Jack le chasseur de géants

    en DVD le 31 Juillet 2013
Un film de , avec , , , , ...
Titre original : JACK THE GIANT KILLER (Etats-Unis)
Genre : Fantastique, Aventure - Duree : 1H46 mn
Distributeur : Warner Bros - Editeur DVD : Warner Home Vidéo
Sortie à la Vente en DVD le 31 Juillet 2013
Sortie Blu-Ray le 31 Juillet 2013
Sortie en salles le 27 Mars 2013
Année de production : 2012
Film à partir de 12/14 ans
Avis spectateurs : 3 étoiles 2.55 / 5 (130 notes)

Résumé de Jack le chasseur de géants

Lorsqu'un jeune fermier ouvre par inadvertance la porte entre notre monde et celui d'une redoutable race de géants, il ne se doute pas qu'il a ranimé une guerre ancienne… Débarquant sur Terre pour la première fois depuis des siècles, les géants se battent pour reconquérir leur planète et le jeune homme, Jack (), doit alors livrer le combat de sa vie pour les arrêter. Luttant à la fois pour le royaume, son peuple et l'amour d'une princesse courageuse, il affronte des guerriers invincibles dont il s'imaginait qu'ils n'existaient que dans les contes. L'occasion, pour lui, de devenir une légende à son tour.
Remake de Jack Le Tueur De Géants - version adulte du conte ’Jack et le haricot magique’.

Acteurs et Actrices de Jack le chasseur de géants

Photos de Jack le chasseur de géants (58)

Critiques

Moyenne : 1 étoiles (1.43 / 4)
20 Minutes 3 étoiles
StudioCinélive 2 étoiles
Ouest France 2 étoiles
Le Journal du Dimanche 2 étoiles
Metro 2 étoiles
Technikart 1 étoiles
Télérama 1 étoiles
Le Figaro 1 étoiles
Libération 1 étoiles
Le Parisien 1 étoiles
Le Monde 1 étoiles
Les Fiches du cinéma 1 étoiles
Première 1 étoiles
VSD 1 étoiles

Voir en détail

Avis des Spectateurs

Moyenne : 3 étoiles (2.55 / 5)
32 avis 4 étoiles
28 avis 3 étoiles
49 avis 2 étoiles
21 avis 1 étoiles

Caractéristiques du DVD

Bonus DVD
- Scènes Coupées
- Bêtisier
Bonus Blu-Ray
- "Deviens un Chasseur de Géants" : Parcourez le haricot magique en compagnie de Nicolas Hoult et découvrez des vidéos exclusives afin de devenir un véritable chasseur de géants !
- Scènes Coupées
- Bêtisier

Notes de Prod. de Jack le chasseur de géants

Notes de tournage

23 septembre 2009 - Bryan Singer va tuer des géants

Depuis quelques temps, Bryan Singer n’en finit plus de multiplier les annonces (un remake d’Excalibur par ici, une adaptation de Battlestar Galactica par là), à tel point que l’on se demandait où en était son remake de jack le tueur de géants… Et bien nous voilà heureux et ravis : monsieur le Producteur va bel et bien se lancer dans l’aventure.

Lieux de tournage : Royaume Uni

Dans JACK LE CHASSEUR DE GÉANTS, la campagne bucolique de Cloister tranche avec les paysages plus escarpés de Gantua, qui s’inspirent tous des lieux que Nick Fulton, le régisseur d’extérieurs, a repérés au Royaume-Uni. « Je voulais que ces mondes, bien que stylisés, soient tous deux ancrés dans la réalité, et du coup, je me suis servi de ces endroits qui avaient déjà beaucoup à offrir d’un point de vue esthétique et historique. Nous avons toujours essayé de nous appuyer sur des espaces naturels qui existaient vraiment », raconte Singer.

