Coffret Israelien - 5 Films

Coffret Israelien - 5 Films

Un coffret 5 DVD pour découvrir les plus beaux films du cinéma israélien contemporain.
Spectateurs

Résumé du film

Une Jeunesse Israélienne (2009) de Mushon Salmona
Dans les rues de Beer Sheva, une ville de la périphérie du sud d’Israël, trois jeunes issus des trois grandes vagues d’immigration, moyen-orientale, russe et éthiopienne, se croisent à l’occasion de la disparition d’un scooter. Dans un premier temps ennemis, radicaux dans leurs mots comme dans leurs gestes, Schlomi, Dima et Adiel s’affrontent dans cette ville où ont atterri un jour leurs parents déracinés, et où l’école peine à leur offrir une forme d’intégration. C’est sans compter le club de football local, inspiré d’un club bien réel de cette ville où a grandi le réalisateur Mushon Salmona. Animé par un entraîneur qui les force à cohabiter et à jouer ensemble, les voilà qui se prennent à rêver à un avenir meilleur…

Le Vagabond (2010) de Avishai Sivan
Un père, une mère, un adolescent. Dans cette famille juive orthodoxe de Jérusalem, la religion avec ses innombrables rituels quotidiens semble avoir remplacé l’usage de la parole. Face au silence de ses parents et au mystère de leur vie passée, Isaac, jeune homme mutique étudiant en yeshiva, se perd dans l’errance la nuit et le jour dans le sentiment de l’inutilité de sa vie. Confronté, dans une solitude absolue, au risque de perdre sa fécondité, humiliation ultime pour un juif religieux, il finira par envisager le pire. Un film essentiel du nouveau cinéma israélien, sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs de Cannes en 2010

My Father, My Lord (2007) de David Volach
David Volach sait de quoi il parle lorsqu’il filme le quotidien de cette famille religieuse ultra orthodoxe. Lui-même qui a grandi parmi 19 frères et soeurs, est issu d’une communauté juive religieuse lituanienne. Sous son regard de peintre caressant, un message radical se dégage peu à peu : lorsque la religion se détourne de la vie, elle risque de la tuer. Message universel pour tous ceux qui, derrière les dogmes, se coupent de leur sensibilité. Ici, c’est le fils unique de ce couple ultra-religieux, le petit Menahem, qui est confronté dans ses élans de vie à l’intransigeance de la Torah et à l’obligation de s’y conformer. Dans une extrême innocence, il questionne son père qui reste à la fois doux mais inflexible. Celui-ci ne voit pas que c’est à la vie même que son propre fils l’appelle.

Infiltration (2010) de Dover Kosashvili
Année 1956. Dans l’armée israélienne à l’heure où le pays vibre tout entier à sa construction, tout le monde n’aura pas sa place dans une prestigieuse unité combattante. Rassemblés dans une base à part, des jeunes écoperont d’emplois administratifs pour des raisons d’inaptitude physique ou mentale. Avant, ils devront vivre ensemble plusieurs semaines d’entraînement militaire dans un huis clos étouffant marqué par les humiliations et le sadisme de leurs petits chefs. Issus de toutes les couches de la société, ils retourneront contre eux la violence sans limites d’une institution qui les méprise. Une première critique radicale de Tsahal inspirée d’un roman israélien devenu culte.

Watermarks (2006) de Yaron Zilberman
Elles sont belles, souriantes, généreuses. Elles ont entre 85 et 90 ans et ont toutes en commun d’avoir été les figures de proue de l’équipe de natation du mythique club sportif juif de Vienne, l’Hakoah Vienna. Parmi elles, Judith Haspel, meilleure nageuse autrichienne de l’époque refusa de participer aux Jeux Olympiques de Berlin en 1936. Dispersées à travers le monde, sauvées de la déportation par les dirigeants du club alors qu’elles avaient à peine 17 ans, elles reviennent les unes après les autres sur les traces d’une jeunesse foudroyée par l’arrivée du nazisme. Avant de faire un dernier plongeon dans la piscine de leur jeunesse, elles nous livrent un témoignage pudique et émouvant sur ce groupe solidaire et joyeux qui leur a appris fierté et dignité dans une époque qui voulait faire d’elles des êtres de second rang. Cette école de vie leur a sauvé la vie.
Nationalité : Israël
Sortie à la Vente en VOD/DVD le 04 Septembre 2012
Votre avis sur ce film ?
Ma note :
Exprimez-vous

En savoir plus sur Coffret Israelien - 5 Films

Caractéristiques du DVD

Bonus :

Une Jeunesse israélienne
- Préface et analyse du film par Ariel Schweitzer
- Spécialiste du cinéma israélien
- Making-of du film (21 mn)
- Clip musical

LE VAGABOND
- Préface et analyse du film par Ariel Schweitzer
- Spécialiste du cinéma israélien
- Court-métrage The Returnee (21 mn)

MY FATHER, MY LORD
- Préface et analyse du film par Ariel Schweitzer
- Spécialiste du cinéma israélien
- Making-of du film (22 mn)

WATERMARKS
- Préface et analyse du film par Ariel Schweitzer
- Spécialiste du cinéma israélien> Plus
Remonter