La Loi du désir

Un film de avec ,
Titre original : LA LEY DEL DESEO (Espagne)
Genre : Comedie Romantique, Drame - Duree : 1H42 mn
Distributeur : Connaisance du cinéma
Sortie en salles le 06 Juillet 2005
(Reprise, Première sortie en 1987)
Année de production : 1987
Avis spectateurs : 2 étoiles 2.46 / 5 (113 notes)

Résumé de La Loi du désir

Menant une vie familiale et sexuelle débridée, le cinéaste et écrivain branché, Pablo Quintero, s'accroche avec son amant Juan qui lui reproche cette vie trop agitée. Juan part dans son village et Pablo lui suggère une lettre qu'il aimerait recevoir de lui. Juan la lui renvoie datée et signée.
Lors d'une soirée, Pablo rencontre Antonio, un garçon possessif et contradictoire qui tient à vivre une passion exclusive avec lui.
Cela fait 20 ans que Tina, la soeur de Pablo, a changé de sexe. Elle partage sa vie avec une modèle qui l'abandonne en lui laissant sa fille de 10 ans qui elle aussi est amoureuse de Pablo.
Antonio lit la fausse lettre de Juan et se persuade quelle lui est adressée. Lorsqu'il part en vacances, Pablo lui avoue qu'il est encore amoureux de Juan. Antonio se rend alors au village de Juan...

Acteurs et Actrices de La Loi du désir

Photos de La Loi du désir (1)

Avis des Spectateurs

Moyenne : 2 étoiles (2.46 / 5)
29 avis 4 étoiles
27 avis 3 étoiles
24 avis 2 étoiles
33 avis 1 étoiles

Notes de Prod. de La Loi du désir

Notes de production

LA LOI... C'est quelque chose qui se cuisine dans notre dos, quelque chose d'abstrait qui t'impose un prix très concret auquel tu ne peux échapper. Il y a des lois que l'on peut contourner et d'autres pas. Par exemple, quelqu'un qui se jette par la fenêtre mu par le désir licite de voler. Alors intervient la loi de la gravité universelle : malgré tout le mépris que tu éprouves à son égard, quelques secondes plus tard, tu t'écraseras inévitablement au sol.

Note du réalisateur : Pedro Almodovar

Lorsque j'ai commencé à écrire le scénario je ne savais toujours pas pour quel type de fraternité je me déciderais : une comédie musicale avec des jumeaux. Le problème des jumeaux est de rencontrer les acteurs adéquats. De plus, des jumeaux donnent lieu à des interprétations très lourdes, psychologiquement parlant, et je voulais que ces deux frères soient très différents et indépendants. Une autre possibilité était celle de la fraternité du type des frères Marx, mais vous imaginez les Marx dans un film qui tourne totalement autour du désir ? Je ne pouvais pas l'écrire, mais si seulement je pouvais ! Etant donné mon tempérament, j'ai choisi comme référence Warren Beatty et Barbara Loden dans La Fievre Dans Le Sang. Si différents mais également malheureux, s'appuyant l'un à l'autre face à une Amérique irrespirable. Les histoires de frères m'ont toujours touché. En plus, de l'interprétation de jumeaux, j'ai également rejeté l'inceste, car trop évident. La fraternité, heureusement, n'a pas besoin de sexe pour se manifester. Le sexe finit par simplifier les histoires où il intervient et LA LOI DU DESIR devait être autre chose : un désert avec tous les dangers de la jungle.
Pablo et Tina sont comme pile et face de la même pièce. Pile (Tina) car elle a dut payer un prix élevé pour être elle-même. Et Face (Pablo), car le talent et la conscience de soi-même s'avèrent parfois un poids insupportable.

Réagir sur La Loi du désir