La Famille Delajungle

    en DVD le 09 Octobre 2003
Partez sur la piste des éléphants avec la Famille Delajungle
Un film de et Cathy Mlkasian, avec les voix en VO de Lacey Chabert, Brenda Blethyn, Jodi Carlisle, et ; et les voix françaises des L5. Genre : Animation, Jeunesse - Duree : 1H25 mn
Sortie à la Vente en DVD le 09 Octobre 2003
Sortie à la Location en DVD le 09 Octobre 2003
Sortie en salles le 02 Avril 2003
Film à partir de 4/6 ans
Avis spectateurs : 3 étoiles 2.73 / 5 (150 notes)

Résumé de La Famille Delajungle

Titre original : THE WILD THORNBERRYS

Un film de et Cathy Mlkasian, avec les voix en VO de Lacey Chabert, Brenda Blethyn, Jodi Carlisle, et ; et les voix françaises des L5.

D'après le dessin animé des créateurs des Razmoket.


SYNOPSIS :

Nigel et Marianne Delajungle consacrent leur vie à la réalisation de documentaires animaliers de prestige. Sillonnant le monde en compagnie de leurs fillettes - la précoce Eliza et Debbie la rebelle -, et de leur fils adoptif, Donnie, leur quête d'images les mène au Congo pour capter un événement magique, qui n'advient que tous les trois ou quatre siècles. Une légende locale dit en effet qu'à chaque éclipse du soleil, des milliers d'éléphants se risquent hors de la forêt afin d'admirer ce rare et merveilleux spectacle. Hélas, deux méchants braconniers, Sloan et Betty Blackburn sont déjà sur place, n'attendant que cette occasion pour abattre les éléphants et s'emparer de leurs précieuses défenses…
Après avoir tenté, au péril de sa vie, d'arracher un bébé guépard aux Blackburn, Eliza est renvoyée à Londres sur les conseils de sa grand-mère et inscrite, pour son propre bien, au pensionnat de Mrs. Fairgood. Séparée des animaux sauvages, avec lesquels un chaman lui a donné la faculté de communiquer, la fillette ne tarde pas à sombrer dans la déprime. Apprenant en rêve que le bébé guépard est encore en vie, elle décide finalement de regagner l'Afrique pour affronter ses infâmes ravisseurs.
Mais une gamine de douze ans est-elle de taille à lutter contre des braconniers prêts à toutes les violences ? Privée brutalement de ses dons de communication, l'intrépide Eliza arrivera-t-elle à prévenir les éléphants du terrible danger qui les menace ?


L'AVIS DE LA REDACTION

LA FAMILLE DE LA JUNGLE, LE FILM est le premier long-métrage tiré de la série télévisée du même nom. Mais, nul besoin de connaître la série pour plonger dans ces charmantes aventures dans la brousse aux côtés de l'intrépide Eliza et de son inséparable conpagnon de route, Darwin, le singe.
La famille Delajungle n’est pas une famille comme les autres car les parents Delajungle sont cinéastes animaliers et leurs deux filles Eliza et Debbie les accompagnent dans leurs aventures. De la jungle au sommet des volcans, chaque jour est donc une véritable expédition à la découverte de la nature et des animaux sauvages.
Eliza possède le don secret de parler avec les animaux. Elle converse donc tout aussi naturellement avec sa sœur qu’avec les gorilles, les jaguars ou les éléphants.
Mais au cours d'une partie de jeu avec les bébés léopards, l'un d'eux, Tally, est capturé par des braconniers. Un vrai combat s'engage alors pour la fillette.

