CommeAuCinema

L'illusionniste

    en DVD le 09 Février 2011
Un film de - D'après un scénario original de (France)
Genre : Animation, Comedie Dramatique - Duree : 1H20 mn
Distributeur : Pathé Distribution - Editeur DVD : Fox Pathé Europa (FPE)
Sortie à la Vente en DVD le 09 Février 2011
Sortie Blu-Ray le 09 Février 2011
Sortie en salles le 16 Juin 2010
Année de production : 2008
Avis spectateurs : 3 étoiles 2.7/5 (132 notes)
César 2011 du meilleur film d'animation

Résumé du film L'illusionniste

À la fin des années 50, une révolution agite l’univers du music-hall : le succès phénoménal du rock, dont les jeunes vedettes attirent les foules, tandis que les numéros traditionnels - acrobates, jongleurs, ventriloques - sont jugés démodés. Notre héros, l’illusionniste, ne peut que constater qu’il appartient désormais à une catégorie d’artistes en voie de disparition. Les propositions de contrats se faisant de plus en plus rares, il est contraint de quitter les grandes salles parisiennes et part avec ses colombes et son lapin tenter sa chance à Londres. Mais la situation est la même au Royaume-Uni : il se résigne alors à se produire dans des petits théâtres, des garden-parties, des cafés, puis dans le pub d’un village de la côte ouest de l’Écosse, où il rencontre Alice, une jeune fille qui va changer sa vie à jamais.
L’illusionniste présente ses tours devant les villageois enthousiastes, ravis de célébrer ainsi l’arrivée de l’électricité sur leur île isolée. Alice, stupéfaite, croit à la réalité des petits miracles du prestidigitateur. Elle le suit jusqu’à Edimbourg et s’occupe de son appartement pendant qu’il travaille dans un petit théâtre. Enchanté par son enthousiasme, l’illusionniste la remercie en faisant apparaître comme par magie des cadeaux de plus en plus somptueux. Prêt à tout pour ne pas la décevoir, il ne peut se résoudre à lui avouer que les problèmes de la vie ne se résolvent pas d’un coup de baguette magique… et court à la ruine pour continuer à lui acheter ce qui lui fait envie. Mais Alice devient adulte et rencontre l’amour…
L’illusionniste comprend qu’il est temps que le numéro créé pour elle s’achève : il laisse son ultime spectatrice vivre sa vraie vie de femme, loin de ses tours de passe-passe, et part en la sachant heureuse.

Bande annonce et vidéos (6 vidéos )

Galerie Photos ( 31 photos )

  • L'illusionnisteL'illusionnisteL'illusionniste
  • L'illusionnisteL'illusionnisteL'illusionniste
  • L'illusionnisteL'illusionniste
  • L'illusionnisteL'illusionniste
  • L'illusionnisteL'illusionniste
  • L'illusionnisteL'illusionniste
  • L'illusionnisteL'illusionniste
  • L'illusionnisteL'illusionniste
  • L'illusionnisteL'illusionniste
  • L'illusionnisteL'illusionniste
  • L'illusionnisteL'illusionniste
  • L'illusionnisteL'illusionniste
  • L'illusionnisteL'illusionniste
  • L'illusionnisteL'illusionnisteL'illusionniste

Critiques : L'illusionniste 4 étoiles

  • Studio CinéLive
    Studio CinéLive
    4 étoiles
    "Une merveille ! "
    Véronique Trouillet (article entier disponible dans Studio CinéLive n°16, page 35)
  • Télérama
    Télérama
    4 étoiles
    " Cet Illusionniste est aussi tendre et contemplatif que les Triplettes étaient bouffonnes et inquiétantes. "
    Jérémie Couston (article entier disponible dans Télérama du 16 juin 2010)
  • Le Monde
    Le Monde
    4 étoiles
    " Sylvain Chomet truffe avec malice cette histoire sans paroles (où tout est bruitages) de références à l'oeuvre de Tati."
    Jean-Luc Douin (article entier disponible dans Monde du 16 juin 2010)
  • VSD
    VSD
    4 étoiles
    " Tati trouve, vingt-sept ans après sa mort, un de ses plus beaux rôles."
    Bernard Achour (article entier disponible dans VSD n°1712, page 56)
  • Le Parisien
    Le Parisien
    4 étoiles
    " Avec son refus du gag « efficace », le film s’adresse davantage aux adultes qu’aux enfants et se révèle un enchantement visuel doublé d’une histoire d’amour filial aussi délicate que mélancolique."
    M.S. (article entier disponible dans Le Parisien du 16 juin 2010)

Notes de Prod.

