CommeAuCinema

L'assassin

    en DVD le 06 Mars 2013
Un film d' avec ,
Titre original : L'ASSASSINO (Italie)
Genre : Comedie, Policier - Duree : 1H45 mn
Distributeur : Carlotta Films
Sortie à la Vente en DVD le 06 Mars 2013
Sortie Blu-Ray le 06 Mars 2013
Sortie en salles le 20 Juin 2012
(Reprise, Première sortie en Août 1965)
Année de production : 1961
Présenté en Sélection Officielle, section Cannes Classics au Festival de Cannes le 20 Mai 2011
Avis spectateurs : 2 étoiles 2.16/5 (63 notes)
Le film est présenté dans le cadre de Cannes Classics lors du 64ème Festival International Du Film De Cannes 2011

Résumé du film L'assassin

Alfredo Martelli, un antiquaire romain, est arrêté à son domicile et emmené au commissariat. En attendant d’être interrogé, il se demande ce que lui veut la police et se souvient, par épisodes, de son attitude peu scrupuleuse à divers moments de sa vie. Enfin reçu par le commissaire, Martelli apprend que son ancienne maîtresse a été retrouvée morte. Les autorités sont persuadées qu’il est l’assassin. Accablé par les preuves, l’antiquaire sent peser sur lui le poids de la culpabilité…

Bande annonce

Galerie Photos ( 12 photos )

  • L'assassinL'assassinL'assassinL'assassin
  • L'assassinL'assassinL'assassin
  • L'assassinL'assassin
  • L'assassinL'assassin
  • L'assassin

Critiques : L'assassin 2 étoiles

  • Les Inrocks
    Les Inrocks
    2 étoiles
    " La certaine modernité du film, nue et froide, contrebalance de loin en loin son intrigue plan-plan. "
    V.O. (article entier disponible dans

Caractéristiques du DVD

Nouveau Master Restauré Haute Définition / VOSTF
Inclus suppléments inédits :
- Petri par Paola (16 min)
Paola Pegoraro Petri, épouse d', et Jean A. Gili, historien du cinéma italien, racontent la production de L'Assassin, de la genèse du projet à la confrontation avec la censure.

-Coupable innocence (17 min)
Jean A. Gili explique pourquoi le premier film d' incarne la société italienne d'après-guerre et contient déjà l'essence de son cinéma.

Notes de Prod.

Entre film noir et comédie de l'absurde, une étude du pouvoir policier et de la culpabilité humaine

Porté de façon troublante par , L'Assassin relate les tourments psychologiques d’un individu acculé par une « présomption de culpabilité ». À travers une intrigue policière conventionnelle, dépeint une Italie asphyxiée par les rouages de la bureaucratie et du pouvoir policier, prise dans un climat de paranoïa latente. Le cinéaste dut lui-même affronter les censeurs, gênés qu’on présente ainsi les autorités et qui lui demandèrent d’apporter au film près de 90 modifications ! Mais au-delà du thème, cette œuvre contestataire fait une proposition cinématographique saisissante et résolument moderne. L’atmosphère imprégnée de doux surréalisme, l’éblouissante composition plastique des plans et la construction complexe du récit en flashbacks évoquent deux grands films tournés la même année : La Nuit de Michelangelo Antonioni et A Bout De Souffle de Jean-Luc Godard. Premier long-métrage d’, L'Assassin possède déjà le panache des chefs-d’œuvre les plus connus du réalisateur visionnaire d’Enquête Sur Un Citoyen Au-dessus De Tout Soupçon.

À propos de la restauration

La restauration numérique de L'Assassin a été réalisée à partir du négatif original et, pour les première et dernière bobines, d’une copie lavande d’époque car le négatif original était incomplet. Les deux éléments ont été numérisés en résolution 2K.

Les avis sur le film L'assassin