Flight

    en DVD le 18 Juin 2013
Un vol distrayant mais chahuté par des nuages de bons sentiments
Un film de avec , , , , , , (Etats-Unis)
Genre : Drame - Duree : 2H18 mn
Distributeur : Paramount - Editeur DVD : Paramount Home Entertainment Vidéo
Sortie à la Vente en DVD le 18 Juin 2013
Sortie Blu-Ray le 18 Juin 2013
Sortie en salles le 13 Février 2013
Année de production : 2012
Avis spectateurs : 2 étoiles 2.47 / 5 (72 notes)

Résumé de Flight

Whip Whitaker, pilote de ligne chevronné, réussit miraculeusement à faire atterrir son avion en catastrophe après un accident en plein ciel… L’enquête qui suit fait naître de nombreuses interrogations… Que s’est-il réellement passé à bord du vol 227 ? Salué comme un héros après le crash, Whip va soudain voir sa vie entière être exposée en pleine lumière.

Photos de Flight (44)

Critiques

Moyenne : 3 étoiles (2.58 / 4)
Comme au Cinema 2 étoiles
Le Parisien 4 étoiles
Première 4 étoiles
Les Fiches du Cinéma 3 étoiles
Ouest France 3 étoiles
Le Monde 3 étoiles
StudioCinélive 3 étoiles
Le Nouvel Observateur 3 étoiles
Libération 2 étoiles
Le Journal du Dimanche 2 étoiles
Télérama 2 étoiles
Les Inrocks 1 étoiles
Les Cahiers du Cinéma 1 étoiles

Voir en détail

Avis des Spectateurs

Moyenne : 2 étoiles (2.47 / 5)
15 avis 4 étoiles
23 avis 3 étoiles
15 avis 2 étoiles
19 avis 1 étoiles

Caractéristiques du DVD

Test Blu-Ray

La qualité vidéo est tout simplement impeccable. Aucune granularité déplaisante n’est à noter. L’image est nette, propre et se laisse donc pleinement admirer. Quant au son, la VO dispose d’une piste audio DTD-HD de très bonne facture alors que la VF se limite à un encodage Dolby Digital 5.1 moins dynamique et un ton en dessous. On est même surpris par l’encodage HD des bonus qui nous épargnent la sempiternelle copie conforme 480p du DVD.

Contenu des bonus
Flight : Les origines (HD - 10.29 minutes)
Flight : Le making of (HD - 11.31 minutes)
Anatomie d'un crash aérien (HD - 7.46 minutes)
Questions-Réponses (HD - 14.18 minutes)

L'élément le plus intéressant à inclure dans les bonus est bien évidemment l’envers des décors du crash introductif. Pas de mauvaise surprise ici puisqu’il est décortiqué et analysé à travers une vidéo dédiée (Anatomie d’un crash aérien). C’est aussi l’occasion de revenir sur la genèse du film en compagnie du scénariste , nominé aux Oscars 2013 dans la catégorie du meilleur scénario original (Flight : Les origines), et d’écouter les interventions des différents acteurs et techniciens du projet (Flight : Le making of). Enfin, le jeu de Questions-réponses avec , et la troupe de comédiens (sans malheureusement) permet d’y glaner quelques détails ici et là. Agréable.

Une très bonne édition signée Paramount.

Notes Techniques

SonImagePackagingMenuBonus
4/54/54/53/53/5

Notes de Prod. de Flight

Notes de Tournage...

3 Octobre 2011 - Melissa Leo sur les traces de

continue de s'attirer les faveurs de grands comédiens pour sa prochaine réalisation, Flight, qui marque son retour à la prise de vue réelle après trois expériences dans le monde de l'animation par capture de mouvement. D'après The Hollywood Reporter, Melissa Leo et rejoignent son drame, aux côtés de , ou encore .

Itinéraire du vol

En 1999, le scénariste et ancien acteur participe comme conseiller technique à un film de guerre et passe le plus clair de son temps avec les autres conseillers, principalement des pilotes de l’armée. Il entend les « histoires incroyables» de leurs atterrissages périlleux. A la fois fasciné et angoissé par ces récits, Gatins se met à s’interroger sur la pression, l’exaltation engendrées par ces acrobaties aériennes : quel genre de mentalité ont ces pilotes, comment peuvent-ils s’en sortir une fois revenus sur terre parmi le commun des mortels ? C’est ainsi que débute une odyssée de 12 ans dont la sortie mondiale de Flight constitue l’aboutissement.

Personnel de bord - Le cast

interprète Whip Whitaker, le pilote qui, après avoir sauvé une grande majorité de ses passagers d’une mort certaine, est salué comme un héros par les médias et le peuple américains. Mais il s’avère que sa vie est faite d’une longue liste de contradictions, d’erreurs de jugement et de vices. a déjà incarné avec succès officier de police, détective, avocat, officier de marine, conducteur de train... Avec Flight il ajoute la profession de pilote de ligne à son CV.

