Gruissan, à la voile et à la rame
Spectateurs

Résumé du film

Il y a le gentil et le méchant, et , un curieux tandem qui choisit de drôles d’engins pour se déplacer, caméra à la main, afin de glaner un peu de la substantifique moelle des ailleurs qu’ils explorent. Ici, les voici en canoë sur les étangs entre Bages, Sigean, Port la Nouvelle et Gruissan en quête des petits métiers, des pêcheurs, chasseurs, bidouilleurs, bricoleurs, artisans… En cherchant à faire ami-ami avec ces « derniers de Mohicans », nos deux reporters ne sont pas totalement désintéressés. Ne cherchent-ils pas à assurer leur survie « après la fin du monde » ? Durant plusieurs mois, Carles et Lespinasse sont allés à la rencontre d’une humanité en marge vivant le long du littoral. Improbable et touchante collision entre Délivrance (mais sans violence physique), Ushuaïa (mais sans Nicolas Hulot, ni réel exploit physique), Strip-tease (mais sans Belgique) et… Cinéastes de notre temps lorsque le chef-monteur Roger Ikhlef surgit et fait son cinéma.
Nationalité : France
Duree : 91 mn
Année de production : 2011
Votre avis sur ce film ?
Ma note :
Exprimez-vous
Remonter