Hanezu

Un film de
Titre original : HANEZU NO TSUKI (Japon)
Genre : Drame - Duree : 1H31 mn
Distributeur : UFO Distribution
Sortie en salles le 01 Février 2012
Année de production : 2011
Présenté en Sélection Officielle au Festival de Cannes le 18 Mai 2011
Avis spectateurs : 3 étoiles 2.56 / 5 (34 notes)

Résumé de Hanezu

Région d'Asuka, berceau du Japon. Les habitants y nourrissaient autrefois leur existence du simple passage du temps - aujourd'hui, les gens n'ont plus cette patience.

A l’époque, ils pensaient que les trois montagnes environnantes, Unebi, Miminashi et Kagu, étaient habitées par les dieux. Un poète en avait fait une métaphore des troubles qui l’agitaient.

Aujourd'hui, Takumi et Kayoko mènent leur existence en tentant de prolonger les espoirs et rêves inassouvis de leurs grands-parents. Ils portent en eux les récits et l’esprit des siècles passés.

Photos de Hanezu (12)

Critiques

Moyenne : 2 étoiles (1.82 / 4)
Le Monde 4 étoiles
20 Minutes 2 étoiles
Première 2 étoiles
Figaroscope 2 étoiles
Le Monde 2 étoiles
Libération 2 étoiles
Brazil 2 étoiles
Studio Ciné Live 1 étoiles
TéléCinéObs 1 étoiles
Positif 1 étoiles
Télérama 1 étoiles

Voir en détail

Avis des Spectateurs

Moyenne : 3 étoiles (2.56 / 5)
4 avis 4 étoiles
19 avis 3 étoiles
3 avis 2 étoiles
8 avis 1 étoiles

Notes de Prod. de Hanezu

Entretien avec Naomi Kawase

La nature joue un rôle central dans vos films. Pouvez-vous nous en dire plus sur la relation que vous entretenez avec elle et les éléments naturels ?

Je vis avec l’idée que j’en fais moi-même partie intégrante. Aujourd’hui, bercés par l’illusion qu’ils peuvent tout faire, les hommes ont détruit la nature, ils ont échoué dans le projet de vivre avec elle. Je pense que la souffrance des gens dans les sociétés modernes est liée à notre incapacité à admettre que nous sommes un élément de la nature parmi d’autres. Dans mes films, on peut presque dire que l’homme joue des seconds rôles, je donne à la nature le rôle principal. Je cherche à réveiller chez les personnages ce sentiment de vénération et de crainte de la nature que les gens connaissaient dans le passé et qu’ils coexistent avec elle, dans le sens le plus pur. C’est quelque chose que je veux transmettre à mes enfants et que mes enfants transmettront à leur tour.

Réagir sur Hanezu