Embarquement imminent

Le tournage de Flight a débuté le 12 octobre 2011 à Atlanta, en Géorgie et a duré 48 jours. Parce qu’il aborde des domaines très divers – l’aviation de ligne, la prise de substances illicites – le film a requis l’expertise de nombreux spécialistes. « Un film de cette échelle, avec tant de détails, nécessite un nombre incroyable de conseillers techniques » souligne Starkey. « Nous avions un pilote qui expliquait les mécanismes d’un vol et le déroulement des événements. A cause de l’enquête menée par les autorités aériennes, nous avions aussi besoin d’un conseiller technique de la NTSB. Quel que soit le personnel de sécurité impliqué, FBI ou autres, nous faisons toujours appel à un expert pour nous assurer que nous décrivons les choses correctement.»

Zone de turbulence - vol southjet #227

Le film débute donc par une scène de vol époustouflante. Gatins confie que cette séquence est tirée d’un accident réel. « Un pilote professionnel m’a raconté un incident dans lequel l’aile d’un avion avait cassé et se trouvait dans une position telle que l’engin piquait du nez. Ils avaient tout essayé pour le redresser, et avaient en dernier recours pu le retourner pour le faire voler à l’envers. Ils savaient que leur seule chance d’atterrir sains et saufs était d’avoir un avion sable, même inversé, puis de descendre suffisamment près du sol ; ils pourraient alors le remettre dans le bon sens et tenter de le poser sur son ventre. C’est exactement ce que fait Whip dans le film. » Soigneusement préparée en pré-production, cette séquence terrifiante a requis les talents d’équipes spécialisées en effet spéciaux et en cascades, une utilisation créative des caméras, et un travail technologique de pointe.

Plan du vol : Lieux du tournage

Le plus gros plateau du film est le site du crash de l’avion, censé se situer dans un champ de haricots à quelques kilomètres seulement de l’aéroport d’Atlanta. Mais Atlanta est si développée qu’il a été difficile de trouver un tel endroit dans les environs immédiats de la ville. Eric Hoode, chargé des repérages, a dû chercher dans un périmètre de 50 km alentour pour dénicher les terrains de la ferme Green Valley, près de la ville de Covington, le long d’une portion tranquille de la Highway 278. Là, Nelson Coates et son équipe ont construit une église pentecôtiste du début du siècle haute de quinze mètres, dont la flèche est arrachée par l’avion durant sa descente. Dans un champ en contrebas, ils ont placé le fuselage cassé et à proximité un tas fumant composé des autres parties détruites de l’avion. Cet endroit est aussi celui où, dix jours après le crash, Whip et son avocat Hugh Lang, debout sur un échafaudage, observent les dégâts causés par l’atterrissage forcé : un moment charnière du film sur bien des plans. Le site devait consister en un champ étendu et d’un promontoire où construire l’église, « ce qui nous a permis de montrer au public à quoi l’épave de l’avion ressemblait, vue de haut,» note Starkey, qui souligne qu’il s’agit là du plus gros plateau jamais utilisé sur un de ses films.

Dernières news à propos de Flight

  • Flight : Un vol distrayant mais chahuté par des nuages de bons sentiments (Test Blu-Ray)

    Flight : Un vol distrayant mais chahuté par des nuages de bons sentiments (Test Blu-Ray)

    Après avoir survolé en seconde classe le paysage numérique et l'animation (Le Pôle express, La Légende de Beowulf et Le Drôle de Noël de Scrooge), Robert Zemeckis ressort les bonnes vieilles prises de vues réelles – 13 ans après Seul au monde – avec Flight, un film portée par l'excellent Denzel Washington (nominé naturellement aux Oscars 2013) qui sent encore bon le kérosène. (24/06/2013) > Suite
  • Melissa Leo sur les traces de Denzel Washington

    Melissa Leo sur les traces de Denzel Washington

    Robert Zemeckis continue de s'attirer les faveurs de grands comédiens pour sa prochaine réalisation, Flight, qui marque son retour à la prise de vue réelle après trois expériences dans le monde de l'animation par capture de mouvement. D'après The Hollywood Reporter, Melissa Leo et James Badge Dale rejoignent son drame, aux côtés de Denzel Washington, Kelly Reilly ou encore John Goodman. (03/10/11) > Suite
  • Robert Zemeckis se relance avec Flight

    Robert Zemeckis se relance avec Flight

    Le réalisateur américain Robert Zemeckis a finalement porté son intérêt sur le drame Flight, après avoir hésité entre trois projets, rapporte le blog spécialisé 24 Frames affilié au Los Angeles Times. Denzel Washington doit tenir le rôle principal du film, qui marquera le retour du réalisateur de Forrest Gump à la prise de vue réelle après trois expériences dans le monde de l'animation. > Suite

Réagir sur Flight