CommeAuCinema

Comme un homme

    en DVD le 06 Février 2013
Un film de avec , , , Kevin Azaïs (France)
Genre : Drame - Duree : 1H35 mn
Distributeur : Diaphana - Editeur DVD : Diaphana Edition Vidéo
Sortie à la Vente en DVD le 06 Février 2013
Sortie en salles le 15 Août 2012
Année de production : 2012
Avis spectateurs : 2 étoiles 2.39/5 (31 notes)
Librement adapté de L’âge bête de Boileau-Narcejac aux éditions Denoël.

Résumé du film Comme un homme

Louis, 16 ans est le fils du proviseur de son lycée. Son meilleur ami, Greg, est sous la menace d’un renvoi définitif après avoir agressé sa jeune prof d’anglais.
Pour se venger, il décide de la kidnapper. Louis devient complice en fournissant les clés d’un cabanon de famille isolé sur un îlot, dans les marais.
Ligotée, humiliée, Camille est emprisonnée. Ils doivent la libérer le lendemain matin, mais Greg ne vient pas au rendez-vous…

Bande annonce et vidéos (5 vidéos )

Galerie Photos ( 16 photos )

  • Comme un hommeComme un hommeComme un homme
  • Comme un hommeComme un hommeComme un homme
  • Comme un hommeComme un hommeComme un homme
  • Comme un hommeComme un hommeComme un homme
  • Comme un hommeComme un hommeComme un homme
  • Comme un homme

Entretien entre Safy Nebbou et Emile Berling

: Comment s’est passée ta relation avec ton père sur le tournage ?
: J’avais beaucoup d’appréhensions…mais le fait qu’il démarre le tournage un mois après moi était très bien vu de ta part. Ca m’a beaucoup aidé, j’ai eu le temps de prendre mes marques et finalement tout s’est très bien passé.

Entretien entre Safy Nebbou et Charles Berling

: Comment s’est passé ta relation avec Emile sur le tournage ?
: Très bonne, très forte. Je dirais que ça a enclenché des choses. Dépasser, le temps du tournage, les appréhensions que fait naître notre lien dans la vie et cette question « Comment jouer ensemble ? » a été de toute évidence très important. Il faut dire que le contexte était favorable, aimant, tu nous faisais confiance et cela nous a permis sans fausse pudeur ni obstacle majeur de nous retrouver sur ce terrain du métier.

Critiques : Comme un homme 3 étoiles

  • Le Parisien
    Le Parisien
    4 étoiles
    " Excellent. "
    Pierre Vavasseur (article entier disponible dans Le Parisien du 15 août 2012)
  • Libération
    Libération
    4 étoiles
    " Film noir à l’esthétique fantastique "
    Gérard Lefort (article entier disponible dans Libération du 15 août 2012)
  • Le Monde
    Le Monde
    3 étoiles
    " Nuancier des états d'âme adolescents, méditation attentive sur les fragilités du rapport père-fils, sur l'amitié, le deuil, la cruauté trop présente, Comme un homme embrasse parfois trop pour bien étreindre, mais compense aisément en justesse ce qu'il perd en ampleur. "
    Noémie Luciani (article entier disponible dans Monde du 15 août 2012)
  • Le figaro
    Le figaro
    3 étoiles
    " Berling Senior et Junior tiennent les rôles principaux de ce convenable suspense à la française. "
    Eric Neuhoff (article entier disponible dans Figaroscope du 15 août 2012)
  • Elle
    Elle
    3 étoiles
    " Excellent thriller "
    Anne Diatkine (article entier disponible dans Elle n°3476, page 34)

Caractéristiques du DVD

Bonus :
-Making-of commenté par (32 min)

Notes de Prod.

Quelques mots de Safy Nebbou

L'adaptation

Tout a commencé par un conseil de lecture de mon producteur, : L’âge bête, de Boileau-Narcejac. Je connaissais comme beaucoup ce célèbre duo d’écrivains et en particulier grâce à deux adaptations remarquables : Celle qui n’était plus, au cinéma Les diaboliques d’Henri-Georges Clouzot et D’entre les morts, le chef-d’œuvre d’Alfred Hitchcock, Vertigo. L’âge bête est un polar qui se situe dans les années 70 au cœur d’une petite ville de province. Deux élèves de troisième enlèvent une jeune prof, mais la fatalité s’en mêle et l’un des adolescents est victime d’un terrible accident, laissant son camarade seul et désemparé. Avec , nous avons souhaité que le récit se situe à notre époque. Même s’il est vrai que la violence dans le milieu scolaire est désormais un fait de société, nous n’avons pas voulu faire de cette adaptation un document sociologique ni la peinture naturaliste d’un milieu provincial. Au fil de l’écriture, s’est dessinée une histoire autour de deux solitudes, celle d’un père et d’un fils qui pleurent en silence, la mère disparue… Un conte moderne qui flirte parfois avec le fantastique. Évoquer la lancinante culpabilité de ceux qui restent et qui n’y sont pas préparés. Sonder l’énigme des êtres, sans les confiner dans leurs ténèbres ni les sauver tout à fait, s’abstenir en tout cas de les juger, voilà ce qui est devenu le projet de ce nouveau film : « Comme un Homme ».

Les avis sur le film Comme un homme