Genre : Drame - Durée : 1H30 mn
Sortie en salles le 28 Septembre 2005 - en VOD/DVD le 19 Avril 2006
Presse ★★★
Spectateurs ★★★
Déjà vu ce film ?
Ma note :

Résumé

Un huis clos cruel et raffiné

Une maison où on aime venir. De longues soirées où on écoute, regarde, rit, affirme une chose puis son contraire. C'est l'avantage des cercles d'habitués, on se connaît si bien. Élans de franchise ou excès de dissimulation, instants de doute, de joie fondée ou infondée, tout s'y côtoie, pour le plaisir des invités et des maîtres de maison. À ces derniers, tout réussit et leur existence est de celles qu'on envie.

Mais soudain, l'horloge se dérègle. Un jour, quelqu'un part, et tarde à revenir. Et quand la sonnette retentit enfin, le monde a basculé. Un jour, un homme et une femme se retrouvent dans cette maison et se voient vraiment pour la première fois. L'un l'a voulu, l'autre non. L'un veut parler, l'autre pas. Difficile d'être dans la même maison quand on ne veut pas les mêmes choses.

D'après la nouvelle de Joseph Conrad, "Le Retour".
Lion spécial d'interprétation pour , Mostra de Venise 2005 - César 2006 des meilleurs décors pour Olivier Radot et des meilleurs costumes pour Caroline De Vivaise
Nationalité : France
Duree : 1H30 mn
Sortie à la Vente en VOD/DVD le 19 Avril 2006
Sortie en salles le 28 Septembre 2005

Bande-annonce

Critiques

  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★
  • ★★★

Actu à propos de Gabrielle

Lundi 5 septembre à Venise, Gwyneth Paltrow et Isabelle Huppert : le match !

Lundi 5 septembre à Venise, Gwyneth Paltrow et Isabelle Huppert : le match !

Nous avions vu en fin de soirée, la veille, le nouveau Patrice Chéreau, Gabrielle, qui avait reçu un étrange accueil dans la salle: d'abord une salve ininterrompue d'applaudissements suivie d'une série de sifflets. (07/09/05) > Suite

En savoir plus sur Gabrielle

Notes de Production

Le 1er janvier 2004, Patrice Chéreau m'a adressé un texto en guise de bons voeux pour me dire qu'il se mettait à écrire pour moi. L'année commençait bien. Il y avait eu des signes avant coureurs et des occasions de se dire qu'on tra > Plus

Avis sur Gabrielle

    Remonter