CommeAuCinema

La Guerre est déclarée

    en DVD le 25 Janvier 2012
Garde à vous !
Un film de et avec ainsi que (France)
Genre : Comedie Dramatique - Duree : 1H40 mn
Distributeur : Wild Bunch Distribution - Editeur DVD : Wild Side Video
Sortie à la Vente en DVD le 25 Janvier 2012
Sortie Blu-Ray le 25 Janvier 2012
Sortie en salles le 31 Août 2011
Année de production : 2011
Présenté à la Semaine de la Critique au Festival de Cannes le 12 Mai 2011
Avis spectateurs : 3 étoiles 2.97/5 (90 notes)
Présenté en Séance Spéciale, en Ouverture de la 50eme Semaine De La Critique De Cannes 2011

Résumé du film La Guerre est déclarée

Un couple, Roméo et Juliette
Un enfant, Adam
Un combat, la maladie
Et surtout, une grande histoire d'amour, la leur...

Acteurs et Actrices : La Guerre est déclarée

Bande annonce

Galerie Photos ( 6 photos )

  • La Guerre est déclaréeLa Guerre est déclarée
  • La Guerre est déclaréeLa Guerre est déclarée
  • La Guerre est déclaréeLa Guerre est déclarée

Notre critique : La Guerre est déclarée

    Garde à vous !

  • Comme Au Cinema
    Comme Au Cinema
    0 étoile
    La Guerre est déclarée est un film qui fait peur au premier abord. C'est en effet l'histoire d'un jeune couple de bobos, aux noms sacrés de Roméo et Juliette, qui s'aime un peu, beaucoup, à la folie. Mais la douceur de la petite vie de tous les jours va brusquement prendre une tournure tragique lorsqu'ils apprennent qu'Adam, leur unique et premier enfant alors âgé de 18 mois, est atteint d'une tumeur au cerveau.

    La guerre est déclarée


    Roméo et Juliette sont en fait Valérie Donzelli, qui en est aussi la réalisatrice et scénariste, et Jérémie Elkaïm, son coscénariste. Ils racontent là ce qu'ils ont vraiment vécu ensemble il y a quelques années, leur drame le plus terrible et le plus intime. Nombriliste ? Tire-larmes ? Pas du tout ! Le film se laisse plutôt regarder avec délectation. Universel et tire-sourires, voyez-vous.

    Ici, c'est surtout de ce couple dont il question. Si jeune et inexpérimenté, il va devoir faire face au pire, à l'irrationnel, à la terreur. On ne montre pas les souffrances de l'enfant, il s'agit plutôt de l'amour qui lie ces trois-là, plus fort que tous les malheurs du monde, jamais cliché. On se concentre sur la vie et non sur la possibilité de la mort.
    Et cette vie, Roméo et Juliette en prennent enfin totalement conscience, pour la consommer, la dévorer à pleines dents, les crocs tournés contre le cancer, fort mais pas invincible. Le chagrin n'envahit pas leur existence, mais les rend plus proches l'un de l'autre, liés à jamais par cette lutte acharnée. Le verre est ici toujours à moitié plein, alors autant porter un toast.

    La guerre est déclarée


    Pour la forme, on ne peut pas se plaindre. La musique de qualité, l'ambiance réaliste mêlée à la fantaisie, le regard enfantin des deux protagonistes, les différentes voix off, ainsi que des personnages secondaires discrets mais attachants, donnent à l'ensemble une poésie envoûtante.

    Ne cachons pas qu'il est facile de se faire avoir par les larmes, tant le film est d'une grande puissance tragique dans des scènes pourtant simples (filmées d'ailleurs avec un simple appareil photo HD et à l'aide d'une équipe réduite). Mais très vite, ouf, on rit à nouveau, on s'émerveille, on tremble de peur, sans jamais s'apitoyer sur leurs souffrances. C'est un film dans l'action, dans le supens, où le spectateur les accompagne dans leur course effrénée, avec la même envie et la rage qu'ils dégagent.

    Véritable cure de bonheur, La guerre est déclarée est un conte teinté de douceur, une ode aux héros du quotidien, bref, un remède anti-grisaille dans un sujet ténébreux. Il fallait le faire et ils l'ont fait, car avant tout, ils le savent : dans l'obscurité, pour voir devant soi, il suffit d'allumer la lumière.