Même si ce long-métrage d'animation ne révolutionne pas le genre et ne brille pas par une technique novatrice, il se révèle être un bon divertissement pour enfants.
L'aventure constitue le nerf de l'intrigue et nous entraîne de la jungle à un pensionnat puis à un retour salvateur dans la jungle jusque dans une tribu africaine pour finir au bord d'un canyon. Un voyage trépidant qui provoque émerveillement et enthousiasme.
Le film se distingue par sa capacité à captiver son spectateur de bout en bout ne laissant pas aux personnages une seule minute d'inaction. Le tout baigné dans une dimension humoristique portée par l'hilarant petit singe.
Loin de tomber dans la miévrerie, LA FAMILLE DELAJUNGLE délivre un message simple et intelligent sur la confiance en soi à savoir qu'il n'est pas nécessaire d'avoir un pouvoir magique pour faire des choses extraordinaires.

La série comme le long-métrage porte la griffe des créateurs des Razmoket, une parenté qui se retrouve plus particuliérement dans le personnage de Donnie, l'enfant sauvage. Les auteurs vont même plus loin puisqu'il est prévu que les Razmocket rencontrent les Delajungle à l'écran. Un projet qui provoque un scandale chez les plus grands fans des Razmocket et qui devrait voir le jour l'année prochaine aux Etats-Unis.

Florence Pommery


LE DVD :

Image : DVD 9 - 16/9 compatible 4/3 – Format 2.35
Son : Dolby Digital 5.1 Anglais, Français
Sous-titres : Français, Anglais.

Bonus :
- Bande-annonce
- Clip vidéo de Paul Simon


NOTES DE L’EQUIPE : LES PERSONNAGES…

LA FAMILLE DELAJUNGLE est une rareté au sein de la production actuelle : un spectacle authentiquement familial s'adressant à toutes les tranches d'âge. Eliza, douze ans, qui a appris à dialoguer avec les animaux, "parle" à tous les enfants qui rêvent de communiquer avec leur animal familier. L'oreille scotchée à son baladeur, Debbie, seize ans, est l'emblème de l'adolescente stressée qui n'a que deux soucis dans la vie : les garçons et le shopping. L'irrépressible Donnie, quatre ans, plaît à tous ceux qui n'ont pas encore appris la discipline. Les parents, Nigel et Marianne, documentaristes éminents, s'adorent et consacrent leur vie à sillonner le monde pour filmer la faune et la flore des contrées les plus exotiques. Leur respect pour toute forme de vie en fait un couple modèle et un bel exemple d'indépendance. Cordelia, l'aristocratique aïeule d'Eliza, incarne la tradition et s'efforce de procurer à ses petits-enfants un cadre plus conventionnel. Le colonel Delajungle, son digne époux, se contente, quant à lui, du simple bonheur de vivre au jour le jour.

:
"Nous voulions au départ créer une série qui aurait eu pour héros un psychologue spécialiste des animaux, apte à communiquer avec ces derniers et à résoudre leurs problèmes. Nous avons ensuite adapté le concept à notre public enfantin, en attribuant ces dons particuliers à notre héroïne, la petite Eliza, à qui les enfants se sont tout de suite identifiés."

Arlene Klasky :
"Nous avons également décidé que Nigel, le père, et Marianne, la mère, seraient tous deux documentaristes. C'était un prétexte idéal pour envoyer cette pittoresque famille à travers le monde, à la rencontre de toutes sortes d'espèces animales et de cultures fascinantes. On s'est donc retrouvé avec une famille aimante, normale, confrontée à des problèmes courants, mais dans des lieux et des décors extraordinaires."
De fait, les Delajungle sont des êtres merveilleux et profondément humains, jusque dans leurs défauts. Même lorsqu'ils se disputent, ils restent solidaires les uns des autres. Il revenait notamment à la directrice de casting, Barbara Wright, qui a assuré le casting des longs métrages RAZMOKET et celui de chaque production Klasky Csupo depuis 1993, de leur donner les voix propres à suggérer cet esprit de corps.

Barbara Wright :
"Réunir des voix, c'est assembler des instruments pour leur faire élaborer ensemble une mélodie harmonieuse. Les doubleurs n'apparaissent évidemment pas à l'écran, mais ils se doivent de posséder chacun une tonalité distincte."
L'un des castings les plus délicats fut sans conteste celui d'Eliza, à laquelle Lacey Chabert prête sa voix depuis l'âge de treize ans.

