CommeAuCinema

I'm still here

    en DVD le 24 Novembre 2011
Un film de avec ,
Titre original : I'M STILL HERE: THE LOST YEAR OF JOAQUIN PHOENIX (Etats-Unis)
Genre : Comedie Dramatique, Musique - Duree : 1H48 mn
Distributeur : CTV International - Editeur DVD : CTV International
Sortie à la Vente en DVD le 24 Novembre 2011
Sortie en salles le 13 Juillet 2011
Année de production : 2009
Avis spectateurs : 2 étoiles 2.23/5 (102 notes)

Résumé du film I'm still here

I’m Still Here retrace l’année tumultueuse de suite à l’annonce de l’arrêt de son métier d’acteur pour se consacrer à sa carrière de chanteur de rap.

Parfois choquant, souvent drôle et toujours fascinant, le film, réalisé sous la forme du documentaire par , est le portrait d’un artiste à la croisée des chemins. Il explore la descente aux enfers de l’acteur qui passera en quelques mois des acclamations aux huées du public et aux moqueries de la profession.

Bande annonce

Galerie Photos ( 23 photos )

  • I'm still hereI'm still hereI'm still here
  • I'm still hereI'm still hereI'm still here
  • I'm still hereI'm still hereI'm still hereI'm still hereI'm still hereI'm still here
  • I'm still hereI'm still hereI'm still hereI'm still hereI'm still hereI'm still here
  • I'm still hereI'm still hereI'm still hereI'm still hereI'm still here

Critiques : I'm still here 3 étoiles

  • Libération
    Libération
    4 étoiles
    " En se donnant corps et âme à la déglingue, l’acteur démontre la brutalité eugéniste de Hollywood. "
    Olivier Séguret (article entier disponible dans Libération du 13/07/2011)
  • Les Cahiers du cinéma
    Les Cahiers du cinéma
    3 étoiles
    " I'm still here n'est pas qu'une plongée cynique dans les mésaventures ridicules d'un clown minable, ni un pensum sur la vanité. Le film suit jusqu'au bout une angoisse un peu folle, à la fois drôle et énervée. "
    Sophie Charlin (article entier disponible dans Les cahiers du cinéma n°669, pages 51/52)
  • Le Journal du Dimanche
    Le Journal du Dimanche
    3 étoiles
    " La force du film est qu'il est bien difficile de faire la part du vrai et du faux. Casey Affleck te Joaquin Phoenix, brillants manipulateurs, jouent de cette confusion avec un malin plaisir. "
    Barbara Théate (article entier disponible dans le Journal du Dimanche du 10/07/11)
  • Les Inrocks
    Les Inrocks
    3 étoiles
    "On ne sait jamais s’il faut rire ou pleurer, mais le trouble ressenti est savoureux. Et si le canular n’avait pas été éventé, il aurait été encore meilleur."
    Julie Welter (article entier disponible dans L'express Style n°3132, page 80)
  • VSD
    VSD
    3 étoiles
    " Ce faux documentaire excessif, partiellement raté, demeure fascinant par les questions qu'il pose sur les faux-semblants. "
    O.B. (article entier disponible dans VSD n°1768, page 66)

Notes de Prod.

Notes de Tournage...

17 Septembre 2010 - officialise le canular 'I'm Still Here' avec

a officialisé le caractère fictionnel de son documentaire I'M Still Here, lors d'un entretien accordé au quotidien de référence The New York Times. L'acteur et réalisateur américain a levé un secret de Polichinelle autour de son film qui suit la reconversion de son beau-frère et comédien en rappeur.


A propos du film

Le film met en avant la performance d’acteur de : toujours convaincant, passionnant à suivre, aussi repoussant que charmant et incroyablement investi dans son interprétation de chanteur de hip hop.

Tout au long du film, nous donne plusieurs indices sur ses réelles intentions, notamment dans ses choix filmiques : la caméra est utilisée de façon très crue et amatrice au début alors qu’elle devient de plus en plus sophistiquée. De plus, le réalisateur souligne qu’il n’a voulu duper personne, l’idée d’un « canular » ne lui a jamais traversé l’esprit : son projet était de mettre en avant la désintégration de la célébrité ainsi que les rouages du système hollywoodien.

Les avis sur le film I'm still here