Critiques : La Guerre est déclarée 4 étoiles

  • Le Point
    Le Point
    4 étoiles
    "En mêlant réalisme et fantaisie, Valérie Donzelli nous offre, sur un sujet grave, un film gonflé, au ton juste et au rythme pop."
    François-Guillaume Lorrain (article entier disponible dans Le Point n°2032, page 92)
  • Studio CinéLive
    Studio CinéLive
    4 étoiles
    "Le cinéma de la talentueuse Valérie Donzelli est libre, c’est-à-dire profondément vivant, d’une énergie redoutable, capable de tout emporter. Magique !"
    T. B. (article entier disponible dans Studio CinéLive n°29, page 40)

  • VSD
    VSD
    4 étoiles
    " (…) le film se suffit largement à lui-même. On peut parler d'état de grâce lorsque les éclats de rire viennent à point nommé consoler des larmes. "
    O.B. (article entier disponible dans VSD n°1775, page 74)
  • Télé7jours
    Télé7jours
    4 étoiles
    "(…) un film en état de grâce, une merveille d’intelligence et d’émotion."
    Julien Barcilon (article entier disponible dans Télé7Jours n°2675, page 136)
  • Le Figaro
    Le Figaro
    4 étoiles
    " Dans son second film, l’actrice et réalisatrice Valérie Donzelli aborde avec légèreté un sujet grave, le cancer d’un enfant. "
    Jean-luc Wachthausen (article entier disponible dans Le Figaro du 30/08/11)

Critique Cannoise : La Guerre est déclarée 3 étoiles

  • Le Parisien
    Le Parisien
    4 étoiles
    " Une œuvre intime qui parle à tout le monde, un drame plein de musique, de vie, de rires, qui sait vous bouleverser sans vous désespérer. "
    Marie Sauvion (article entier disponible dans Le Parisien du 13/05/2011)
  • Metro
    Metro
    4 étoiles
    " Porté par une rage de vivre et une mise en scène exceptionnelle, le second film de Valérie Donzelli (…) a inondé les yeux des spectateurs qui lui ont fait un triomphe. "
    Jennifer Lesieur (article entier disponible dans Metro du 13/05/2011)
  • Le Monde
    Le Monde
    3 étoiles
    " Valérie Donzelli associe un protocole cinématographique basé sur la liberté, l'audace, l'invention, la grâce, avec Vivaldi étoilant la bande-son. Variation des régimes du récit, passages tremblés de l'émotion à l'humour, transformation d'un drame intime en célébration universelle de la vie : La guerre est déclarée est un sacré beau film."
    Jacques Mandelbaum (article entier disponible dans Monde du 12/05/2011)
  • Libération
    Libération
    3 étoiles
    " La guerre est déclarée est une chimio réussie. (…) un film qui mérite qu’on l’endure, on pleure beaucoup, voire tout le temps."
    Gérard Lefort (article entier disponible dans Libération du 13/05/2011)
  • Les Inrocks
    Les Inrocks
    3 étoiles
    "La surprise du film, c’est la façon dont Donzelli refuse d’alourdir sa manière à la mesure de la douleur de son sujet. (…) Le film entretient à l’émotion, au pathos, un rapport intelligent et juste."
    J.-M.L. (article entier disponible dans

Caractéristiques du DVD

Suppléments :
- Entretien avec et
- Rencontre entre et Cédric Klapisch
- Cédric Klapish parle du film
- Scènes coupées
- Bande-annonce
+ La copie numérique du film à télécharger

Notes Techniques

SonImagePackagingMenuBonus
3/53/53/53/53/5

Test DVD

0 étoile

Amateurs de ciné réjouissez-vous ! Les acteurs et co-scénaristes parlent longuement du film sur leur canapé, et tout y passe : du nom de personnages à l'importance de la musique (déjà présente dans le scénario), en passant par l'émotion, à peine perceptible, mais réelle cette fois, de évoquant la souffrance de l'enfant. Des sujets de fond donc, mais aussi une pointe d'intimité tout en pudeur. Retrouvez-la ensuite en conversation avec Cédric Klapisch à la fois admiratif et gentiment jaloux du film, qu'il recommande. Que demander de plus ?
Bruna Fernandez

Notes de Prod.

Entretien avec Valerie Donzelli

Le sujet de La Guerre est déclarée est dramatique mais le film n’est ni un drame, ni une comédie. On a juste envie de se dire que c’est un film vivant.

Oui, j’aurais moi-même beaucoup de mal à qualifier le film. Je ne pense pas que ce soit une comédie dramatique, ni un drame ou un mélodrame. Avec le recul, on se dit avec que c’est juste un film physique, intense, vivant ...

Entretien avec Jérémie Elkaïm

Vous êtes coscénariste et acteur de La Guerre est déclarée mais vous occupez une place à part sur les films de . Comment la définiriez-vous ?

C’est très dur de situer concrètement ma participation au travail de Valérie. Ce que je peux dire, c’est que l’on est dans un dialogue permanent, depuis des années et que je suis une sorte de contrepoint. Je lui apporte un cadre, je mets de l’ordre dans ses idées. Valérie peut pousser ses idées très loin, elle n’a pas peur du ridicule, de ne pas « respecter son sujet ». elle ne cherche jamais à être une bonne élève, elle croit très fort à l’idée qu’il n’y a pas de règles pour aboutir un film. et cette conviction, elle l’applique partout, et tout le temps. Ce qui compte pour elle, c’est que ce soit incarné, que ça existe. elle n’est pas quelqu’un de malin, au sens péjoratif du terme. elle est toujours dépassée par elle-même, elle fait avec ce qu’elle est. Une phrase de Pauline Gaillard, sa monteuse décrit très bien Valérie : « elle porte son inconscient en bandoulière. »

Les avis sur le film La Guerre est déclarée