L'Écume des jours
Presse
Spectateurs

Résumé du film

L’histoire surréelle et poétique d’un jeune homme idéaliste et inventif, Colin, qui rencontre Chloé, une jeune femme semblant être l’incarnation d’un blues de Duke Ellington. Leur mariage idyllique tourne à l’amertume quand Chloé tombe malade d’un nénuphar qui grandit dans son poumon. Pour payer ses soins, dans un Paris fantasmatique, Colin doit travailler dans des conditions de plus en plus absurdes, pendant qu’autour d’eux leur appartement se dégrade et que leur groupe d’amis, dont le talentueux Nicolas, et Chick, fanatique du philosophe Jean-Sol Partre, se délite.

D'après
César 2014 des Meilleurs Décors pour Stéphane Rozenbaum
Nationalité : France
Duree : 2H5 mn
Sortie à la Vente en VOD/DVD le 27 Août 2013
Sortie en salles le 24 Avril 2013
Année de production : 2012
Votre avis sur ce film ?
Ma note :
Exprimez-vous

Critiques

  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★

Actu à propos de L'Écume des jours

The We and I : Virée dans l'adolescence du Bronx (Test DVD)

The We and I : Virée dans l'adolescence du Bronx (Test DVD)

Michel Gondry est définitivement un réalisateur éclectique et en même temps immédiatement reconnaissable par son imagination pétillante.Après avoir exploré l'anthropologie dans Human Nature, les rêves et les souvenirs dans Eternal sunshine of the spotless mind et La science des rêves puis joué les nostalgiques dans Soyez sympas, rembobinez, le cinéaste offrira bientôt sa propre vision très attendue de L'Écume des jours, d'après le grand classique de Boris Vian. Entre temps, il s'intéresse également à l'adolescence du Bronx dans The We and the I, sorti dans les bacs ce mois-ci. (30/01/2013) > Suite
Premières images de L'Écume des jours de Gondry ! (photos)

Premières images de L'Écume des jours de Gondry ! (photos)

Ce week-end, le site du journal Le Monde a eu le privilège de dévoiler en avant-première les douze premières images officielles de la transposition cinématographique du roman de 1947 de Boris Vian par Michel Gondry, L'Écume des jours ! (11/06/12) > Suite
Trois nouveaux interprètes rejoignent L'Ecume des jours de Michel Gondry

Trois nouveaux interprètes rejoignent L'Ecume des jours de Michel Gondry

Quelques jours avant le début de son tournage, L'Écume des jours de Michel Gondry se concrétise du côté de sa distribution. D’après l’hebdomadaire spécialisé Screen International, Alain Chabat, Philippe Torreton et Natacha Regnier donneront la réplique à Romain Duris ou encore Audrey Tautou dans cette adaptation du célèbre roman de Boris Vian, paru en 1947. (4 Avril 2012) > Suite

En savoir plus sur L'Écume des jours

Entretien avec Michel Gondry

Quand avez-vous lu L’Écume des jours pour la première fois ?

À l’adolescence. Mon grand frère l’avait lu en premier, et nous avait dit, à nous ses cadets, de le lire à notre tour. Sans doute avait-il commencé par J’irai cracher sur vos tombes et les livres plus ou moins érotiques que Vian avait signés d’un pseudo, Vernon Sullivan. Et qu’ensuite, il avait voulu découvrir le reste de son œuvre... On n’écoutait pas les chansons de , à la maison. Il y avait un rejet de la chanson française « à textes ». Mais on écoutait Duke Ellington, que mon père aimait beaucoup. Et aussi Serge Gainsbourg. Et Vian, sans qu’on le sache à l’époque, était un peu le lien entre eux deux... Difficile de savoir ce qu’il reste de ma première lecture, de faire la part du souvenir réel et du souvenir reconstitué. Une image : la boucherie à la patinoire... Le sentiment que le livre appartient à une tradition du roman d’amour où l’on perd l’être aimé. Et puis cette idée, une idée de cinéma que j’ai eue bien avant d’être réalisateur : la couleur qui laisse peu à peu la place au noir et blanc. J’ai relu L’Écume des jours deux ou trois fois par la suite, avant de penser à en faire un film.

