La Grammaire intérieure

    en DVD le 06 Novembre 2012
Un film de avec
Titre original : HADIKDUK HAPNIMI (Israël)
Genre : Comedie Dramatique - Duree : 1H50 mn
Distributeur : Jour2Fête - Editeur DVD : Jour2Fête
Sortie à la Vente en DVD le 06 Novembre 2012
Sortie en salles le 13 Juin 2012
Année de production : 2010
Avis spectateurs : 3 étoiles 2.9 / 5 (30 notes)

Résumé de La Grammaire intérieure

Jérusalem, début des années soixante. Cela fait trois ans que le jeune Aaron Kleinfeld, pourtant au seuil de la puberté, n'a pas pris un centimètre. Peut-être qu'une de ses glandes est atteinte, expliquant son retard de croissance. Ou alors, serait-ce sa peur de grandir et de devenir comme ses parents, un couple sans affect ni amour, pour lequel sexualité ne rime qu'avec saleté et vulgarité ? Ou encore, sa sensibilité d'artiste, qui refuse d'obéir à la pression collective, l'appelant sans cesse à grandir ? Mais Aaron fait peut-être tout simplement partie de ces jeunes qui ont besoin de plus de temps. Le processus de croissance va probablement reprendre d'ici peu, si seulement le monde n'était pas si pressé. Mais nul n'a le temps d'attendre...

    Photos de La Grammaire intérieure (22)

    Critiques

    Moyenne : 2 étoiles (1.75 / 4)
    Studio Ciné Live 3 étoiles
    VSD 3 étoiles
    Figaroscope 2 étoiles
    télérama 2 étoiles
    Positif 1 étoiles
    Les fiches du cinéma 1 étoiles
    Le Monde 1 étoiles
    Première 1 étoiles

    Voir en détail

    Avis des Spectateurs

    Moyenne : 3 étoiles (2.9 / 5)
    11 avis 4 étoiles
    10 avis 3 étoiles
    4 avis 2 étoiles
    5 avis 1 étoiles

    Caractéristiques du DVD

    Bonus :
    - Galerie photos
    - Le film-annonce

    Notes de Prod. de La Grammaire intérieure

    Note d'intention de Nir Bergman

    Le livre de la grammaire intérieure de a été publié en 1991. J’avais 22 ans à l’époque et ce livre m’a ému comme aucun autre. Ce qui m’a touché le plus dans ce livre est difficile à dire. Peut- être est-ce la solitude de cet adolescent, Aharon, ou la vision qu’il avait de la violence des adultes autour de lui. Peut-être est-ce cette amitié, si forte à cet âge, qu’il a avec Gidon, ou bien le sol qui s’écroule sous ses pieds à la vue de sa famille qui se désagrège. Peut-être ai-je tout simplement pensé que moi-même je ne grandirai - littéralement - jamais.

    Réagir sur La Grammaire intérieure