Sur le tournage de l'illusionniste

Le 3 Janvier 2008 - Une renaissance animée pour

On en sait un peu plus sur le prochain projet du talentueux réalisateur de Les Triplettes De Belleville, .
Il réalise en effet le long-métrage d’animation L' Illusionniste, dont le script est basé sur un scénario inédit de , que ce dernier avait abandonné.

A propos de L'illusionniste : Introduction

L'illusionniste est une lettre d’amour d’un père à sa fille. Ce père, c’est , génie français de la comédie reconnu dans le monde entier. Il écrivit l’histoire de L'illusionniste il y a plus de 50 ans, mais ne put la faire aboutir.
Son script, listé sous le nom de «Film Tati n°4» dormit longtemps dans les archives du Centre National de la Cinématographie, en attendant qu’un artiste le redécouvre et lui donne vie. La fille de Tati, Sophie Tatischeff, ne pouvait se résoudre à abandonner ce scénario si cher à son cœur. Mais encore fallait-il trouver le cinéaste qui accepterait de relever ce défi fou : faire revivre l’incomparable magie de et la présenter à une nouvelle génération de spectateurs.

A propos de L'illusionniste : Jacques Tati, Un aventurier du rire

Jacques Tatischeff, dit Tati (1907 - 1982) est considéré comme l’un des plus grands réalisateurs de tous les temps. S’il connaît une jeunesse privilégiée - ses ancêtres appartenaient à l’aristocratie russe - sa fantaisie naturelle, qui le pousse à rêver pendant les heures de cours ou à faire l’école buissonnière, est réprimée par son père, homme sévère, qui tient à ce que son rejeton travaille à ses côtés dans l’entreprise d’encadrement qu’il dirige. Jacques s’y résigne et s’adonne parallèlement à sa passion pour le rugby, auquel il s’est initié pendant un stage à Londres.

La genèse de L'illusionniste : De Jacques Tati à Sylvain Chomet

L'illusionniste, l’un des projets cinématographiques les plus étonnants de ces dernières années, est né d’une rencontre. Pendant la création de son film Les Triplettes De Belleville (qui fut unanimement salué dans le monde entier lors de sa sortie en 2003), le dessinateur, auteur et réalisateur eut envie de se référer à . «Il y a un moment dans le film où les triplettes regardent la télévision au lit» explique Chomet. «J’ai pensé que ce serait drôle de montrer ces personnages d’animation en train de regarder un extrait de film dans l’esprit de leur histoire, dans lequel le Tour de France joue un rôle important.

Techniques d’animation de L'illusionniste : 2D contre 3D

En dehors de la création du studio et du recrutement des artistes, animateurs et techniciens, l’un des principaux défis à relever était de mettre en place et d’organiser le flux des étapes de travail des différents départements, et la communication des informations nécessaires pour produire le style d’animation sophistiqué voulu par , qui reposait principalement sur le dessin 2D réalisé à la main.

Créer L'illusionniste

L'animatique

Le premier travail du personnel de Django Films a consisté à créer un “animatique“ (storyboard filmé) de l’ensemble du scénario, afin de fournir des références de dessins et de convaincre la succession Tati qu’on ne prenait pas de trop grandes libertés avec le projet. «Généralement, on ne demande qu’un story-board et quelques esquisses» explique Jean-pierre Bouchet, responsable du compositing, chargé d’assembler et de finaliser tous les éléments. «Mais Sylvain voulait que l’animatique soit émouvant et mette en avant les couleurs et le design des personnages afin de montrer l’ambition du projet et de laisser une impression marquante. Le travail de création de l’animatique a duré une année entière, mais il ne fait aucun doute qu’il a permis de gagner énormément de temps quand nous sommes passés à la réalisation du film lui-même.»

L'illusionniste : Notes de production

Rock Around the clock : A la manière de Chomet

Les bouleversements du monde du spectacle qui affectent le héros de L'illusionniste sont personnifiés par le groupe de rock Billy Boy and the Britoons. «Ses membres n’ont pas été inspirés par ceux d’un groupe précis» glousse Paul Dutton, le directeur de l’animation. «Mais certaines influences se sont insinuées. Le batteur ressemble au Ringo Starr des Beatles. Le premier guitariste pourrait être Buddy Holly et le bassiste un jeune John Lennon. Billy Boy est quant à lui un amalgame de toutes les idoles de la pop des années 50. Je me souviens que nous avons beaucoup observé le déhanchement d’Elvis Presley dans Le Rock Du Bagne, et que nous nous en sommes inspirés pour animer Billy Boy lorsqu’il se lance dans une chorégraphie outrancière, typique de cette époque.»

Les avis sur le film L'illusionniste