La chambre des morts

    en DVD le 10 Juin 2008
Un Silence des Agneaux, sauce française
Un film d', avec , , ... (France)Genre : Policier - Duree : 1H57 mn
Distributeur : BAC Films - Editeur DVD : Bac Vidéo
Sortie à la Vente en DVD le 10 Juin 2008
Sortie en salles le 14 Novembre 2007
Année de production : 2007
Interdit aux moins de 12 ans
Avis spectateurs : 3 étoiles 2.72 / 5 (165 notes)

Résumé de La chambre des morts

En pleine nuit, au milieu d'un champ d'éoliennes, deux informaticiens au chômage renversent un homme surgi de nulle part. A ses côtés, un sac rempli de billets : deux millions d'euros, là, à portée de main et aucun témoin. Que faire ? Appeler la police ou profiter de l'occasion ?
Le lendemain, dans un entrepôt à quelques mètres des lieux de l'accident, la police retrouve le corps de Mélodie, une fillette aveugle. Et si l'argent était destiné à payer sa rançon ? L'assassin a-t-il vu les chauffards ?
Le soir même, une autre enfant est kidnappée. Diabétique cette fois. Ses heures sont comptées. A l'hôtel de police de Dunkerque, le compte à rebours est lancé. Aux côtés du lieutenant Moreno, un collègue très prévenant, Lucie, une jeune brigadier de 26 ans, participe à sa première enquête.
Et curieusement, au sein du groupe crime, on a vite le sentiment que Lucie n’est pas là par hasard…
Adaptation du livre "La chambre des morts" de

Photos de La chambre des morts (28)

Critiques

Moyenne : 2 étoiles (1.88 / 4)
Comme au Cinema 2 étoiles
TéléCinéObs 3 étoiles
L'écran fantastique 3 étoiles
Les Inrocks 3 étoiles
Ouest France 2 étoiles
Le Parisien 2 étoiles
VSD 2 étoiles
Le Monde 2 étoiles
Télérama 2 étoiles
Studio Magazine 2 étoiles
Elle 2 étoiles
Première 2 étoiles
CinéLive 2 étoiles
20 Minutes 1 étoiles
Télé7Jours 1 étoiles
Mad movies 1 étoiles
Positif 1 étoiles
Le Point 1 étoiles

Voir en détail

Avis des Spectateurs

Moyenne : 3 étoiles (2.72 / 5)
64 avis 4 étoiles
29 avis 3 étoiles
34 avis 2 étoiles
38 avis 1 étoiles

Suivez les guides dans la Chambre des Morts...

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les films français de ce genre ne court pas les salles de cinoche. Alors saluons l’audace de Mélanie Laurent et Alfred Lot pour cette angoissante Chambre des Morts… Thriller bien de chez nous qui voit la sublime Mélanie Laurent jouer les profileuses dans une affaire à la Silence des Agneaux, La Chambre des morts a tout pour jouer les outsiders aux côtés des monuments Francis Ford Coppola et Ridley Scott en ce mercredi de sorties. Mais si vous hésitez encore à franchir la porte glauque à souhait de cette Chambre bien particulière, découvrez notre rencontre à cœur ouvert avec Mélanie Laurent et le réalisateur Alfred Lot…

Caractéristiques du DVD

Image : DVD 9 – Format scope.
Son : Dolby Digital 5.1 et 2.0 Français

Bonus :
- Sur le tournage de la chambre des morts (52’)
- Le sourire de Mélanie (8’)
- Filmographies
- Galerie photos
- Bande annonce du film
- Liens internet

Notes Techniques

SonImagePackagingMenuBonus
3/53/53/53/53/5

Notes de Prod. de La chambre des morts

Entretien avec le réalisateur

Votre film séduit déjà par sa mise en scène. C’est rare pour un premier film, quelle a été votre formation ?
Fils d’agriculteur, rien ne me prédisposait à l’image. Depuis tout petit j’écrivais des histoires sans penser au cinéma, jusqu’au jour où j’ai réalisé que je ne pouvais écrire que ce que j’avais d’abord visualisé. Et puis je trouvais excitant le procédé, raconter une histoire de façon collective plutôt que seul dans ma chambre. À 17 ans, j’ai eu accès à une de ces premières caméras vidéos énormes avec laquelle j’ai tourné un minuscule court métrage monté sur un horrible magnétoscope U-matic. Personne n’a vu ce film, mais l’expérience m’a convaincu d’insister. Après un court passage à l’ESRA, j’ai voulu très vite me confronter à la réalité. J’ai commencé comme stagiaire à la régie sur Chouans, un film de Philippe de Broca, puis j’ai gravi les postes de régisseur et d’assistant à la mise en scène, tout en continuant à écrire. Pris par le goût des voyages, je travaillais sur ce que j’appelle des « films en shorts », tous n’étaient pas terribles, mais ils me permettaient de découvrir des pays formidables. Mon premier scénario a obtenu l’Avance sur Recettes, une histoire sur le milieu de la prostitution en Thaïlande, mais je n’ai jamais réussi à monter le film. Après quelques films comme directeur de production chez Europa Corp, j’ai reçu un appel de Charles Gassot. Il avait lu un de mes scénarios et me proposait d’en écrire un en tandem avec un metteur en scène... En fait, ma formation s’est faite sur le terrain en m’investissant concrètement dans la fabrication des films. Je ne soupçonnais pas à quel point tout cela pourrait me servir.

Entretien avec Mélanie Laurent

Quelles ont été vos réactions à la lecture du scénario ?
À la première lecture, j’ai été frappée par le naturalisme de toute la partie policière, les débriefs dans le commissariat, la manière d’enquêter, le rapport de mon personnage de jeune brigadier avec ses collègues plus ou moins sympas, etc. J’avais envie de participer à ce film où l’on retrouve l’ambiance réaliste du milieu policier, et en même temps, celle d’un vrai thriller. On a du mal à comparer La chambre des morts à un autre film, ou à le classer dans un genre. Ça faisait longtemps que je n’avais pas lu un scénario qui me donnait à ce point-là l’envie de participer à un film. En plus, Charles Gassot assurait la production et il y avait une belle rumeur autour de ce projet. Donc l’aventure était excitante.

Réagir sur La chambre des morts