Bruegel, le moulin et la croix

    en DVD le 05 Juin 2012
Un film de avec et
Titre original : THE MILL AND THE CROSS (Suède)
Genre : Historique, Drame - Duree : 1H32 mn
Distributeur : Sophie Dulac Distribution - Editeur DVD : Blaq Out
Sortie à la Vente en DVD le 05 Juin 2012
Sortie en salles le 28 Décembre 2011
Année de production : 2010
Avis spectateurs : 2 étoiles 2.43 / 5 (60 notes)

Résumé de Bruegel, le moulin et la croix

Année 1564, alors que les Flandres subissent l’occupation brutale des espagnols, Pieter Bruegel l’Ancien, achève son chef d’œuvre « Le Portement de la croix », où derrière la Passion du Christ, on peut lire la chronique tourmentée d’un pays en plein chaos.

Le film plonge littéralement le spectateur dans le tableau et suit le parcours d’une douzaine de personnages au temps des guerres de religions. Leurs histoires s’entrelacent dans de vastes paysages peuplés de villageois et de cavaliers rouges. Parmi eux Bruegel lui-même, son ami le collectionneur Nicholas Jonghelinck et la Vierge Marie.

Acteurs et Actrices de Bruegel, le moulin et la croix

Bande annonce de Bruegel, le moulin et la croix

Photos de Bruegel, le moulin et la croix (12)

Critiques

Moyenne : 3 étoiles (2.5 / 4)
Studio CinéLive 3 étoiles
Le Journal du Dimanche 3 étoiles
Le Monde 3 étoiles
Le Figaro 3 étoiles
VSD 3 étoiles
Télérama 2 étoiles
Positif 2 étoiles
Première 1 étoiles

Voir en détail

Avis des Spectateurs

Moyenne : 2 étoiles (2.43 / 5)
15 avis 4 étoiles
13 avis 3 étoiles
15 avis 2 étoiles
17 avis 1 étoiles

Caractéristiques du DVD

Bonus :
- Entretien en deux parties avec le réalisateur (40 min)
- Entretien exclusif avec Jan de Maere, spécialiste de Bruegel l'Ancien (20 min)
- Documentaire inédit : Pieter Bruegel l'Ancien, plus édité depuis 1999
- Les bandes-annonces du film

Notes de Prod. de Bruegel, le moulin et la croix

L'origine

L’historien d’art belgo-américain Michael F. Gibson, a brillamment analysé le tableau dans un essai, The Mill and The Cross, paru en 1996 aux éditions Noêsis. Impressionné par la vision picturale de l’artiste plasticien et cinéaste polonais qu’il a découvert avec le film Angelus (2000), il lui envoi en 2005, un exemplaire de son essai. , subjugué par l’ampleur du travail de Gibson sur la peinture du maître flamand, envisage alors d’en faire l’adaptation pour le cinéma.

Le tableau

Le Portement de Croix est une huile sur toile peinte en 1564, d’1,70m sur 1,24m et riche d’au moins 500 personnages - certains d’à peine un millimètre - qui se dirigent vers le Golgotha. Dans ce tableau, peint quelques années avant le soulèvement de la noblesse des Pays-Bas contre l’occupant espagnol, Bruegel dissimule le Christ succombant sous le poids de la croix au milieu d'une foule qui se dirige vers le lieu de l'exécution. Le peuple joue, se chamaille et converse comme pour se rendre à un spectacle de masse rappelant le supplice des martyrs chrétiens au cirque de Rome. Au fond, à gauche, le peintre esquisse une Jérusalem à forte coloration flamande, et illustre au fond, à droite, le Golgotha. Entre les deux, se dresse un rocher surmonté d'un moulin. Sur la droite, une roue domine l’ensemble. Leur signification demeure inconnue. Est-ce l’allusion cachée à la situation de chaos dans laquelle sont plongés les Pays-Bas ?

Le film

Le film en associant l'analogique à l'imagerie de synthèse et à la 3D, puis en produisant une manière d'équivalent visuel à l'interprétation, livre un supplément de sens. Par exemple, ce n'est que lors du tournage que Michael F. Gibson a pudiscerner les différentes perspectives structurant la composition. Il y en a sept. Un chiffre magique. Bruegel, Le Moulin Et La Croix, repose entièrement sur “cette colossale miniature” qu’est Le Portement de Croix. , en a extrait une douzaine de personnages auxquels il fait vivre une journée complète, du matin jusqu’au soir.

Dernières news à propos de Bruegel, le moulin et la croix

Réagir sur Bruegel, le moulin et la croix