CommeAuCinema

Entre les murs

    en DVD le 04 Mars 2009
Le petit film qui fait du bien...
Un film de avec (France)
Genre : Comedie Dramatique - Duree : 2H5 mn
Distributeur : Haut et Court - Editeur DVD : France Télévisions Distribution
Sortie à la Vente en DVD le 04 Mars 2009
Sortie en salles le 24 Septembre 2008
Année de production : 2007
Présenté en Sélection Officielle au Festival de Cannes le 24 Mai 2008
Avis spectateurs : 3 étoiles 2.7/5 (159 notes)
Adapté du roman éponyme de .
Palme d'or au Festival de Cannes 2008
César 2009 de la Meilleure Adaptation pour , et

Résumé du film Entre les murs

François est un jeune professeur de français dans un collège difficile. Dans sa volonté d'instruire sans pour autant domestiquer, François n'hésite pas à aller chercher les adolescents là où ça fait mal, les mettant souvent face à leurs limites afin de les motiver. Quitte à prendre parfois le risque du dérapage.

Bande annonce et vidéos (4 vidéos )

Galerie Photos ( 8 photos )

  • Entre les mursEntre les mursEntre les murs
  • Entre les mursEntre les mursEntre les murs
  • Entre les mursEntre les murs

Impressions Cannoises : Entre les murs 3 étoiles

  • Comme Au Cinema
    Comme Au Cinema
    3 étoiles
    Voici la preuve qu’en faisant simple, on peut rendre une très belle copie.
    On avait laissé Laurent Cantet avec les très justes Vers le sud et Ressources humaines, le voici aujourd’hui qui adapte Entre les murs - roman-essai remarqué du touche-à-tout François Bégaudeau - pour vivre une plongée salutaire dans le monde de l’Education.

    Bienvenue, donc, en 4ème3 du collège Dolto dans le cours de français de François. Au programme : imparfait, rédactions, prises de bec hilarantes, échecs, etc. En gros, un délicieux bouillon humain, riche et vivant, mettant en scène une bande de jeunes acteurs amateurs ayant – à seulement 14 ans – plus de mordant que beaucoup de comédiens confirmés.
    Bourré d’une énergie tantôt attendrissante, tantôt agaçante (Ah le collège !), mais souvent drôle et toujours juste, le film de Cantet ouvre la voie à une joyeuse réflexion sur le fameux Mammouth national, bien sûr, mais aussi sur le langage (les joutes verbales sont savoureuses), les rapports adultes-ados ou le système de sélection.

    C’est frais et remarquablement interprété, pédagogique, certes, mais pas donneur de leçon pour un sou. Une très belle surprise décidément, qui vient mettre un petit coup de fouet pour cette fin de quinzaine. Et franchement, ça fait du bien !

Critiques : Entre les murs 4 étoiles

  • Positif
    Positif
    4 étoiles
    " (…) Laurent Cantet confirme qu’il est le réalisateur de l’action sociale, du déplacement, illustrant avec respect le sort de ceux qui peinent à trouver leur place dans la société. "
    V.T. (article entier disponible dans Positif n°569-570, page 93)
  • Les Cahiers du cinéma
    Les Cahiers du cinéma
    4 étoiles
    "Entre les murs est une formidable œuvre de mise à plat entre personnages, situations, opinions."
    Eugenio Renzi (article entier disponible dans Les cahiers du cinéma n°637, page 19).
  • Positif
    Positif
    4 étoiles
    « La nervosité du trait est la marque de fabrique d’Entre les murs, mais elle ne repose sur aucune complaisance naturaliste. Le bouillonnement et le rythme des scènes assurent la crédibilité et la vitalité du film. »
    Olivier De Bruyn (article entier disponible dans Positif n°571, p25)
  • Première
    Première
    4 étoiles
    " Immense. "
    Isabelle Danel (article entier disponible dans Première n°379, page 65)
  • Le Point
    Le Point
    4 étoiles
    "Cantet cadre serré, étouffant, un univers exigu, sans espoir, où des élèves bourrés d'énergie sautent verbalement à la gorge d'un prof cerné."
    François-Guillaume Lorrain (article entier disponible dans Le Point n°1879 p 138)

