CommeAuCinema

Captive

    en DVD le 20 Mars 2013
Un film de avec
Titre original : CAPTURED (Philippines)
Genre : Drame, Action - Duree : 2H0 mn
Distributeur : Equation - Editeur DVD : M6 Vidéo
Sortie à la Vente en DVD le 20 Mars 2013
Sortie en salles le 19 Septembre 2012
Année de production : 2011
Avis spectateurs : 2 étoiles 2.41/5 (92 notes)

Résumé du film Captive

une vingtaine de ressortissants étrangers sont pris en otage à palawan, aux philippines, par le groupe Abu Sayyaf, des musulmans terroristes qui se battent pour l’indépendance de l’île de Mindanao. Alors qu’elle apporte des provisions au siège d’une Ong en compagnie d’une autre bénévole philippine, Thérèse Bourgoine, citoyenne française qui travaille dans l’humanitaire, est kidnappée à son tour…

Bande annonce et vidéos (3 vidéos )

Galerie Photos ( 5 photos )

  • CaptiveCaptiveCaptive
  • CaptiveCaptive

Dernières news à propos : Captive

Critiques : Captive 2 étoiles

Notes de Prod.

Notes du réalisateur

L'origine du film

Les événements décrits dans Captive se basent sur les prises d’otages qui ont eu lieu aux philippines, les enlèvements de l’hôtel Dos palmas à Palawan, en 2001, et d’autres enlèvements commis par le groupe Abu Sayyaf (gAS) et autres organisations séparatistes similaires. Les rapports officiels diffèrent, mais en l’espace d’environ une année, il y eut de nombreuses attaques et, en différents endroits, plus de 100 personnes furent enlevées et maintenues en captivité dans l’attente d’une rançon. Des dizaines d’otages, de soldats et de ravisseurs furent tués au cours de ces événements tragiques. pour Captive, j’ai fait comme si l’ensemble du film traitait d’un seul événement réel. Le script est tiré de mes recherches approfondies sur certains enlèvements, sur les endroits où ils se sont vraiment produits, ainsi que sur les témoignages de survivants, de ravisseurs, de militaires, et d’autres personnes ayant pris part et/ou assisté à ces événements. Le film comporte environ 25 % d’éléments fictifs ; ce sont pour la plupart des personnages et des scènes que j’ai jugés nécessaires à des fins de mise en valeur et de dramatisation.

Entretien avec Isabelle Huppert

J’ai croisé pour la première fois au festival de Cannes en 2009, lors de la soirée de clôture, quand j’étais présidente du jury, Kinatay ayant reçu le prix de la mise en scène. Je connaissais également Serbis. J’avais aimé la liberté de Kinatay, une sorte de premier geste cinématographique qui ne s’encombre d’aucune contrainte. J’ai revu par le plus grand des hasards quelques mois plus tard à Sao paulo, où je jouais Quartet mis en scène par bob Wilson, alors que lui présentait Kinatay. Il préparait son prochain film, Captive, et m’a proposé d’y participer.

Les avis sur le film Captive