Lacey Chabert :
"Eliza jette sur le monde un regard émerveillé et plein d'innocence. Tout l'intrigue, tout la fascine, et les jeunes spectateurs peuvent ainsi vivre grâce à elle toutes sortes d'aventures excitantes et instructives."
Danielle Harris, qui prête sa voix à l'adolescente Debbie, avait, elle aussi l'âge de son personnage lorsqu'elle débuta sur la série. À vingt-quatre ans, elle s'inspire désormais de sa sœur cadette et des amies adolescentes de cette dernière.

Danielle Harris :
"Le monde d'une ado se limite à son petit cercle de copines. Coupée de celui-ci, loin de ses copains et de ses boutiques favorites, Debbie s'angoisse, se replie sur elle-même. Elle est tout le contraire d'Eliza pour qui chaque jour est source de bonheur."
Le comédien/musicien Michael Balzary, alias Flea, interprète Donnie, le fils adoptif des Delajungle. Très attaché à la dimension écologique de la série et du film, il juge également Eliza comme un excellent modèle pour sa propre fille de treize ans, et apprécie tout autant les qualités de Donnie.

Michael Balzary :
"Fantaisiste et plein d'optimisme, il voit toujours le bon côté des choses. Le monde et la vie ne lui font pas peur parce qu'il vit dans l'instant."
Patriarche de cette famille haute en couleur, Nigel se révèle plus enfantin et plus étourdi que ses rejetons. , l'immortel Frank-N-Furter de THE ROCKY HORROR PICTURE SHOW, confère au personnage toute son exubérance.

:
"Nigel incarne, ici encore, l'amour de la nature, qui est le thème porteur de la série. Il est amoureux de cet univers sauvage et primitif, il adore son travail et chérit toute sa famille."
La folie douce de Nigel contraste avec le sens pratique de son épouse et collaboratrice, Marianne.

Barbara Wright :
"Il nous fallait, face à cet étourneau, une femme pragmatique, généreuse, à l'humour mordant."
Jodi Carlisle, de la série "Duckman", assure ce rôle.

Jodi Carlisle :
"C’est le seul rôle à s'exprimer d'une voix normale. Marianne n'est pas la dernière à goûter cette vie aventureuse, mais elle voit aussi dans ces voyages une occasion d'éduquer ses enfants et de leur faire découvrir d'autres cultures."
Last but not least, la famille Delajungle compte un chimpanzé névrosé, Darwin, qui est le meilleur ami d'Eliza. Tom Kane, interprète vocal de Yoda dans plusieurs jeux vidéo "Star Wars", l’incarne.


NOTES DE L’EQUIPE : LA REALISATION…

LA FAMILLE DELAJUNGLE n'a pas été tourné au fin fond de la jungle ni dans l'enceinte d'un austère pensionnat londonien, mais il aurait pu l'être, tant l'équipe s'était solidement documentée sur les mœurs des tribus africaines, la faune, la flore, etc. De fait, tout ce qui dans ce film, a trait aux cultures et aux écosystèmes repose sur des données précises.
Ce souci documentaire a déjà valu à la série "La Famille Delajungle" deux prestigieux Genesis Awards (1999 et 2000), décernés par la société protectrice des animaux Ark Trust.
Tous les personnages favoris de la série se retrouvent aujourd'hui dans le film, entourés d'une brochette de stars et mis en valeur par un dialogue et une animation sophistiqués, pleinement adaptés aux exigences du grand écran.