Des costumes qui reflètent la thématique fantastique

En écho à l’atmosphère choisie par Singer pour l’esthétique générale du film, la chef costumière Joanna Johnston a pu laisser s’exprimer sa créativité pour la garde-robe. « En jouant avec une perspective plus contemporaine, j’ai trouvé des pièces qui rappelaient les habits du XIIème siècle – par exemple des capuchons et de grandes capes. Ainsi, j’ai affublé Nick d’un haut à capuche et d’une veste en cuir avec une sorte de tee-shirt en-dessous. Ça devait rendre très bien sans paraître trop classe ou apprêté, car il fallait garder à l’esprit que Jack vient d’un milieu modeste. Avec un pantalon qui pendouille et d’épaisses bottines, il ressemble à quelqu’un de cette époque sans être complètement différent des gosses d’aujourd’hui », précise-elle encore.

Le plant de haricot

À la fois symbole et plateau de cinéma à part entière, le plant de haricot est au cœur de l’histoire et constitue l’une des pièces maîtresses du film. Sa fabrication a été un tour de force artistique : il se compose de contreplaqué, de mousse, de plâtre, de caoutchouc... et d’effets visuels. « Il était en deux parties, une de chaque côté du plateau, mais pas aussi profond qu’il y paraît à l’écran », raconte Singer. « Ainsi, quand Jack et Elmont font de la tyrolienne en glissant d’un côté à l’autre, ils parcourent en réalité une sacrée distance. Les acteurs étaient reliés à un câble pour leur sécurité, mais, oui, ils ont effectué cette cascade eux-mêmes ».

Cascades et effets

Pour respecter la volonté de Singer d’utiliser des éléments réels, Dominic Tuohy, le superviseur effets spéciaux, raconte : « Nous avons tenté d’introduire autant d’effets ‘réels’ que possible », et il donne l’exemple de la tige de haricot qui se met à pousser dans la maison de Jack et la traverse de part en part, ou encore la scène de l’ultime bataille dans laquelle les humains se mesurent aux géants au château de Cloister.

L’esthétique du film : Imaginez le XIIème siècle...ou presque

« Nous avons légèrement forcé le trait », explique Gavin Bocquet, le chef décorateur. « Nous nous trouvons à une époque médiévale, mais pas historiquement identifiable. Cloister était censé être l’archétype du hameau anglais, mais nous en avons proposé une relecture fantasmée parce que nous savions que les gens de l’époque n’y vivaient pas aussi confortablement que nous le décrivons. On peut dire que c’est une variation historique un peu fantaisiste dans laquelle tout est quelque peu embelli ».

Notes de production

Comme tout le monde, le réalisateur et producteur a été nourri, enfant, de contes et d’histoires fantastiques qui parlent du bien et du mal, de voyageurs intrépides qui cherchent fortune ou qui défendent leur vie dans un monde peuplé de créatures monstrueuses et de bêtes féroces.

Le héros et la jeune femme

Jack et Isabelle ont bien des choses en commun, à commencer par un désir de découvrir le monde, alors que leurs vies, tout en étant diamétralement opposées, ne leur accordent que peu de liberté. C’est pourquoi le film intercale, dès le début, des scènes dans lesquelles Jack se fait réprimander par un oncle sévère, et d’autres où Isabelle est sermonnée par son père – et tous deux pour le même tort : ils sont d’incorrigibles rêveurs.

Un homme, un vrai

Si c’est l’aventure que recherche la princesse, elle la trouve sans aucun doute la nuit où elle se faufile hors du palais. Elle se rend à cheval jusqu’à la masure de Jack et lui demande si elle peut s’abriter d’un violent orage. Elle arrive juste à temps pour voir un des haricots magiques que Jack a rapportés du marché se transformer en un plant gigantesque. Ses branches déployées soulèvent la pauvre habitation jusqu’au ciel, embarquant la princesse par la même occasion. D’où l’expédition de sauvetage menée par le chevalier du roi, Elmont, pour la ramener.

Les géants

Les géants n’ont pas choisi d’habiter à Gantua : ils y vivent en exil, loin de la Terre où ils étaient autrefois libres de commettre toutes les horreurs inimaginables. Car le seul passage qui reliait autrefois ces deux mondes a été détruit depuis longtemps. L’événement remonte à un millier d’années et ils n’ont toujours pas décoléré. Mais l’heure du règlement de comptes approche.

Dernières news à propos de Jack le chasseur de géants

Réagir sur Jack le chasseur de géants