Holy Field Holy War
Genre : Documentaire - Durée : 1H45 mn
Sortie en salles le 26 Mars 2014
Presse
Spectateurs

Résumé du film

Partout dans le monde, les petits agriculteurs sont menacés. Leur lutte pour survivre se fait loin des caméras et des médias. En Pologne, un pays où plus de 60% de la surface est occupée par l’agriculture, de nouveaux acteurs sont en compétition pour s’accaparer les terres. Ce qui se passe en Pologne est un avertissement à prendre au sérieux.
Nationalité : France
Duree : 1H45 mn
Sortie en salles le 26 Mars 2014
Année de production : 2013
Votre avis sur ce film ?
Ma note :
Exprimez-vous

Bande-annonce

Critiques

  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★★

En savoir plus sur Holy Field Holy War

Entretien avec Lech Kowalski

Pourquoi vous êtes-vous intéressé aux changements de l’agriculture en Pologne dans Holy Field Holy War ?
Nous avançons à grands pas vers un point de non-retour. Nous exploitons les ressources de la terre à un rythme plus effréné que jamais. Mon rôle en tant que réalisateur est de raconter des histoires qui évoquent ce moment de l’Histoire, alors que nous nous rapprochons de ce point de non-retour. Les auteurs doivent faire réagir les gens, les réveiller au lieu d’être égocentriques. Mais d’un autre côté, le journalisme vieillit et se fatigue, les journalistes ne font plus leur travail. Les médias grand public sont contrôlés par ces mêmes multinationales qui exploitent la planète. Je me suis toujours intéressé aux marginaux, à ceux que l’on met de côté. Les agriculteurs sont menacés : j’entends par là les vrais agriculteurs, les petits exploitants qui cultivent les produits les plus sains. J’ai parcouru la Pologne en voiture pendant presque un an et j’ai fini par trouver un champ qui correspondait parfaitement à ce que j’avais imaginé. J’ai alors commencé à tourner Holy Field Holy War.

Notes de Production

Être paysan, comme je l’ai toujours dit, est un mode de vie plus qu’un métier. Les saisons passent, les choses à faire varient au fil des saisons. Les années se succèdent toutes différentes les unes des autres, hier trop pluvieux, demain trop sec. Une inquiétude toujours un peu présente. Va-t-il pleuvoir alors qu’il faut rentrer le foin ? L’agnelage va- > Plus
Remonter