Résumé du film

Celles qui aimaient Richard Wagner est une comédie dramatique et satirique consacrée au compositeur allemand. Le parti pris du film est de raconter cette vie par le prisme d’un personnage contemporain : Judith. L’intrigue se déroule donc sur deux périodes spatio-temporelles distinctes : aujourd’hui à Paris, et autrefois (1842-1883) dans l’Europe parcourue par le compositeur (Allemagne, Suisse, Italie).
Judith est un personnage décalé par rapport à son entourage familial, social et professionnel. Son amour exacerbé pour Wagner lui permet de fuir le quotidien prosaïque dans lequel elle se trouve engluée. Ce personnage est donc le « personnage norme » du film auquel le spectateur s’identifie, et c’est grâce à lui qu’il entre dans l’univers wagnérien.
A travers ses récits, Judith rêve la vie de Wagner. On retrouve à plusieurs reprises des personnages de l’époque wagnérienne dans la période contemporaine. Ils interprètent bien sûr d’autres rôles, mais assurent la liaison entre l’univers imaginé par Julie et la médiocre réalité qui l’entoure. Prête-t-elle aux personnages d’autrefois les silhouettes qu’elle côtoie aujourd’hui, ou transpose-t-elle ses rêves dans la réalité présente, donnant à son entourage les traits de ces illustres personnages ?
Nationalité : France
Duree : 1H20 mn
Sortie en salles le 09 Novembre 2011
Année de production : 2011
Votre avis sur ce film ?
Ma note :
Exprimez-vous

Bande-annonce

Critiques

  • ★★★

En savoir plus sur Celles qui aimaient Richard Wagner

Entretien avec Jean-Louis Guillermou

Qui vous a décidé à réaliser ce film sur richard Wagner ?

Lors de la présentation de mon film sur Vivaldi j’ai rencontré un mélomane qui m’apostropha
en me déclarant : « vous ne pourrez jamais faire un film sur Wagner, Wagner c’est trop dur à
comprendre... ». Je n’ai pas compris le sens de sa pensée et lui répondis : « la musique ne se
comprend pas, elle s’écoute et s’adresse à tout le monde qu’il soit intellectuel ou non..., riche ou

Notes de Production

L’intrigue concernant Wagner commence en 1845, alors qu’il dirige une répétition de Tannhauser à Dresde en présence du ténor Josef Tichatschek. Il doit affronter les querelles et les rivalités qui abondent ainsi que les problèmes d’argent qui ne cesseront de le tourmenter.
En 1849, son engagement politique aux côtés des anarchistes, lors de l’insurrection de Dresde, le force à l’exil. Commence alors l’errance dans laque > Plus
Remonter