CommeAuCinema

Don't come Knocking

    en DVD le 27 Avril 2006
He's a poor, lonesome cow-boy…
Un film de avec , , ...
Titre original : DON'T COME KNOCKIN' (Etats-Unis)
Genre : Drame - Duree : 2H2 mn
Distributeur : Ocean films - Editeur DVD : Ocean films
Sortie à la Vente en DVD le 27 Avril 2006
Sortie à la Location en DVD le 20 Avril 2006
Sortie en salles le 12 Octobre 2005
Année de production : 2005
Présenté en Sélection Officielle au Festival de Cannes le 19 Mai 2005
Avis spectateurs : 3 étoiles 2.78/5 (122 notes)

Résumé du film Don't come Knocking

Howard Spence a connu des jours meilleurs. Ancienne star de western, il noie son dégoût de lui-même dans l'alcool, la drogue et les femmes. S'il mourait maintenant, personne ne verserait la moindre larme. Jusqu'au jour où Howard renoue avec sa mère, et apprend que peut-être, quelque part, il a un enfant… Il retrouve alors un peu d'espoir : après tout, il se peut que sa vie n'ait pas été aussi inutile qu'il le pense. Il part à la recherche de son fils ou de sa fille, et va découvrir la vie à côté de laquelle il est passé…

Bande annonce et vidéos (7 vidéos )

Galerie Photos ( 28 photos )

  • Don't come KnockingDon't come KnockingDon't come Knocking
  • Don't come KnockingDon't come KnockingDon't come Knocking
  • Don't come KnockingDon't come KnockingDon't come KnockingDon't come Knocking
  • Don't come KnockingDon't come KnockingDon't come Knocking
  • Don't come KnockingDon't come KnockingDon't come KnockingDon't come KnockingDon't come Knocking
  • Don't come KnockingDon't come KnockingDon't come KnockingDon't come KnockingDon't come KnockingDon't come Knocking
  • Don't come KnockingDon't come KnockingDon't come KnockingDon't come Knocking

Critiques : Don't come Knocking 3 étoiles

  • Cinélive
    Cinélive
    4 étoiles
    " Wenders a triomphé de tous les pièges sentimentaux, métamorphose LA scène attendue en gourmandise de cinéphile, et partagé en toute discrétion sa conception d'un cinéma utopiste. "
    Philippe Paumier (article entier disponible dans Cinélive n°94, page 48)
  • L'express
    L'express
    4 étoiles
    " Jamais Wenders n'a aussi bien filmé un personnage en déséquilibre, jamais il n'a aussi bien montré comment les grands espaces signifient, parfois, la petitesse d'une existence. "
    Eric Libiot (article entier disponible dans L'express Mag n°2832, page 79)
  • Paris Match
    Paris Match
    4 étoiles
    " Dans ce huis clos à ciel ouvert, tandis qu'une formidable complicité artistique lie les thèmes existentiels de Shepard à l'imaginaire de Wenders, les sentiments tourbillonnent pêle-mêle"
    Christine Haas (article entier disponible dans Paris Match n°2934, page 36)
  • Crossroads
    Crossroads
    3 étoiles
    " C'est admirablement écrit, avec un joli exercice d'équilibrisme entre ironie et richesse émotionnelle, mais un poil longuet pour capter totalement notre attention. "
    S.L. (article entier disponible dans Crossroads n°35, page 30)
  • Première
    Première
    3 étoiles
    " Grands espaces à la Paris, Texas sublimement filmés, ville fantôme et chasseur de primes témoignent de l'amour de Wim Wenders pour cette Amérique singulière (…)."
    Ghislain Loustalot (article entier disponible dans Première n°344, page 53.)

Critique Cannoise : Don't come Knocking 3 étoiles

  • Positif
    Positif
    3 étoiles
    " ( …) si ce récit de disparition ne peut qu'évoquer Paris, Texas, il est pittoresque, burlesque."
    E. O'N. (article entier disponible dans Positif n°534, page 86)

Caractéristiques du DVD

Image : DVD 9 - 16/9 compatible 4/3 – Format 1.85
Son : Dolby Digital 5.1 Anglais, Français
Sous-titres : Français

Bonus :
- When the trailer is rocking : the making of Don't Come Knocking" (12 min)
- 11 scènes coupées (22 min)
- Commentaire audio des scènes coupées par
- Bande-annonce américaine et bande-annonce française
- Bande-annonce de Land of Plenty
- Galerie de projets d'affiche
- Biofilmographies

Notes Techniques

SonImagePackagingMenuBonus
5/55/53/53/54/5

Notes de Prod.

Présentation du film à Cannes le 19 mai 2005

Dernier des grands réalisateurs habitués de la Croisette et d'emblé placés comme favoris du palmarès, présente ce jeudi Don'T Come Knockin', un film pour lequel il retrouve l'auteur de Paris Texas (Palme d'Or en 1984), , acteur et co-scénariste de ce nouveau long-métrage. La collaboration entre les deux hommes semble parfaite, et nous offre une nouvelle fois un film très réussi, un road-movie sur fond de western.

Note de Wim Wenders

Les lieux de tournage :
J'ai toujours eu envie de raconter une histoire qui se déroule à Butte. J'avais lu dans une vieille interview de Dashiell Hammet que pour la ville mythique de Poisonville dans son premier roman « La moisson rouge », il s'était inspiré de la ville de Butte, dans le Montana, où il avait vécu quelques temps au début des années vingt quand il était détective chez Pinkerton. Je m'étais rendu en voiture à Butte. Et j'ai été soufflé ! Je n'avais jamais vu un endroit comme celui-là. D'énormes immeubles de pierre brune, comme sur Broadway à New York, douze étages de haut, de larges avenues…mais tout cela était abandonné. Une ville fantôme aux proportions énormes. Je suis retourné à Butte plusieurs fois au cours des années quatre-vingt et quatre-vingt-dix, espérant que personne n'ait découvert la ville pour en faire un décor de cinéma. Et la place de Butte a grandi en moi.

Les avis sur le film Don't come Knocking