CommeAuCinema

Bonjour tristesse

    en DVD le 08 Novembre 2005
Un film d', avec , … (Etats-Unis)
Genre : Comedie Dramatique, Drame - Duree : 1H33 mn
Distributeur : Flash Pictures - Editeur DVD : GCTHV
Sortie à la Vente en DVD le 08 Novembre 2005
Sortie en salles le 02 Novembre 2011
Année de production : 1958
Avis spectateurs : 3 étoiles 2.58/5 (95 notes)

Résumé du film Bonjour tristesse

Cécile, 18 ans, vit à Paris avec son père Raymond, un richissime et séduisant veuf quadragénaire, qui ne lui impose aucune contrainte, même pas celle de ses études. à l’exemple de son père, la vie de Cécile ne semble être que futilités, se résumant à une longue suite de sorties en boîtes accompagnée de flirts éphémères. C’est parce que quelque chose s’est brisé en elle durant leurs dernières vacances sur la Côte d’Azur. Depuis lors, Cécile connaît la tristesse et elle se souvient...

Acteurs et Actrices : Bonjour tristesse

Galerie Photos ( 7 photos )

  • Bonjour tristesseBonjour tristesseBonjour tristesseBonjour tristesse
  • Bonjour tristesseBonjour tristesseBonjour tristesse

Critiques : Bonjour tristesse 2 étoiles

  • Les Inrocks
    Les Inrocks
    3 étoiles
    " Le casting joue parfaitement des recrutements de circonstance, associant des acteurs à la densité hétéroclite. "
    Axelle Ropert (article entier disponible dans Les Inrocks n°831, page 75)
  • Figaroscope
    Figaroscope
    2 étoiles
    " Jean Seberg est un adorable petit monstre, inconscient de ses griffes, dans une villa où l'on peut jouer à cache-cache, s'épier, se heurter, se perdre."
    Marie-noëlle Tranchant (article entier disponible dans Figaroscope du 02/11/2011)

Notes de Prod.

Notes sur le film

A cheval entre deux périodes, le film occupe une place à part dans l'oeuvre de Preminger. C'est le seul où l'auteur ait donné à un petit sujet, de caractère intimiste et tragique, les attributs - le scope, la couleur - qu'il réserve le plus souvent au traitement de grands sujets politiques et sociaux. Pour bien marquer la double nature un peu hybride du film, il a fait tirer en noir et blanc les séquences du récit qui se déroulent au présent. Les deux types de séquences (le passé en couleur, le présent en noir et blanc) sont unifiés par un commentaire off très important dans le film car il oriente à la fois sa structure et son contenu émotionnel et moral. Il projette l'héroïne et le film dans une sorte d'éternité glacée, et pourtant poignante pour le spectateur, où la narratrice revit et ressasse indéfiniment une histoire qui l'a fait sortir, sans doute irrémédiablement, de l'univers libre et insouciant de l'enfance-adolescence et de sa connivence avec son père.

Les avis sur le film Bonjour tristesse