Albie Hecht (Président de la branche Film & Télévision de Nickelodeon) :
"C'est notre première comédie d'aventures grand public, et nous sommes extrêmement fiers de la qualité de son écriture et de son animation. LA FAMILLE DELAJUNGLE est un film d'un haut niveau artistique qui plaira à toutes les générations. C'est aussi l'occasion pour le spectateur de vivre un véritable rêve, car qui n'a pas souhaité pouvoir explorer des contrées lointaines, découvrir la nature et communier avec les animaux comme le fait Eliza ?"
Julia Pistor, vice-présidente senior de Nickelodeon Movies, attribue à Arlene Klasky et le succès de cette série qui offre aux jeunes le meilleur des divertissements en les aidant à découvrir de nouveaux aspects de notre univers, sans les noyer sous d'arides informations.

Julia Pistor :
"L'équipe Klasky/Csupo est tout bonnement géniale. Elle parvient à vous éduquer tout en vous divertissant, et cela avec une telle finesse que les enfants ne s'aperçoivent même pas qu'ils sont en train d'apprendre quelque chose! Les parents aiment également la série parce que ses personnages et ses intrigues sont toujours captivants."

Albie Hecht :
"C'est ce mélange si réussi d'imagination et d'authenticité qui fait le charme incomparable de la série. Arlene Klasky et sont d'authentiques pionniers. Je connais peu de gens aussi brillants."
En adaptant la série au grand écran, Klasky et Csupo sont restés fidèles à leur politique de qualité et à trois critères clés : véracité, authenticité, aventure.

Arlene Klasky :
"Ayant décidé de faire découvrir aux jeunes ces lieux merveilleux et cette nature si diverse, il nous fallait dépeindre de la façon la plus exacte ses habitants ainsi que chaque plante et chaque animal."

:
"L'authenticité a toujours été la marque distinctive de la série. En outre, nous avons bénéficié d'une interprétation exceptionnelle et d'une brillante équipe technique, qui ont su magnifier notre création originale."

(Coréalisateur) :
"L'animation de personnages est un processus fascinant. L'image de ce film est particulièrement dense. On y voit Eliza et sa famille courir à travers une jungle touffue, côtoyer une incroyable ménagerie : rhinocéros, éléphants, gorilles, guépards, et j'en passe. Chacun de ces animaux a fait l'objet de recherches minutieuses, portant aussi bien sur la couleur des rayures du zèbre que sur la forme des taches du léopard."

Cathy Malkasian (Coréalisatrice) :
"Les décors ont bénéficié des mêmes soins. Nous avons rassemblé une documentation exhaustive, tant sur la flore de la plaine du Serengeti que sur les pensionnats anglais. Puis, tout en restant fidèles à cette documentation, nous avons stylisé l'animation afin de donner au film un look à la fois riche et attrayant."
Kate Boutilier, coscénariste des RAZMOKET À PARIS, a aussi travaillé comme directrice de rédaction, productrice ou scénariste sur 84 épisodes de "La Famille Delajungle". Elle était donc toute désignée pour passer à l'étape suivante et donner à cette première aventure cinématographique toute la fantaisie et l'ampleur voulues.

Kate Boutilier :
"J'ai passé beaucoup de temps à regarder Discovery Channel et les reportages du World Wildlife Fund pour prendre la mesure de toutes les menaces qui pèsent aujourd'hui sur la faune africaine. Je me suis également fait une obligation de respecter l'exigence d'authenticité de Klasky/Csupo dans la description des diverses cultures et tribus évoquées dans notre film."
Animée du même souci, la directrice de casting Barbara Wright engagea des spécialistes du folklore africain comme consultants et leur demanda de prêter leur voix aux membres des tribus.
L'acteur Obba Babatundé, qui milite également pour la protection des animaux, interprète Boko, l'indigène qui découvre Debbie, la protège et lui sert de guide.

Obba Babatundé :
"Conseiller en folklore africain auprès de plusieurs écoles new-yorkaises, j'ai eu plaisir à apporter mes connaissances et mon expérience à un projet aussi estimable. En tant que défenseur des animaux, je considère comme un honneur de participer à un film qui attire l'attention sur le drame des espèces menacées."
Professeur de culture africaine à l'Université d'État de San Francisco, Malanga Casquelourd a traduit le dialogue des indigènes dans la langue locale, le lingala, et a veillé à la parfaite cohérence linguistique du film.

