CommeAuCinema

L'héritage

    en DVD le 12 Avril 2007
Un voyage dans les montagnes de Géorgie… en héritage.
Un film de et avec George Babluani, , , (France)
Genre : Drame - Duree : 1H30 mn
Distributeur : MK2 - Editeur DVD : MK2 Editions
Sortie à la Vente en DVD le 12 Avril 2007
Sortie en salles le 20 Septembre 2006
Avis spectateurs : 3 étoiles 2.6/5(91 notes)

Résumé du film L'héritage

Jean, Céline et Pat arrivent à Tiblissi pour prendre possession d’un héritage. Accompagnés de leur traducteur, Nikolaï, ils rencontrent dans le bus qui les conduit vers la montagne, un vieillard et son petit-fils. Ceux-ci transportent un cercueil vide. Les deux hommes se rendent chez le clan ennemi, où le grand-père doit être sacrifié pour que cessent les rivalités entre leurs familles...

Bande annonce et vidéos (2 vidéos )

Galerie Photos ( 14 photos )

  • L'héritage
  • L'héritage
  • L'héritage
  • L'héritage
  • L'héritage
  • L'héritage
  • L'héritage
  • L'héritage
  • L'héritage
  • L'héritage
  • L'héritage
  • L'héritage
  • L'héritage
  • L'héritage

Les avis sur le film L'héritage

 

    Notre critique : L'héritage

      Un voyage dans les montagnes de Géorgie… en héritage.

    • Comme Au Cinema
      Comme Au Cinema
      0 étoile
      L’héritage n’est pas tant le bien matériel qui amène trois français à se rendre à Tbilissi en Géorgie, que les fortes traditions géorgiennes, basées sur des codes d’honneur et transmises de génération en génération. Cet héritage-là, le trio d’hexagone va apprendre à le connaître à ses dépens, aux côtés de son traducteur et grâce - ou à cause - d’une rencontre fortuite avec un vieillard et son petit-fils. Le grand-père, investi d’une mission salvatrice pour sa famille, se rend dans le clan ennemi pour se sacrifier et mettre fin aux rivalités. Patricia, Jean et Céline n’ont aucun scrupule à s’immiscer dans le règlement de compte, équipés d’une caméra.

      Dans ce film, Témour et Gela Babluani dénoncent l’intolérance des étrangers dont les actes irréfléchis entraînent des conséquences dramatiques sur la vie des autochtones. Les Français sont l’incarnation parfaite de tous ces touristes irrespectueux qui piétinent la culture du pays dans lequel ils s’expatrient. Les réalisateurs, eux-mêmes Géorgiens, ont également voulu dépeindre les multiples visages de leur pays natal. Celui que l’on montre aux touristes avec les hôtels et restaurants de luxe et l’autre facette d’un pays pauvre frappé, de surcroît, par une guerre civile.

      Les Babluani nous offrent une photographie et des cadrages magnifiques. Nous voyageons au fil des paysages pittoresques, accompagnés par une musique envoûtante aux couleurs locales. Si la nature nous touche et appelle à la contemplation, les humains nous laisse perplexes. Les interprétations manquent de nuance entre un Stanislas Merhar, toujours à fleur de peau, un George Babluani arborant une tête de chien battu du début à la fin, et une Olga Legrand dont les répliques sonnent faux. Si bien que l’on suit leur périple de loin sans se sentir vraiment impliqué dans cette histoire qui, par ailleurs, aurait pu être émouvante.

    Critiques : L'héritage 3 étoiles

    • Le Monde
      Le Monde
      3 étoiles
      " (…)Thriller sauvage sur fond de code d’honneur et de négation de la civilisation. "
      Jean-Luc Douin (article entier disponible sur le site du Monde)
    • Télérama
      Télérama
      3 étoiles
      " S’il manque parfois de rythme, ce portrait croisé d’hommes prisonniers de codes d’honneur sanguinaires et d’étrangers innocemment rapaces a le mérite d’aller au-delà du simple constat d’incommunicabilité."
      Mathilde Blottière (article entier disponible sur le site de Télérama)
    • Le Parisien
      Le Parisien
      3 étoiles
      " Un film fort, âpre, mais poignant de sincérité (…) "
      Alain Grasset (article entier disponible dans Le Parisien du 20/09/2006)
    • TéléCinéObs
      TéléCinéObs
      3 étoiles
      " (…) un entre-deux âpre et haletant. "
      M.-E.R. (article entier disponible dans TéléCinéObs)
    • Score
      Score
      3 étoiles
      " (…) La mise en scène démonstrative et une morale de comptoir atténuent le discours sur le poids des responsabilités individuelles. "
      Alex Masson (article entier disponible dans Score n°22, page 99)

    Caractéristiques du DVD

    Image : DVD 9 - 16/9 compatible 4/3 - Format 2.35
    Son : V.O. française/géorgienne
    Sous-titres : Français.

    Bonus :
    - La tribu Babluani : Entretiens avec George et Temur Babluani
    - Bandes annonces

    Notes de Prod.

    Note de Témour Babluani

    Une volonté de rompre avec le désespoir, avec cet étouffement infini, qui me suit, me court après, qui ne me lâche pas, depuis que j’ai appris à être un homme… Le passage dans un monde violent, les crimes prémédités… C’est un enfant, un enfant pas comme les autres, un enfant responsable, naïf mais conscient, fier… Face à la vie, face au destin que l’on finit par accepter…
    Un autoportrait, pas une autocritique… Un autoportrait avec des couleurs pâles, passées… Une volonté de repeindre.

    L’héritage de Témour et Gela Babluani, ou l’autre Géorgie

    La Géorgie est un pays déconcertant. Sans doute est-elle membre du Conseil de l’Europe avec ses deux voisins, l’Arménie et l’Azerbaïdjan, concernée comme eux par la politique des « nouveaux voisinages » de l’Union. La capitale, Tbilissi, avec ses nouveaux commerces ou hôtels de luxe et ses bars du centre ville, où se pressent tard dans la nuit les expatriés en poste, les constructeurs d’oléoducs et les nouveaux riches géorgiens, peut encore faire illusion. La douceur du climat, la proverbiale hospitalité des Géorgiens prompts à partager leurs vins aux arômes si spécifiques, la beauté des monuments ont toujours fasciné le voyageur étranger.

    Note

    Tourné dans de sublimes paysages géorgiens, L'Héritage est un road movie brillant et juste, interprété entre autres par George Babluani, et . Après l'inoubliable 13-tzameti, , en association avec son père, Temur, signe ici un hymne à la tolérance et au respect de l'autre, en dépit du choc des cultures.