Presse ★★★★
Spectateurs ★★★
Déjà vu ce film ?
Ma note :

Résumé

New York, 1974.
Chris, la cinquantaine, est libéré pour bonne conduite après plusieurs années de prison pour un règlement de compte meurtrier. Devant la prison, Frank, son jeune frère, un flic prometteur, est là, à contrecœur. Ce ne sont pas seulement des choix de « carrières » qui ont séparé Chris et Frank, mais bien des choix de vies et une rivalité depuis l’enfance. Leur père Léon, qui les a élevés seul, a toujours eu pour Chris une préférence affichée, malgré les casses, la prison… Pourtant, Frank espère que son frère a changé et veut lui donner sa chance : il le loge, lui trouve un travail, l’aide à renouer avec ses enfants et son ex-femme, Monica. Malgré ces tentatives, Chris est vite rattrapé par son passé et replonge. Pour Frank, c’est la dernière des trahisons, il ne fera plus rien pour Chris. Mais c'est déjà trop tard et le destin des deux frères restera lié à jamais.

Remake du film Les Liens du sang
Présenté en Hors Compétition du 66ème Festival International Du Film De Cannes 2013
Nationalité : Etats-Unis
Duree : 2H7 mn
Sortie à la Vente en VOD/DVD le 09 Avril 2014
Sortie en salles le 30 Octobre 2013
Année de production : 2013
Présenté en Sélection Officielle, Hors compétition au Festival de Cannes le 20 Mai 2013

Critiques

  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★

Actu à propos de Blood Ties

Cannes 2013 : Guillaume Canet et Marion Cotillard enflamment la Croisette ! (photos)

Cannes 2013 : Guillaume Canet et Marion Cotillard enflamment la Croisette ! (photos)

Guillaume Canet était plus que bien accompagné pour présenter son Blood Ties Hors Compétition du 66ème Festival International Du Film De Cannes 2013. (21/05/2013) > Suite

En savoir plus sur Blood Ties

Entretien avec Alain Attal

COMMENT DÉMARRE POUR VOUS LA GENÈSE DE CE PROJET ?

Par une phrase toute simple de Guillaume : « je vais faire un film sans toi ». (rires) Puis, dans la foulée, il m’a expliqué son idée d’adapter aux États-Unis Les Liens Du Sang, avec la société de production LGM et STUDIOCANAL. Évidemment, sur le moment, je suis un peu triste car cela marque la fin momentanée d’une aventure commune entamée par des courts métrages à la fin des années 90 et poursuivie par trois longs. Mais Guillaume ne m’appartient pas ! Et je me dis finalement que ce projet va lui permettre de prendre l’air et de nourrir ainsi nos collaborations futures. Puisqu’au même moment, nous signons pour développer son film suivant. On commence d’ailleurs à gamberger sur cet après. Mais je ne me mêle évidemment pas du développement du scénario de Blood Ties. Et d’ailleurs, je ne le lis même pas.

Entretien avec Guillaume Canet

RACONTEZ-NOUS COMMENT DÉBUTE L’AVENTURE DE VOTRE PREMIER FILM AMÉRICAIN ?

Tout commence juste après la sortie américaine de Ne Le Dis À Personne. Comme le film a connu un joli succès sur place, j’ai reçu dans la foulée pas mal de propositions de studios pour réaliser des films là-bas. Des grosses machines, essentiellement. Et je ne me sentais absolument pas prêt à aller sur ce terrain-là, même si je ressentais une réelle excitation à tourner aux États-Unis et en anglais. Pas par obsession de ce fameux rêve américain que je n’ai d’ailleurs jamais eu même comme acteur. Mais par envie de travailler d’une autre manière, en anglais, en puisant dans ce vivier incroyable d’acteurs américains. Je garde donc cette idée bien enfouie dans un coin de ma tête. Mais je sais pertinemment qu’avec mon obsession de tout vouloir contrôler, je ne pourrais jamais réaliser un film pour un studio avec, derrière moi, un producteur qui m’explique ce que je dois faire à chaque plan ou tout au long du montage. C’est la raison pour laquelle je refuse toutes les propositions qu’on me fait à ce moment-là. Mais ça n’empêche pas mon agent américain d’insister et de revenir régulièrement à la charge. Donc forcément j’y réfléchis et j’en viens assez vite à la conclusion que la seule manière pour moi de réaliser un film aux États-Unis est de venir avec un projet personnel. Mais cette solution pose un autre problème : je me sens totalement incapable d’écrire seul un scénario en anglais.

Caractéristiques du DVD

Bonus :
- Le making of de 25 min
- Scènes coupées commentées par Guillaume Canet> Plus

Notes de Production

6 Mars 2012 - Guillaume Canet dirigera Clive > Plus

Avis sur Blood Ties

    Remonter