Malanga Casquelourd :
"On a répandu beaucoup d'informations fantaisistes sur les cultures africaines. C'est un privilège d'être associé à un film qui s'efforce de coller à la réalité."
Enfin, le Dr. Alvin Poussaint, de l'Université de Harvard, consultant auprès de nombreuses sociétés ou agences gouvernementales, fut appelé à examiner les diverses moutures du scénario.

Hal Waite (Producteur exécutif) :
"Le Docteur Poussaint a fait des observations et des commentaires très éclairants sur les cultures africaines. C'est grâce à lui que nous avons pu donner au personnage de Boko la stature qu'il méritait."

Kate Boutilier :
"Mieux qu'un travail, c'est un plaisir d'écrire un tel film. S'il donnait ne serait-ce qu'à un seul jeune spectateur une conscience plus claire de son rôle sur Terre et de ses responsabilités à l'égard des espèces animales, je le considérerais comme un succès."


NOTES DE L’EQUIPE : LES MUSIQUES…

L'album de LA FAMILLE DELAJUNGLE, sorti aux États-Unis en novembre 2002 sous le label Nick/Jive, rassemble une superbe brochette d'artistes contemporains anglo-saxons et africains et inclut deux nouvelles chansons, écrites spécialement pour le film par les lauréats du Grammy Paul Simon ("Father and Daughter") et Peter Gabriel ("Animal Nation"). Signataire de la partition, Drew Neumann y fait un usage généreux de sa vaste collection personnelle d'instruments exotiques, acoustiques et électroniques.
Le superviseur musical George Acogny, qui avait déjà collaboré aux RAZMOKET À PARIS, ne pouvait être plus satisfait du choix des participants.

George Acogny :
"LA FAMILLE DELAJUNGLE a attiré les meilleurs, non seulement parce qu'il dérive d'une série immensément populaire, mais en vertu de son message. Ce film, qui prône le respect de la nature et des autres, appelait des musiques très éclectiques, propres à séduire toutes les générations."

Hal Waite :
"Nous sommes fiers de la qualité de ces musiques, de leur authenticité et du soutien dramatique qu'elles apportent au film. En les écoutant, vous plongez réellement au cœur du continent noir. Les chansons s'intègrent remarquablement bien au film et à sa partition, ce dont il faut savoir gré à George Acogny. Natif du Sénégal, il avait la sensibilité requise pour ce projet mêlant chants et instruments africains à une écriture orchestrale novatrice."
Outre les compositions de Paul Simon et Peter Gabriel déjà citées, l'album contient la chanson "Iwoya", enregistrée par Angélique Kidjo avec le rocker Dave Matthews, et une nouvelle version du classique de Gabriel "Shaking The Tree", interprétée par son auteur et la star du reggae Shaggy.

Le film comprend aussi trois titres qui ne figurent pas sur l'album : "This Dream", par le chanteur sénégalais Youssou N'Dour et Peter Gabriel ; "Don't Walk Away", par N'Dour et Sting ; "She's A Lady" de Paul Anka, par Tom Jones.
Parmi les autres chansons de l'album figurent : "Oombe !", par le Kenyan Ayub Ogada ; "Happy", par Sita ; le succès international "Awa Awa", par le chanteur africain Wes ; "Rainmaker", par le trompettiste Hugh Masekela, ainsi que "Accident", par Baha Men, et - digne couronnement d'une merveilleuse aventure animée - la chanson du générique de fin, interprétée et produite par l'artiste hip-hop P. Diddy, entouré de deux vedettes surprises.