Romain Duris est Colin

Qu’est-ce qui vous a intéressé dans le projet de L'écume Des Jours ?

D’abord l’univers de et la magie de son imaginaire. Nous sommes de la même génération, et je connais ses clips et ses premiers films, et on peut dire que c’est un artiste hors normes dans le cinéma français, et même mondial. J’ai moi-même suivi des études d’arts plastiques et je suis donc particulièrement sensible aux projets de fabrication « artisanale » qui ont des idées de décors très originales. Du coup, mettre un pied dans cet univers et rencontrer Michel étaient importants pour moi.

Gad Elmaleh est Chick

Qui est Chick, le personnage que vous incarnez dans le film ?

C’est avant tout le meilleur ami de Colin. C’est un personnage qui me passionne beaucoup parce qu’il est assez lunaire et poétique. Et, bien entendu, il a une addiction pour Jean-Sol Partre - transposition de Sartre dans le roman de . Du coup, c’est un être d’une grande profondeur intellectuelle, puisqu’il est accro à un philosophe, tout en se comportant comme le fan de base d’une star de la chanson ! Il a même des posters de Jean-Sol Partre chez lui !

Audrey Tautou est Chloé

Quelle a été votre réaction lorsqu’on vous a proposé le projet de L'écume Des Jours ?

Je n’ai pas du tout hésité parce que j’avais lu le roman quand j’étais adolescente et que c’était devenu mon livre de chevet. Du coup, lorsqu’on m’a offert la possibilité d’interpréter Chloé sous la direction de - dont on pouvait sentir qu’il correspondait parfaitement à cet univers -, j’ai été enthousiaste. Je me suis dit que je n’avais pas eu la chance de jouer Juliette, mais que j’allais me rattraper avec Chloé ! (rires)

Omar Sy est Nicolas

Comment êtes-vous arrivé sur ce projet ?

Il se trouve que j’étais parti pour être en vacances au moment où le film s’est tourné et que m’a appelé pour me parler du rôle de Nicolas. Au départ, il l’avait proposé à Jamel Debbouze qui n’était pas disponible parce qu’il allait réaliser son propre film. J’étais tellement enthousiaste à l’idée de participer à un projet de que j’ai remis mes vacances à plus tard ! (rires)

Entretien avec Luc Bossi

Comment avez-vous été amené à co-écrire et produire L'écume Des Jours ?

J’ai lu le livre à l’adolescence, et ce n’est que plus tard que je me suis rendu compte à quel point L’Écume des jours était l’un des romans les plus visuels de la littérature française : sa dimension fantastique, son histoire d’amour tragique offraient une belle matière cinématographique. J’ai contacté en 2007 Nicole Bertolt qui représente les ayants-droits, dont Ursula Kübler, la deuxième épouse de (décédée en janvier 2010) et Patrick Vian, le fils de l’écrivain. Ils étaient évidemment très attentifs à ce qu’on respecte le travail du romancier. Plus précisément, l’une des conditions de leur accord était qu’on soit fidèle au roman : j’ai écrit une première version du scénario pour leur montrer mes intentions. Nicole était aussi convaincue qu’il fallait un cinéaste de tout premier plan et je lui ai parlé très vite de . Je ne peux pas dire que j’ai proposé le projet à Michel : dès que je l’ai rencontré, il m’a dit qu’il avait toujours voulu faire ce film, et qu’il poursuivrait toujours ce projet... C’était une conjonction d’envies. Michel venait de finir une grosse production hollywoodienne The Green Hornet, il avait envie de tourner en France et L'écume Des Jours lui permettait de réaliser d’une certaine façon une synthèse de son œuvre, car une partie de son travail avait été marquée par .

Notes de Production

12 Août 2011 - Audrey Tautou + Michel > Plus
Remonter