Gare du Nord
Genre : Drame - Durée : 1H59 mn
Sortie en salles le 04 Septembre 2013 - en VOD/DVD le 04 Mars 2014
Presse
Spectateurs

Résumé du film

Paris, , tout peut y arriver, même des trains.
On aimerait y rester, mais il faut se dépêcher...
Comme des milliers de vies qui s’y croisent, Ismaël, Mathilde, Sacha et Joan vont s’y rencontrer.
Chaque jour, Ismaël est ébloui, fasciné, épuisé par ce lieu.
C’est sur le quai du RER qu’il voit Mathilde pour la première fois. Peu à peu, ils tombent amoureux.
Ils croisent Sacha et Joan. Sacha est à la recherche de sa fille disparue, Joan passe sa vie dans cette gare entre Lille, Londres et Paris.
La gare est comme une bulle que tous traversent, français, immigrés, émigrés, voyageurs, fantômes...
C’est un carrefour où chaque vie passe vite et disparait.

Présenté en Sélection Concorso internazionale au 66ème Festival De Locarno 2013
Nationalité : France
Duree : 1H59 mn
Sortie à la Vente en VOD/DVD le 04 Mars 2014
Sortie en salles le 04 Septembre 2013
Année de production : 2013
Votre avis sur ce film ?
Ma note :
Exprimez-vous
Un film choral avec des maladresses mais aussi des éclats.
0 0 Commenter
le 09 mars 2016 à 09:24

Bande-annonce

Critiques

  • ★★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★
  • ★★★

Actu à propos de Gare du Nord

Prix Dewaere & Schneider 2014 : Les favoris prennent la pose aux nominations (Photos)

Prix Dewaere & Schneider 2014 : Les favoris prennent la pose aux nominations (Photos)

Même si on connaissait déjà les prétendants aux Prix Patrick Dewaere et Romy Schneider de l'année 2014, hier matin, les journalistes Eric Naulleau et Valérie Amarou ont officiellement annoncé les nominations des actrices Adèle Exarchopoulos, Léa Seydoux (La vie d'Adèle - chapitres 1 et 2) et Marine Vacth (Jeune et jolie) et des acteurs Pierre Niney (Yves saint laurent), Reda Kateb (Gare du nord) et Guillaume Gallienne (Les garçons et guillaume, à table !). (11/03/14) > Suite

En savoir plus sur Gare du Nord

Entretien avec Claire Simon

Vous aviez dit dans un entretien que tous vos films étaient sur des lieux, comment expliquez-vous cette attirance ?

Parce qu’un lieu est une histoire en soi, ça règle en quelque sorte la question du scénario. Et pas qu’une histoire, mais des milliers ! C’est aussi une affaire de croyance, dans les religions, les gens donnent un lieu à leur foi.

Vous avez dès le départ envisagé la comme un projet au long cours ?

Notes de Production

Benoît Laborde

Premier compagnon d’immersion et casting
Crissements de freins, martèlement des pas, grondement des valises à roulettes, sonneries en tout genre, annonces des haut-parleurs... Dans ce brouhaha permanent, vivent des mots uniques, rares et précieux. Ce sont les mots tristes des adieux, les mots joyeux des retrouvailles, > Plus
Remonter