Brüno

    en DVD le 03 Décembre 2009
Brüno : Borat en mieux !
Un film de avec
Titre original : BRÜNO (Etats-Unis)
Genre : Comedie - Duree : 1H23 mn
Sortie à la Vente en DVD le 03 Décembre 2009
Sortie Blu-Ray le 03 Décembre 2009
Sortie en salles le 22 Juillet 2009
Année de production : 2008
Avis spectateurs : 2 étoiles 2.39 / 5 (181 notes)

Résumé de Brüno

Bruno, journaliste de mode homosexuel antisémite autrichien est une star de la télé dans son pays d'origine. Quand il débarque aux Etats-Unis, il rencontre de vraies personnes et se retrouve dans des situations plutôt incroyables...

Acteurs et Actrices de Brüno

Photos de Brüno (48)

Critiques

Moyenne : 2 étoiles (2.46 / 4)
Comme au Cinema 4 étoiles
Studio CinéLive 3 étoiles
20 Minutes 3 étoiles
Le Figaro 3 étoiles
Le Journal du Dimanche 3 étoiles
Première 3 étoiles
Elle 3 étoiles
20 minutes 3 étoiles
Télé7Jours 2 étoiles
Le Parisien 2 étoiles
Le Monde 2 étoiles
VSD 2 étoiles
L'express 2 étoiles
Télérama 1 étoiles

Voir en détail

Avis des Spectateurs

Moyenne : 2 étoiles (2.39 / 5)
52 avis 4 étoiles
27 avis 3 étoiles
42 avis 2 étoiles
60 avis 1 étoiles

Interview vidéo : Brüno fait son show !

Après Ali G et Borat, on sait que question promo, Sacha Baron Cohen ne fait jamais les choses à moitié. Du coup, c’est habillé en mini short jaune à paillettes ultra fashion qu’il est venu présenter Brüno, le nouveau documenteur de Larry Charles. Forcément, il en rate pas une, danse à moitié nu et joue de son accent pour "remercier les habitants de la ville qui porte le nom de la plus grosse s**** des Etats-Unis"...

Caractéristiques du DVD

Dvd

Bonus :
- Scènes alternatives
- Scènes coupées
- Scènes étendues
- Entretien avec Lloyd Robinson
- Commentaires enrichis, coulisses du tournage et photographies

Blu-ray

Bonus :
- Commentaires enrichis avec et le réalisateur
- 2 scènes supplémentaires
- MovieIQ
- Cinechat

Notes de Prod. de Brüno

Fashion Brüno


Un acteur réalisateur hors norme

En 2006, , le réalisateur et leur équipe signaient un film choc qui secoua le monde entier : Borat, leçons culturelles sur l'amérique au profit glorieuse nation kazakhstan dressait un portrait sur le vif des hypocrisies de la culture occidentale. Jugé tour à tour « vulgaire », « choquant », « à mourir de rire », « profondément révolutionnaire » et « génial », le film fut un succès planétaire. remporta le Golden Globe du meilleur acteur dans une comédie et partagea avec ses complices une nomination à l’Oscar du meilleur scénario d’adaptation. En permettant aux gens de rire et d’ouvrir des yeux effarés et révoltés sur des préjugés ridicules, l’équipe a suscité l’enthousiasme du public et des critiques, et le film a rapporté plus de 260 millions de dollars dans le monde, instaurant au passage une nouvelle définition de la provocation et du risque… Mais tout cela n’était qu’un début.

Un tournage volontairement atypique

Alors que la majorité des films obéissent à un planning de tournage strict qui permet aux acteurs et à l’équipe de savoir ce qu’on attend d’eux, l’équipe de Brüno ne pouvait pas se permettre ce luxe. Tous les après-midi, les cinéastes se réunissaient pour déterminer ce qu’ils allaient tourner le lendemain. Leur plan établi, ils se rendaient sur le lieu de tournage, et filmaient rapidement les scènes en repoussant le plus loin possible les limites de la décence et du bon goût, et en évitant de violer la loi.

Un partenaire à la hauteur

En écrivant le voyage de Brüno, les scénaristes ont réalisé qu’il avait besoin d’un complice pour l’accompagner partout dans le monde. Pour trouver celui qui allait interpréter l’assistant du présentateur, le gentil, docile (et désespérément amoureux de son patron) Lutz, la production a organisé des castings aux États-Unis, en Allemagne, à Londres et dans plusieurs autres villes. Lutz devait être le parfait faire-valoir de Brüno, et le seconder sans sourciller dans ses idées les plus folles comme confisquer un bébé à une tribu africaine ou essayer de devenir hétérosexuel. Et il devait le faire au nom de l’amour.

Le tournage de Brüno

Show très chaud à Milan

Après avoir imaginé que Brüno allait vivre un des moments les plus intenses et les plus douloureux de sa carrière de journaliste durant une Fashion Week en Europe, et ses scénaristes ont passé en revue tous les événements auxquels il pouvait assister durant une période qui convienne au tournage. Ne voulant pas se limiter à un seul endroit, les cinéastes sont allés à New York, Paris et Milan, et se sont débrouillés pour obtenir les accréditations nécessaires pour assister aux défilés de mode qui se déroulaient dans ces villes.

