CommeAuCinema

La Cage dorée

    en DVD le 28 Août 2013
Un film de avec , , , , et (France)
Genre : Comedie - Duree : 1H30 mn
Distributeur : Pathé Distribution - Editeur DVD : Fox Pathé Europa (FPE)
Sortie à la Vente en DVD le 28 Août 2013
Sortie Blu-Ray le 28 Août 2013
Sortie en salles le 24 Avril 2013
Année de production : 2013
Avis spectateurs : 3 étoiles 3.03/5 (70 notes)
Prix du People's Choice Award pour le Meilleur Film Européen aux European Film Awards 2013

Résumé du film La Cage dorée

Dans les beaux quartiers de Paris, Maria et José Ribeiro vivent depuis bientôt trente ans au rez-de-chaussée d’un bel immeuble haussmannien, dans leur chère petite loge. Ce couple d’immigrés portugais fait l’unanimité dans le quartier : Maria, excellente concierge, et José, chef de chantier hors pair, sont devenus au fil du temps indispensables à la vie quotidienne de tous ceux qui les entourent. Tant appréciés et si bien intégrés que, le jour où on leur offre leur rêve, rentrer au Portugal dans les meilleures conditions, personne ne veut laisser partir les Ribeiro, si dévoués et si discrets. Jusqu’où seront capables d’aller leur famille, les voisins, et leurs patrons pour les retenir ? Et après tout, Maria et José ont-ils vraiment envie de quitter la France et d’abandonner leur si précieuse cage dorée ?

Bande annonce

Galerie Photos ( 16 photos )

  • La Cage doréeLa Cage doréeLa Cage dorée
  • La Cage doréeLa Cage doréeLa Cage dorée
  • La Cage doréeLa Cage doréeLa Cage dorée
  • La Cage doréeLa Cage doréeLa Cage dorée
  • La Cage doréeLa Cage doréeLa Cage doréeLa Cage dorée

Caractéristiques du DVD

Bonus
- A l'intérieur de La Cage Dorée (35 min) : le documentaire qui vous plonge au cœur du tournage
- Bêtisier (10 min)
- Scènes coupées (10 min)
- Essais Fado
- Galerie Photos
- Film Annonce

Notes de Prod.

Rencontre avec Ruben Alves

Comment en êtes-vous arrivé à ce premier long métrage ?
J’ai toujours joué et écrit. Il y a douze ans, à l’âge de vingt ans, j’avais déjà réalisé un court métrage. L’envie de raconter ne m’a jamais quitté. J’ai ensuite écrit un scénario sur des Français expatriés à Lisbonne – on n’était pas très loin du sujet ! Hugo Gélin, mon ami d’enfance avec qui j’ai déjà travaillé, et Laëtitia Galitzine, mes deux producteurs, m’ont poussé à ne pas tourner autour du pot et à parler de ce qui me touchait le plus... Plus tard, j’ai vu un reportage sur une concierge portugaise à Paris, dans les beaux quartiers. Elle expliquait sa vie, ce qu’elle faisait. Pour sa dernière question, le journaliste lui demandait si elle comptait un jour retourner au Portugal, trente-cinq ans après. Elle répondait qu’en effet, elle pensait retourner dans son pays natal, mais qu’elle se sentait aussi si bien dans sa petite cage dorée... Sa réponse a cristallisé tout ce que je voulais dire. Il n’était pas question pour moi de faire un film autobiographique, mais de parler de quelque chose que je connais de près puisque je suis né en France de parents portugais. Mes parents sont venus en France à l’âge de dix-huit ans, ils ont quitté la pauvreté et le fascisme portugais. Mon père a fait des petits boulots, toujours sur des chantiers, et ma mère était concierge.

Les avis sur le film La Cage dorée