L'Attente
Genre : Drame - Durée : 1H40 mn
Sortie en salles le 16 Décembre 2015
Presse
Spectateurs

Résumé du film

Dans les grands salons d'une ancienne villa marquée par le temps, Anna, touchée par le deuil soudain, passe ses journées dans la solitude. La campagne sicilienne, sauvage et d'une grande beauté, entoure la maison et l'isole tandis que le brouillard se lève lentement sur les flancs de l'Etna.
Seuls les pas de Pietro, l'homme à tout faire, rompent le silence.

À l'improviste arrive Jeanne, la petite amie de Giuseppe, le fils d'Anna, qu'il a invitée à venir passer quelques jours en Sicile. Anna ignorait l'existence de Jeanne et Giuseppe est absent. Il va revenir bientôt, très bientôt…c'est ce que dit Anne à Jeanne. Les jours passent, les deux femmes apprennent lentement à se connaître et attendent ensemble le jour de Pâques, où Giuseppe rentrera pour la procession.

Titre original : L'ATTESA (Italie)
Duree : 1H40 mn
Sortie en salles le 16 Décembre 2015
Année de production : 2015
Votre avis sur ce film ?
Ma note :
Exprimez-vous
un peu chiant, j'ai préféré star wars
le cinéma français c'est pas trop ça encore
0 1 3 Commenter
le 18 décembre 2015 à 21:48
C'est un peu rapide de catégoriser comme ca le Cinema français. Il y a eu des films sublimes cette années (Ni le ciel ni la terre, Margueritte..)

J'ai trouvé que ce film avait beaucoup de qualités et puis c'est toujours un plaisir de voir Lou de Laage. Elle est sublime comme toujours!
0 0 Répondre
le 18 décembre 2015 à 21:55
@Fellini J'ai le droit de pensé ce que je veut! Je trouve le cinéma français c'est plus chiant que les films genre Spectre c'est tout
0 0 Répondre
le 18 décembre 2015 à 21:56
en même temps entre Aladin et les Tuche 2 qui vont arriver, j'ai mal à mon cinéma français...
0 0 Répondre
le 21 décembre 2015 à 11:19

Bande-annonce

Critiques

  • ★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★

En savoir plus sur L'Attente

Notes de Production

Tout a commencé par un souvenir d’enfance. C’est la nuit, une foule envahit les rues de mon village. On entend des cris, des pleurs, la tension monte et gagne tout le monde si bien qu’à un moment donné, le simulacre porté en procession cesse d’être une statue sculptée dans le bois et devient quelque chose de réel pour chacune des personnes présentes.

C’est comme si le partage intense d’une expérience, d’une pensée, > Plus
Remonter