CommeAuCinema

Cheval de guerre

    en DVD le 22 Juin 2012
Le conte de Steven Spielberg
Un film de , avec , , , , et
Titre original : WAR HORSE (Etats-Unis)
Genre : Guerre, Drame, Historique - Duree : 2H27 mn
Sortie à la Vente en DVD le 22 Juin 2012
Sortie Blu-Ray le 22 Juin 2012
Sortie en salles le 22 Février 2012
Année de production : 2011
Avis spectateurs : 3 étoiles 2.71/5 (143 notes)
6 nominations aux Oscars à la 84ème Cérémonie Des Oscars 2012 : Meilleur film, Meilleure photographie, Meilleure musique, Meilleurs décors, Meilleur montage sonore, Meilleur mixage sonore.

Résumé du film Cheval de guerre

Cette adaptation du roman éponyme de Michael Morpugo raconte la formidable et touchante histoire d'amitié entre Albert, un jeune garçon, et son cheval Joey. Vendu à la cavalerie britannique au début de la première guerre mondiale, Joey est directement envoyé au front. Mais il est capturé par les allemands qui n'hésitent pas à s'en servir dans les combats. Albert, qui est encore trop jeune pour s'engager, décide de se lancer dans une mission de secours pour libérer son cheval.

Acteurs et Actrices : Cheval de guerre

Galerie Photos ( 101 photos )

  • Cheval de guerreCheval de guerreCheval de guerre
  • Cheval de guerreCheval de guerreCheval de guerre
  • Cheval de guerreCheval de guerreCheval de guerreCheval de guerre
  • Cheval de guerreCheval de guerreCheval de guerreCheval de guerreCheval de guerre
  • Cheval de guerreCheval de guerreCheval de guerre
  • Cheval de guerreCheval de guerreCheval de guerre
  • Cheval de guerreCheval de guerreCheval de guerreCheval de guerre
  • Cheval de guerreCheval de guerreCheval de guerre
  • Cheval de guerreCheval de guerreCheval de guerre
  • Cheval de guerreCheval de guerreCheval de guerre
  • Cheval de guerreCheval de guerreCheval de guerre
  • Cheval de guerreCheval de guerreCheval de guerre
  • Cheval de guerreCheval de guerreCheval de guerre
  • Cheval de guerreCheval de guerreCheval de guerre
  • Cheval de guerreCheval de guerreCheval de guerre
  • Cheval de guerreCheval de guerreCheval de guerre
  • Cheval de guerreCheval de guerreCheval de guerre
  • Cheval de guerreCheval de guerreCheval de guerre
  • Cheval de guerreCheval de guerre
  • Cheval de guerreCheval de guerreCheval de guerre

Notre critique : Cheval de guerre

    Le conte de Steven Spielberg

  • Comme Au Cinema
    Comme Au Cinema
    0 étoile
    Pfffiou... On ne sait pas vraiment par où commencer tant chaque œuvre de Steven Spielberg - metteur en scène le plus débordé, toutes générations confondues - nous donne le sentiment de nous en être pris plein les sens. Ah oui, débutons déjà sur la qualité esthétique du film. Ceci n'est plus à confirmer, Spielberg est un véritable génie visuel et semble atteindre avec la direction de Cheval de Guerre l'apogée de son talent. L'histoire mise à part, le film mérite, rien que pour sa beauté et ses exploits techniques, qu'on lui desserve un 20/20. En guise d'exemple, il suffit d'ouvrir grandes les mirettes et de savourer comme il se doit la scène dans laquelle Joey, le cheval au grand cœur, traverse au galop, crinière au vent et en esquivant les bombes (votre vanne sur Super-Cheval on la voit venir à un kilomètre), un no man's land. Juste éblouissant.


    Mais si Monsieur Spielberg s'est toujours avéré être un excellent élève en ce qui concerne la mise en scène spectaculaire, en est-il de même pour ce qui est de l'adaptation ? On ne vous cachera pas notre enthousiasme à l'idée de visionner LE nouveau Spielberg. On s'attend alors à une grande épopée, témoignage des conséquences de la Seconde Guerre Mondiale, de ses atrocités, et dénonciation du traitement de nos amis destriers. Si l'on s'en tient à ces quelques attentes, on est loin d'être déçu par Cheval de Guerre.

    Le film, adaptation du roman de Michael Morpurgo, s'avère, en définitive, être un très bel hommage à tous les chevaux décimés lors des combats, et porte avec honnêteté les couleurs du drapeau du courage et de l'amitié. Seulement (oui il y a un hic), ceux qui s'attendent à un film adulte et réaliste peuvent rabaisser le niveau de leurs expectatives. Si Cheval de Guerre reste à travers ses décors, ses costumes et ses effets spéciaux, très proche de la réalité, il ne faut pas oublier que War Horses, roman à l'origine du film, est inspiré d'un conte pour enfant. On ne peut alors pas reprocher à Spielberg et à ses scénaristes d'avoir voulu garder le ton de l’œuvre originale en intégrant des scènes, non sans humour (celles avec l'oie caractérielle restent les plus inoubliables et restent une marque de fabrique chez le metteur en scène), mais aussi sans saveur... Car parfois, même en voulant bien faire, il est difficile de croire en certains élans d'humanité, aussi beaux soient-ils sur le papier, lorsque l'on parle d'un fait aussi fort et vivant qu'une période de conflit. Quelques excès de bon sentiments que beaucoup qualifierons de - dans le jargon courant - "cucu".