FICHE ARTISTIQUE (Voix VO et VF, par ordre d’apparition)

Eliza Delajungle : Lacey Chabert / EMILIE RAULT
Darwin : TOM KANE / PHILIPPE BOZO
Phèdre (Éléphant) : CREE SUMMER / INGRID NIVET
Nigel Delajungle : / PATRICK PREJEAN
Cordelia Delajungle : Lynn Redgrave / NICOLE FAVART
Marianne Delajungle : JODI CARLISLE / MAÏTE MONCEAU
Debbie Delajungle : Danielle Harris / DANIELLE DOUET
Donnie Delajungle : Flea
Les bébés guépards : CRYSTAL SCALES
Tally (le bébé guépard) : KIMBERLY BROOKS / ALEXANDRA (L5)
Akela (la maman guépard) : ALFRE WOODARD / LYDY (L5)
Jomo : BROCK PETERS
Sarah Wellington : MELISSA GREENSPAN
Victoria : ALEXANDRA BOYD / MARJORIE (L5)
Jane : MOIRA QUIRK / CORALIE (L5)
Les écolières : TARA STRONG ; HYNDEN WALCH et MAE WHITMAN
Reggie (Écureuil) : ROGER L. JACKSON
Les écureuils : , CHARLES SHAUGHNESSY
Mrs. Fairgood : BRENDA BLETHYN
Thunder : ROGER L. JACKSON
Le shaman Mnyambo : KEVIN MICHAEL RICHARDSON
Le rhino : BILLY BROWN
Bree Blackburn / Betty Blackburn : / CLAIRE (L5)
Sloan Blackburn :
Tim, le garde-chasse : JEFF COOPWOOD
Les gardes-chasses : DIDIER M. NGOIE/ANTHONY OKUNGBOWA
Le colonel Delajungle :
Le zébu : JAMES BROWN ORLEANS
Le propriétaire de la carriole : MICHAEL CHINYAMURINDI
Le gorille : EARL BOEN
Boko : OBBA BABATUNDÉ
Le chef BaAka : MOLANGA CASQUELOURD


FICHE TECHNIQUE

Réalisateurs : et CATHY MALKASIAN
Producteurs : ARLENE KLASKY et
Scénario : KATE BOUTILIER
Producteurs exécutifs : ALBIE HECHT ; JULIA PISTOR ; ERYK CASEMIRO & HAL WAITE
Coproducteurs : TRACY KRAMER ; TERRY THOREN ; NORTON VIRGIEN & SEAN LURIE
Chef décorateur : DIMA MALANITCHEV
Chef monteur : JOHN BRYANT
Musique : DREW NEUMANN
Musique additionnelle : RANDY KERBER "FATHER AND DAUGHTER"
Écrit, interprété et produit par : PAUL SIMON
Producteur musical exécutif : GEORGE ACOGNY
Casting : BARBARA WRIGHT, C.S.A.
Directrice de production : PENELOPE PARR THORNTON


L’AVIS DE LA PRESSE :

CinéLive:
" (…) Un voyage en camping-car au fin fond du Congo, où n’est à déplorer, ni crevaison de scénario ni panne sèche d’inspiration comique.(…) C’est frais, rigolo et trépidant.(…) A rugir de plaisir."
Laurent Djian (article entier disponible dans Cinélive n°67, page 62)

Première :
"(…) un univers visuel et un ton bien reconnaissables : personnages caricaturale ment dessinés, humour adulassent très percutant et message de tolérance sous-jacent. (…) Parrainé par le WWF, le film a le double mérite d’être divertissant et pédagogique."
C.N. (article entier disponible dans Première n°314, page 38.)

Acteurs et Actrices de La Famille Delajungle

Bande annonce de La Famille Delajungle

Photos de La Famille Delajungle (7)

Critiques

Moyenne : 3 étoiles (3 / 4)
Comme au Cinema 3 étoiles

Voir en détail

Avis des Spectateurs

Moyenne : 3 étoiles (2.73 / 5)
55 avis 4 étoiles
30 avis 3 étoiles
34 avis 2 étoiles
31 avis 1 étoiles

Réagir sur La Famille Delajungle