Il divo

    en DVD le 01 Juillet 2009
La divine comédie du pouvoir
Un film de avec , , , ,
Titre original : IL DIVO (Italie)
Genre : Drame - Duree : 1H50 mn
Distributeur : Studio Canal - Editeur DVD : Studio Canal Video
Sortie à la Vente en DVD le 01 Juillet 2009
Sortie en salles le 31 Décembre 2008
Année de production : 2008
Présenté en Sélection Officielle au Festival de Cannes le 23 Mai 2008
Avis spectateurs : 3 étoiles 2.55 / 5 (69 notes)

Résumé de Il divo

À Rome, à l’aube, quand tout le monde dort, il y a un homme qui ne dort pas. Cet homme s’appelle Giulio Andreotti. Il ne dort pas car il doit travailler, écrire des livres, mener une vie mondaine et en dernière analyse, prier.
Calme, sournois, impénétrable, Andreotti est le pouvoir en Italie depuis quatre décennies. Au début des années quatre-vingt-dix, sans arrogance et sans humilité, immobile et susurrant, ambigu et rassurant, il avance inexorablement vers son septième mandat en tant que président du Conseil.
À bientôt 70 ans, Andreotti est un gérontocrate qui, à l’instar de Dieu, ne craint personne et ne sait pas ce qu’est la crainte obséquieuse. Habitué comme il l’est à voir cette crainte peinte sur le visage de tous ses interlocuteurs. Sa satisfaction est froide et impalpable. Sa satisfaction, c’est le pouvoir. Avec lequel il vit en symbiose. Un pouvoir comme il l’aime, figé et immuable depuis toujours. Où tout, les batailles électorales, les attentats terroristes, les accusations infamantes, glisse sur lui au fil des ans sans laisser de trace. Il reste insensible et égal à lui-même face à tout. Jusqu’à ce que le contre-pouvoir le plus fort de ce pays, la Mafia, décide de lui déclarer la guerre. Alors, les choses changent. Peut-être même aussi pour l’inoxydable et énigmatique Andreotti.
Mais, et c’est là la question, les choses changent ou n’est-ce qu’une apparence ?
Une chose est certaine : il est difficile d’égratigner Andreotti, l’homme qui mieux qu’aucun de nous, connaît la façon de se mouvoir dans le monde.
Biographique.

Prix du jury au Festival de Cannes 2008.

Acteurs et Actrices de Il divo

Photos de Il divo (19)

Critiques

Moyenne : 3 étoiles (3.09 / 4)
Comme au Cinema 4 étoiles
Elle 4 étoiles
Le Figaro 4 étoiles
brazil 4 étoiles
Studio Magazine 4 étoiles
Positif 4 étoiles
Le Monde 4 étoiles
Première 4 étoiles
Positif 4 étoiles
VSD 4 étoiles
Télérama 3 étoiles
Le Monde 3 étoiles
Ouest France 3 étoiles
Paris Match 3 étoiles
Le Figaro 3 étoiles
Le Journal du Dimanche 3 étoiles
Le Nouvel Observateur 3 étoiles
A Nous Paris 3 étoiles
Le Journal du Dimanche 3 étoiles
Télé7Jours 2 étoiles
Libération 2 étoiles
Télérama 2 étoiles
Les Inrocks 1 étoiles
Les Cahiers du Cinéma 1 étoiles

Voir en détail

Avis des Spectateurs

Moyenne : 3 étoiles (2.55 / 5)
15 avis 4 étoiles
24 avis 3 étoiles
14 avis 2 étoiles
16 avis 1 étoiles

Caractéristiques du DVD

Image : DVD 9 - Couleur - 16/9 compatible 4/3 – Format 2.35
Durée : 1h53
Son : Italien 5.1 & 2.0 – Français 5.1 & 2.0
Sous-titres : Français

Bonus :
- Making Of (30 min)
- Sujet sur les Effets Spéciaux (7min)
- Scènes coupées (11 min)
- Interviews (11 min)

Notes de Prod. de Il divo

Notes de Jean-Noël Schifano

Il Divo, du Napolitain , confirme ce que j’ai écrit ailleurs : en Italie, pour tout artiste, tout écrivain, tout penseur, la question n’est pas comme en France « Comment aimer ? », mais bien « Comment gouverner ? ». Sorrentino, entre fascination et détestation, donne ici le portrait de

Note du metteur en scène

Giulio Andreotti, l’homme politique le plus important que l’Italie ait connu ces cinquante dernières années, a le charme de l’ambiguïté et une psychologie complexe et inextricable au point d’avoir intrigué tout le monde au fil des ans. Quand j’ai commencé à me documenter sur Andreotti, parce que j’avais envie de faire un film sur lui depuis toujours, je suis tombé sur une littérature considérable et contradictoire qui m’a littéralement donné le vertige. Pendant longtemps, j’ai pensé que tout ce « matériel » ne pourrait jamais converger vers une même ligne directrice, comme l’exigent les règles d’un film. En outre, cette image d’Andreotti comme quintessence de l’ambiguïté, c’est ainsi qu’il est perçu par les chercheurs, les journalistes et les citoyens italiens, est aussi une caractéristique avec laquelle il a toujours joué et spéculé.

Entretien avec Paolo Sorrentino

Les cinéastes italiens ont toujours et de tout temps raconté l’Italie. Dans vos films, racontez-vous l’Italie du Sud ou l’Italie en général ? Vous considérez-vous comme un cinéaste du Sud ? Vous inscrivez-vous dans la tradition des cinéastes politiques comme Rosi, Rossellini, etc... ?

Contexte Historique

11 mars 1978 - 20 mars 1979. Quatrième Gouvernement Andreotti.

16 mars 1978. Aldo Moro, président de la Démocratie Chrétienne, est enlevé par les Brigades Rouges.

9 mai 1978. Le cadavre d’Aldo Moro est retrouvé via Caetani.

8 juillet 1978. Sandro Pertini devient le septième président de la République.

Les Personnages Importants

GIULIO ANDREOTTI

Né à Rome le 14 janvier 1919, Giulio Andreotti est un homme d’État et un homme politique de renommée internationale, considéré comme étant l’un des principaux représentants de la Démocratie Chrétienne. Diplômé en Droit, il a reçu 11 distinctions de docteur honoris causa, fait une carrière journalistique et publié de nombreux livres.

Dernières news à propos de Il divo

Réagir sur Il divo