Critiques : Cheval de guerre 3 étoiles

  • Studio Ciné Live
    Studio Ciné Live
    4 étoiles
    " Il y a dans Cheval de guerre les réminiscences de John Ford, les travellings de David Lean, mais aussi et surtout beaucoup de Spielberg. (…) Le film est à son image : une idée par plan, des séquences hallucinantes de maîtrise, une image en forme de toile de maître. "
    Fabrice Leclerc (article entier disponible dans Studio Ciné Live n°35, page 34)
  • Le Journal du Dimanche
    Le Journal du Dimanche
    3 étoiles
    " Une flopée d'acteurs superbes, des centaines de figurants, des dizaines de chevaux portent cette fresque romanesque, sur fond d'Histoire. "
    D.A. (article entier disponible dans le Journal du Dimanche du 19/02/2012)
  • Première
    Première
    3 étoiles
    " On se retrouve alors face à un exercice de style haute couture où l'agencement des images compterait bien plus que celui du récit. "
    François Grelet (article entier disponible dans Première n°420, page 38)
  • Télé7Jours
    Télé7Jours
    3 étoiles
    " Une fois encore, avec ce nouveau joyau du 7e art, au lyrisme chavirant, Steven Spielberg réussit la synthèse du spectacle familial (pas avant 10 ans toutefois) et du film d'auteur. "
    Julien Barcilon (article entier disponible dans Télé7Jours n°2700, page 128)
  • 20 Minutes
    20 Minutes
    3 étoiles
    "Dans Cheval de guerre, le cinéaste Steven Spielberg (...) signe une fresque aussi spectaculaire qu'émouvante où les grands sentiments sont exaltés par des images sublimes. "
    Caroline Vié (article entier disponible dans 20 Minutes du 22/02/2012)

Caractéristiques du DVD

Bonus :
* Cheval de guerre : l’apparence, document sur tout le travail artistique entrepris sur le film

Bonus Blu-Ray :
* Une odyssée cinématographique, ou les coulisses de la création du film
* Montage et musique, doc sur la longue collaboration unissant J. Williams, M. Kahn et S. Spielberg
* La conception sonore, ou la restitution des bruits de la guerre orchestrée par Gary Rydstrom
* A travers l’objectif de la productrice, ou les photos de autour du film

Notes Techniques

SonImagePackagingMenuBonus
5/55/55/55/55/5

Test DVD

0 étoile

Un Blu-Ray complet

On ne saurait trop vous conseiller de vous procurer la version Blu-Ray (rien que pour sa mise en beauté du film) de Cheval De Guerre qui, à l'inverse de l'exemplaire DVD, satisfera pleinement votre curiosité. Vous y trouverez de nombreux documentaires sur la création du film, de la conception sonore aux effets visuels jusqu’au choix des comédiens. Bref, vous aurez presque l’impression d’avoir mis les pieds sur le plateau !
Audrey Soto

Notes de Prod.

Le plus beau voyage est celui qui vous ramène chez vous.

Avec Cheval de Guerre, nous offre une aventure à grand spectacle, une formidable odyssée où se mêlent loyauté, espoir et ténacité. Ce film qui palpite du souffle épique des plus grands classiques du 7e art raconte l’histoire d’un prodigieux cheval en temps de guerre et du garçon qui ne cessera jamais d’avoir foi et confiance en lui. C’est un voyage exaltant qui explore les thèmes de l’amitié, de la fidélité et du courage, émaillé d’amples batailles et de folles échappées ; une odyssée évocatrice dans un monde en plein chaos. Peu importe leur cheminement ou leur apprentissage, le garçon comme le cheval vont de l’avant, guidés par leur ardeur et l’espoir de rentrer chez eux.

l’Odyssée d’un cheval pour rentrer chez lui

l’Odyssée d’un cheval pour rentrer chez lui

Comment raconter une histoire d’amour, de guerre, d’espoir et de courage qui se déroule dans plusieurs pays, lorsque votre personnage principal est un simple poulain de ferme en quête de douceur, d’amitié qui n’aspire qu’à rentrer chez lui ?

