CommeAuCinema

Coeurs perdus

    en DVD le 15 Janvier 2008
Un film noir efficace porté par une Salma Hayek glaçante
Un film de avec , , , , , ,
Titre original : LONELY HEARTS (Etats-Unis)
Genre : Drame, Thriller - Duree : 1H48 mn
Distributeur : Métropolitan Film - Editeur DVD : Metropolitan FilmExport
Sortie à la Vente en DVD le 15 Janvier 2008
Sortie en salles le 06 Juin 2007
Année de production : 2006
Avis spectateurs : 3 étoiles 2.66/5 (100 notes)

Résumé du film Coeurs perdus

A la fin des années 40, Raymond Fernandez et Martha Beck ensanglantent l’actualité à travers une épouvantable série de crimes. Ray séduit des femmes seules et vulnérables, les dépouille puis les assassine. Martha, convaincue qu’il tue pour elle et qu’un lien hors du commun les unit, finit par devenir sa complice active.
Pour l’inspecteur Elmer C.Robinson, cette affaire tourne à l’obsession. En les traquant sans relâche, il s’isole et s’éloigne de ceux qu’il aime. Il ira jusqu’au bout, jusqu’au drame... Des débuts de l’enquête jusqu’au châtiment du couple criminel, il assumera le poids d’une odyssée qui l’entraîne au contact de ce que l’âme humaine peut engendrer de plus sombre. Cette expérience changera sa vie à jamais.

Acteurs et Actrices : Coeurs perdus

Bande annonce et vidéos (14 vidéos )

Galerie Photos ( 16 photos )

  • Coeurs perdusCoeurs perdusCoeurs perdusCoeurs perdusCoeurs perdus
  • Coeurs perdusCoeurs perdusCoeurs perdusCoeurs perdus
  • Coeurs perdusCoeurs perdusCoeurs perdusCoeurs perdus
  • Coeurs perdusCoeurs perdusCoeurs perdus

Notre critique : Coeurs perdus

    Un film noir efficace porté par une Salma Hayek glaçante

  • Comme Au Cinema
    Comme Au Cinema
    0 étoile
    Faisons simple. Pour son premier long-métrage de fiction, Todd Robinson revisite le Film Noir : fait-divers historique sanglant (d’ailleurs déjà repris sur grand écran), atmosphère lourde, reconstitution minutieuse, impers mouillés, etc… Tout est là. Et plutôt bien là. Par contre, lorsqu’on lit le dossier de Cœurs Perdus, on ne peut s’empêcher d’être surpris, notamment par la Note d’Intention du réalisateur : « Cœurs Perdus porte sur la sombre réalité de l’existence d’un inspecteur de la police criminelle, sur la manière dont son travail envahit sa vie et l’isole peu à peu des siens. » Hum, Hum… On ne comprend pas trop ce que Robinson veut dire avec cet hommage à son grand-père, mais l’important est clairement ailleurs.

    Alors ok : John Travolta incarne bien le flic fatigué, mais, franchement, à côté du couple de tueurs dégénérés (Jared Leto et SURTOUT Salma Hayek), il ne tient pas la distance. Quoi qu’il en soit, avec ces deux histoires parallèles – l’une pleine d’affect filial, l’autre froidement réaliste – Robinson tient le bon bout. Surtout si on s’accroche à ce clone de Bonnie & Clyde diablement malsain. A elle seule, Salma Hayek porte le film aux portes de l’enfer et tient tous les personnages entres ses griffes, clairement un cran au dessus du reste de la meute. Responsable des images les plus dures du film (au propre comme au figuré), elle est redoutablement dérangeante.

    Véritablement la (re)découverte du film.

Critiques : Coeurs perdus 3 étoiles

  • Studio Magazine
    Studio Magazine
    3 étoiles
    " Ce package est trop lourd pour les épaules de Todd Robinson, et la mise en scène pâtit. "
    T.B. (article entier disponible dans Studio n°235, page 43)
  • Elle
    Elle
    3 étoiles
    « Thriller rondement mené (…) Un bon polar qu’il faut voir. »
    Héléna Villovitch (article entier disponible dans Elle n°3205, page 52)
  • Le Parisien
    Le Parisien
    3 étoiles
    " (…) film qui vaut davantage par distribution et son atmosphère que par son intrigue. Avec une mention spéciale pour Travolta, impec en flic désenchanté. "
    Hubert Lizé (article entier disponible dans Le Parisien du 06/06/07)
  • Paris Match
    Paris Match
    3 étoiles
    « Un remake qui nous plonge en plein film noir de la grande époque hollywoodienne. »
    Christine Haas (article entier disponible dans Paris Match n°3029, page 38)
  • Crossroads
    Crossroads
    3 étoiles
    " Cette (…) adaptation vaut le détour vers cette Amérique profonde sanglante et troublante. "
    Eric Coubard (article entier disponible dans Crossroads n°55, page 105)

Notes Techniques

SonImagePackagingMenuBonus
3/53/53/53/53/5

Notes de Prod.

Sur le tournage...

6 janvier 2005 - et sur la piste de tueurs en série…
Le tournage de Lonely Hearts commencera en Mars à Jacksonville en Floride et sera le premier long-métrage de fiction de . Robinson est notamment connu pour avoir écrit le scénario de Lame De Fond, film de Ridley Scott, sorti en 1996 et a été salué par la critique américaine pour ses talents de documentariste pour Armagosa, qui n’est sorti qu’aux Etats-Unis. En attendant, on pourra retrouver sur les écrans français le 23 mars dans Be Cool, le nouveau film de F. Gary Gray, le réalisateur de Braquage à L'Italienne.

Notes du réalisateur

«L’histoire vraie de Raymond Fernandez, Martha Beck et de leur folie meurtrière m’est revenue en mémoire lorsqu’un ami m’a prêté un livre sur le sujet. Je dis “revenue en mémoire”, parce que j’ai un lien personnel avec cette histoire : mon grand-père, Elmer C. “Buster” Robinson, était l’un des inspecteurs de la police criminelle de New York qui avaient travaillé sur cette affaire à la fin des années 40.

Notes de production

, scénariste et réalisateur de Coeurs Perdus, explique : «A la fin des années 40, l’inspecteur Elmer C. Robinson, de la police du comté de Nassau, a aidé à capturer et à faire condamner Raymond Fernandez et Martha Jule Beck. En 1951, il a assisté à leur exécution à Sing Sing. Cette expérience a changé sa vie à jamais. C’était mon grand-père, et voici son histoire.»

Les avis sur le film Coeurs perdus