Résumé du film

Pendant les guerres civiles du XVIème siècle, plusieurs clans s’affrontent. Le clan des Akizuki a été décimé par les autres, et seule demeure Yuki, la princesse héritière, chargée de refonder la dynastie. Elle doit pour cela réussir à quitter les contrées hostiles pour atteindre les territoires d’un clan allié en emportant avec elle un trésor qui suscite bien des convoitises. Son chemin va croiser celui d’un général (Rokobura) et de deux paysans (Tahei et Matashichi) qui, dans un désintéressement suspect, vont l’aider dans son entreprise. Le chemin sera semé d’embûches, les deux paysans ne sachant faire autre chose que d’attirer des ennuis ou essayer de fuir avec l’or. De plus, la princesse, dont l’humeur change comme le vent, doit se faire passer pour muette pour ne pas trahir ses origines nobles, sa tête est mise à prix. Le groupe devra ainsi éviter tous les pièges, mené par l’énergie et l’expérience de Rokuruta.
Titre original : KAKUSHI-TORIDE NO SAN-AKUNIN (Japon)
Duree : 2H20 mn
Sortie à la Vente en VOD/DVD le 21 Juin 2006
Sortie en salles le 25 Janvier 2017
Année de production : 1958
Votre avis sur ce film ?
Ma note :
Exprimez-vous

En savoir plus sur La Forteresse cachée

Caractéristiques du DVD

Disponible en dvd le 21 novembre 2001 chez Arte Vidéo et dans le coffret collector Akira Kurosawa ; puis le 21 juin 2006 chez Wild Side Vidéo.

Edition Wild Side Vidéo
Image : DVD 9 - 16/9 compatible 4/3 – Format 2.35 - Master restauré - Noir & blanc
Son : Japonais Mono
Sous-titres : Français

Bonus :
- Kurosawa et l'utilisation du Cinémascope (44')
- Kurosawa jidai-geki Style 1 (26')
- Jidai-geki, l'héritage de Kurosawa (26')
- Bande-annonce
- Galerie photo
- Filmographies
- Liens Internet

Edition Arte Vidéo
Son : Dolby DIgital Mono japonais
Image : Zone 2, format : 2.35 :1, 16/9 co> Plus

Notes de Production

Œuvre épique et guerrière, tourné en cinémascope Noir & blanc, La forteresse cachée est considéré à juste titre comme une œuvre-phare du réalisateur. Ce film est ainsi connu pour avoir directement influencé Georges Lucas pour La Guerre Des Étoiles. Kurosawa n’hésite pas ici à introduire le comique avec les personnages des deux paysans, gaffeurs roublards et maladroits, véritable tandem à la Laurel et Hardy version nippone. Leur bêtise est > Plus
Remonter