimé Incognito. Quand le réalisateur est bon et son script bien ficelé, je n’hésite pas, j’y vais. La présence de et de m’a aussi décidé.

Caractéristiques du DVD

Bonus :
- Making of
- Film-Annonce
- Galerie Photos> Plus
Remonter