En Quatrième Vitesse
Genre : Drame - Durée : 1H45 mn
Sortie en salles le 31 Août 2016 - en VOD/DVD le 20 Novembre 2013
Presse
Spectateurs

Résumé du film

Une aventure de Mike Hammer, détective californien spécialisé dans les enquêtes bidon pour divorces. (Il charge sa secrétaire, Velda, de séduire les maris de ses clientes qui veulent divorcer). Une nuit, une jeune femme à bout de souffle, évadée d'un hôpital psychiatrique, vêtue seulement d'un imperméable, l'oblige à arrêter sa voiture et à la prendre en stop. Elle s'appelle Christina, comme la poétesse préraphaélite Christine Rossetti. Peu après, Mike et elle sont capturés par des tueurs. Mike survivra et commencera, une fois remis, son enquête.

Il retrouve la colocataire de Christina, Lily Carter, et l'hébergera chez lui, car elle a peur de subir le même sort que son amie. Les recherches de Mike, centrées autour de la disparition mystérieuse d'un savant, l'amènent à constater successivement un camionneur qui avait accidentellement tué un boxeur qu'on avait poussé sous un camion; un chanteur d'opéra, ami et confident du savant qui avait vécu ses derniers jours dans la peur; un gangster qui, avec l'aide de ses deux tueurs, essaiera successivement de tabasser Mike, puis de l'acheter, enfin de l'éliminer après lui avoir fait administrer par un docteur une piqûre de penthotal. Entre-temps, le meilleur ami de Mike, Nick le garagiste, aura été écrasé sous une voiture qu'il était en train de réparer. Auparavant Nick avait enlevé deux bombes placées dans une voiture neuve donnée à Mike par un interlocuteur anonyme au téléphone.
Titre original : KISS ME DEADLY (Etats-Unis)
Duree : 1H45 mn
Sortie à la Vente en VOD/DVD le 20 Novembre 2013
Sortie en salles le 31 Août 2016
(Reprise, Première sortie en 1955)
Année de production : 1955
Votre avis sur ce film ?
Ma note :
Exprimez-vous

Critiques

  • ★★★★

En savoir plus sur En Quatrième Vitesse

Notes de Production

La ligne directrice du réalisateur
Une puissante logique interne est la caractéristique fondamentale du style d'Aldrich. Elle est liée à cette fabuleuse énergie créatrice que l'auteur est capable de déployer à partir du matériau le plus médocre. En vertu de cette logique, la nouveauté révolutionnaire introduite dans Kiss Me Deadly a amené le genre du film à imploser littéralement et à se transformer en quelque chose d'autre. > Plus
Remonter