CommeAuCinema

Caotica Ana

Un film de avec , , ,
Titre original : CAÓTICA ANA (Espagne)
Genre : Comedie Dramatique - Duree : 1H53 mn
Distributeur : Films sans Frontières
Sortie en salles le 11 Août 2010
Année de production : 2008
Avis spectateurs : 2 étoiles 2.41/5 (54 notes)

Résumé du film Caotica Ana

Ana est une belle jeune fille épanouie de dix-huit ans qui vit à Ibiza. Elle exprime sa passion pour la vie dans ses peintures naïves. Un jour, Justine, mécène cosmopolite, invite Ana à approfondir son travail en venant à Madrid, pour y vivre au sein d’un groupe de jeunes artistes.

C’est le commencement d’un voyage qui mènera Ana sur de nouveaux continents, l’amenant à révéler, à travers l’hypnose, ses vies passées, qui ont traversé des siècles de mythes anciens. Ana devra relever le défi de briser la chaîne de violence ancestrale qui siège dans son esprit chaotique.

Bande annonce et vidéos (3 vidéos )

Galerie Photos ( 6 photos )

  • Caotica AnaCaotica AnaCaotica Ana
  • Caotica AnaCaotica AnaCaotica Ana

Notes de Prod.

Caotica Ana : l'hommage de Julio Medem à la soeur (interview)

Caotica Ana est l’hommage de Julio Medem à sa soeur Ana décédée dans un accident de voiture le 7 avril 2001. Il se livre sur son septième long métrage en abordant particulièrement sa relation avec sa sœur.
C'est, en effet, au moment de la dédicace finale à cette soeur disparue et à sa peinture que Caotica Ana prend tout son sens. "Le point de départ du film, c'est la mort de ma soeur, alors qu'elle allait inaugurer une exposition de ses toiles. Ses amis, sa famille, nous l'attendions tous et elle est morte dans un accident de voiture à deux ou trois kilomètres de là...

Caotica Ana : L'apparence et l'intériorité (par Julio Medem)

Ana est dotée de forces si contrastées qu’elle est, sans aucun doute, l’une des créatures les plus profondément extrêmes que je connaisse parmi les espèces humaines ; je fais référence à la différence entre apparence et intériorité, entre visible et invisible. Son chaos émerge de ce clair‐obscur.

Mon voyage avec Ana, par Julio Medem

« Le chaos d’Ana était d’abord qu’où qu’elle aille, elle déstructurait le structuré, désordonnait l’ordre… sans m’en rendre compte, j’arrivais chargé d’une avalanche d’étranges (et apparemment inoffensives) calamités. Je ne sais pas ce qui est arrivé pour que ce ton, avec une atmosphère presque naïve, me soit si peu resté. Aussitôt, les humeurs enfouies, des couleurs bien moins claires que celles qui sont en surface, ont commencé à menacer l’histoire.

Les avis sur le film Caotica Ana