Critique Cannoise : Entre les murs 4 étoiles

  • Metro
    Metro
    4 étoiles
    " (…) Entre les murs fait passer le spectateur de l’enthousiasme à la colère, du rire au désespoir. Comme dans la vie. "
    Jérôme Vermelin (article entier disponible dans Metro du 26/05/2008)
  • Télérama
    Télérama
    4 étoiles
    " Outre le mélange vivifiant de documentaire et de fiction, il faut saluer l’ébouriffant talent d’acteur des adolescents qui donnent la réplique au prof. "
    Louis Guichard (article entier disponible dans Télérama du 25/05/2008)
  • Libération
    Libération
    4 étoiles
    " Cantet ne rêve pas, il fonce au réel quitte à se cogner la tête, contre les murs justement. (…) Le film abat les cloisons, ouvre les fenêtres, fait circuler le courant d’air de l’intelligence, donc des doutes, allume la flamme du cinéma, qui mérite ici qu’on l’appelle cinématographe. "
    Gérard Lefort (article entier disponible dans Libération du 24/05/2008)
  • Le Journal du Dimanche
    Le Journal du Dimanche
    4 étoiles
    " (…) un véritable bijou. "
    Danielle Attali (article entier disponible dans le Journal du Dimanche du 25/05/2008)
  • Le Monde
    Le Monde
    4 étoiles
    " Le scénario, à première vue fait d’une succession de séquences disjointes, révèle progressivement une construction dramatique intense. "
    Thomas Sotinel (article entier disponible dans le Monde du 24/05/2008)

Caractéristiques du DVD

Image : DVD 9 - 16/9 compatible 4/3 – Format 2.35
Son : Dolby Digital 3.0 et stéréo - Français audiodescription
Sous-titres : Français pour sourds et malentendants.

Bonus - DVD 1 :
- La bande-annonce
- « Entre les cloisons » de Guillaume Gallienne

Bonus - DVD 2 :
- Une année entre les murs : making-of (40 min environ)
- Séquences commentées par et (40 min env)
- Autoportraits (15 min env)
- Ateliers extraits de plusieurs séances (30 min env)

+ un livret de 28 pages avec des photos dédicacées des élèves et de (disponible uniquement dans l’édition DVD)

Notes de Prod.

Entretien avec Laurent Cantet et François Bégaudeau

Au tout début

Avant le tournage de Vers le sud, j’avais eu l’idée d’un film sur la vie d’un collège. Très vite, le projet s’était imposé de ne jamais sortir de l’enceinte de l’établissement. De plus en plus de gens parlent de «sanctuariser» l’école. Je voulais au contraire la montrer comme une caisse de résonance, un lieu traversé par les turbulences du monde, un microcosme où se jouent très concrètement les questions d’égalité ou d’inégalité des chances, de travail et de pouvoir, d’intégration culturelle et sociale, d’exclusion. J’avais notamment développé une scène de conseil de discipline, que je voyais comme une sorte de «boîte noire » du collège. À la sortie de Vers le sud, j’ai rencontré François qui présentait au même moment son nouveau livre, Entre les murs. Son discours était un contre-feu aux réquisitoires sur l’école d’aujourd’hui : pour une fois, un prof n’écrivait pas pour régler ses comptes avec des adolescents présentés comme des sauvages ou des abrutis. J’ai lu le livre, et j’ai eu immédiatement le sentiment qu’il apportait deux choses à mon projet initial : d’abord, une matière, une sorte d’assise documentaire qui me manquait, et que je m’apprêtais à constituer en allant moi-même passer du temps dans un collège ; et surtout, le personnage de François, son rapport très frontal avec les élèves. Il a ainsi condensé et incarné les différentes facettes de profs que j’avais d’abord imaginés.

Notes de Tournage...

Le 17 Juillet 2008 - La Palme d'or à New York

Décidément, le film de , Entre Les Murs, Palme d’or 2008, n’en finit pas de fasciner outre-Atlantique. Le festival de New York vient en effet d’annoncer que le long-métrage sera projeté en ouverture le 26 septembre prochain. A noter qu'un autre cinéaste français sera à l’honneur dans la Big Apple. L’événement rendra ainsi hommage à Guy Debord à l’occasion du trentième anniversaire de son film In Girum Imus Nocte Et Consumimur Igni.

Les avis sur le film Entre les murs