Du roman à la scène, du théâtre au cinéma

Après de modestes débuts, Cheval De Guerre est devenu un classique de la littérature moderne familiale, une histoire du siècle passé qui parle de ce qui compte dans le monde actuel, puis une pièce de théâtre novatrice qui enflamma le public. Cheval de guerre trouve aujourd’hui une nouvelle incarnation grâce au cinéma. L’aventure a donc commencé sous la plume de michael morpurgo, romancier et auteur pour la jeunesse, qui voulait écrire un conte dénonçant les ravages de la Grande Guerre. Celle-ci est peut-être la plus méconnue du XXe siècle, alors qu’elle a laissé dans son sillage un monde à jamais métamorphosé et toute une génération obligée de se reconstruire sur des cendres. michael morpurgo avait cherché pendant longtemps un moyen original d’écrire sur la guerre. C’est en rencontrant un vétéran dans un bar qu’il le trouva – l’inspiration germa lorsqu’il écouta le récit de cet homme qui évoquait avec flamme non pas ses camarades soldats mais l’incroyable héroïsme des chevaux qui étaient avec eux au combat.

À la decouverte du casting

Pour choisir ses acteurs, spielberg s’est laissé guider par les personnages. Il a parcouru toute l’Angleterre à la recherche d’acteurs correspondant aux rôles, sans se préoccuper de savoir s’ils étaient ou non célèbres. commente : “Steven est connu pour faire de merveilleuses découvertes. Pour lui, faire ce film était une occasion en or de trouver un casting peu ordinaire parce que les rôles sont extrêmement variés. Et tous sont formidables.”

Les chevaux et leurs entraîneurs

Le casting des acteurs de Cheval de Guerre était crucial, mais celui des chevaux l’était tout autant, car ce sont eux qui devaient combler le fossé entre les espèces, établir un rapprochement entre le cheval et l’homme pour placer le public dans une perspective inédite. L’allure impressionnante des chevaux frappe l’imaginaire des réalisateurs depuis les débuts du cinéma – les premières images animées qui furent tournées montraient des chevaux au galop. Au cours du siècle dernier, le cheval a gardé un rôle important dans les films, souvent en toile de fond des westerns, mais aussi au premier plan de classiques comme Sarah, L’étalon Noir et Pur Sang, La Légende De Seabiscuit.

La charge de la cavalerie

La scène où Joey prend pour la première fois contact avec la guerre, en prenant part à l’une des dernières grandes charges de cavalerie contre les forces allemandes, a demandé énormément de travail avec les chevaux. Ces charges ont été la base de l’art de la guerre depuis l’époque des chevaliers mais ont pris fin lors de la Première Guerre Mondiale, lorsque la combinaison des barbelés et des mitrailleuses s’est révélée trop meurtrière pour les troupes à cheval. En 1914, près de 10 % des troupes britanniques faisaient partie de la cavalerie, ce chiffre est tombé à moins de 2 % en 1917.

Le Paysage comme un personnage

Outre les chevaux et les hommes, il y a dans chEval DE guErrE un troisième personnage d’importance : les paysages, des terres cultivées irrégulières et romantiques du Devon au No Man’s Land où les cieux sont brumeux et où la terre porte les marques des combats. Pour , chacune des étapes du voyage de Joey, de la ferme à la forêt jusqu’aux tranchées, est l’opportunité d’immerger le public plus profondément encore dans ce que vit le cheval – des expériences pour la plupart au-delà des mots.

Des uniformes... tout sauf uniformes

Les recherches historiques et les caractéristiques des personnages ont également inspiré le travail de la chef costumière, Joanna Johnston, autre collaboratrice de longue date de spielberg. Celle-ci s’était familiarisée avec l’univers militaire pour il faut sauvEr lE solDat ryan. Comme beaucoup d’autres membres de l’équipe, elle entretient des liens personnels avec la Première Guerre Mondiale. Elle précise : “Le frère de ma grand-mère a fait cette guerre et je gardais une photo de lui, juste avant qu’il ne monte à cheval, sa monture patientant et lui se retournant. Je l’ai tout de suite envoyée à Steven ; cette photo est devenue ma façon personnelle d’appréhender le film et a servi de base pour évaluer l’envergure des costumes.”

De bruit et de fureur

Le compositeur John Williams, cinq fois oscarisé, est l’un des collaborateurs de longue date de spielberg. Ses musiques de film riches et émouvantes sont parmi les plus reconnues de tous les temps. Outre la musique de Cheval de Guerre, Williams a composé cette année celle d’un autre film réalisé par , Les Aventures De Tintin : Le Secret De La Licorne. déclare : “C’est une année incroyable pour John parce que je pense que ces films sont deux de nos meilleures collaborations. Les musiques des Aventures de TinTin : Le Secret de la Licorne et de Cheval De Guerre sont diamétralement opposées car composées pour deux films radicalement différents, ce qui montre que John peut s’adapter à tout et qu’il est dans un état de grâce musicale permanent. Je ne sais pas comment il a réussi à composer les deux en un an... mais il l’a fait.”

L'héritage des chevaux de guerre

Au fil de l’histoire de l’humanité, les animaux ont accompagné les soldats dans la bataille, leurs instincts sauvages et naturels servant les ambitions humaines. Les premières unités militaires à cheval sont apparues vers 1000 ans avant J.C. en Assyrie. Hannibal, le général carthaginois conquérant, voyageait avec une phalange d’éléphants cuirassés. L’Empire romain entraînait des “cochons de guerre” dont la férocité était légendaire.

Les avis sur le film Cheval de guerre