Brüno et la célébrité

Le prix de la célébrité

Dans sa quête pour devenir super célèbre, Brüno cherche toujours des personnes surprenantes à interviewer, et les plus étonnantes ont été celles qui devraient se méfier le plus des médias : les célébrités. De et La Toya Jackson jusqu’à Brittny Gastineau et , a interviewé des chanteurs, des stars de télé-réalité et des politiciens qui ont fait et dit devant la caméra des choses absolument stupéfiantes.

Brüno veut tout faire

Terroristes et suprémacistes

et les producteurs savaient que était capable de tout et n’importe quoi, mais ils ne s’attendaient pas à ce que l’acteur décide d’envoyer Brüno aider à négocier la paix au Moyen-Orient.

Le dernier round de Brüno...

Combats en cage et homophobie

A l’exception de l’interview du chef terroriste au Moyen-Orient, la scène dans la cage de combat où Brüno réalise que l’amour de sa vie est avec lui sur le ring a été une des plus dangereuses. Comme avec la plupart des séquences du film, et les producteurs avaient prévu une solution de rechange au cas où ils ne parvenaient pas à filmer les images voulues le premier jour de tournage. Ils savaient aussi que la rumeur de leur présence en ville se répandrait comme une traînée de poudre, et qu’en conséquence ils devaient toujours avoir une longueur d’avance sur le public.

Brüno : Borat en mieux ! Notre critique

On l’attendait au tournant et pourtant, sur un scénario quasi identique à Borat, Brüno est tout aussi surprenant et va encore plus loin dans l’humour cynique, embarrassant et choquant, dégagé par des situations parfois vulgaires mais toujours exceptionnelles.

Notes de Tournage...

Le 5 Janvier 2009 - Bruno taille Madonna

Après avoir humilié tout ce qui bouge dans son virulent – mais hilarant - Borat, Sacha Baron Cohen s’apprête à tailler un sacré costard au monde de la mode dans Bruno. Cette fois, l’acteur se met dans la peau d’un mannequin autrichien gay 100 % fashion. En bon professionnel, cela fait des mois que Cohen s’immerge totalement dans l’univers de son personnage. On a ainsi pu le croiser lors de différents défilés ou fuyant les paparazzi dans les aéroports.

Dernière frasque en date ? Un petit tacle en direction de sa copine Madonna (pour laquelle il offrait son Ali G dans le clip Music). Dans Bruno, le top model devrait en effet tout mettre en œuvre pour adopter un bébé africain prénommé David (tiens, tiens…), histoire de parfaire sa panoplie de star.
Serait-ce un clin d’œil direct à l’adoption du jeune Malawite David par la Madonne l’an dernier ?
Si peu…

Dernières news à propos de Brüno

  • Sacha Baron Cohen en mode 007

    Sacha Baron Cohen en mode 007

    Après avoir malmené les rappeurs bas de plafond (Ali G), les Kazakhs (Borat), les gays (Brüno), les dictateurs (The Dictator), mais surtout le puritain public américain, le trublion Sacha Baron Cohen vient de vendre une nouvelle pantalonnade. (07/08/2012) > Suite
  • Russell Brand, français dans une comédie de Larry Charles ?

    Russell Brand, français dans une comédie de Larry Charles ?

    Le comique britannique serait en négociations pour jouer dans la prochaine comédie de Larry Charles, intitulé Pierre Pierre. Le réalisateur des virulents Borat, Brüno et The Dictator avec l’incorrigible Sacha Baron Cohen en kazakh, autrichien ou « waidiyien » s’intéresse cette fois à notre chère nation. (31/07/2012) > Suite
  • The Dictator : la surprenante bande-annonce

    The Dictator : la surprenante bande-annonce

    On s'attendait - après avoir découvert les premiers teasers - à ce que Sacha Baron Cohen nous produise un énième personnage à l'exubérante personnalité comme ses précédents Brüno, Ali G et Borat, pourtant, si c'est en partie le cas dans son nouveau film The Dictator, on échappe néanmoins à l'habituelle extravagance constante pour passer à quelques chose d'un peu plus construit narrativement parlant. (28/03/12) > Suite
  • Jim Carrey devient Français pour Pierre Pierre

    Jim Carrey devient Français pour Pierre Pierre

    En préparation depuis plus de deux ans, la comédie Pierre Pierre avec Jim Carrey entrera finalement en phase de tournage l'été prochain, annonce l'hebdomadaire Screen International via son site web. Larry Charles (Borat, Brüno) dirigera cette satire politiquement incorrecte, qui implique le vol de la Joconde. (14/02/12) > Suite
  • Borat est The Dictator

    Borat est The Dictator

    Le comédien britannique Sacha Baron Cohen retrouvera Larry Charles, réalisateur deBorat (2006) et Brüno (2009), pour les besoins de la comédie The Dictator, révèle le blog spécialisé24 Frames affilié au quotidien le Los Angeles Times. > Suite

Réagir sur Brüno